Les garages Harley d’Europe (et de Suisse) tentent de réaliser la meilleure transformation de Street 750
Actu, Motos

Les garages Harley d’Europe (et de Suisse) tentent de réaliser la meilleure transformation de Street 750

En langage Harley-Davidson, c’est un « Contest ». Autrement dit, un concours, qui a lieu entre les concessionnaires européens, et suisses bien sûr aussi, de la marque américaine. Il s’agit en quelques mots de réaliser une personnalisation du nouveau modèle d’entrée de gamme, la Street 750, qui se situe dans la famille « Dark Custom » – des motos essentielles de teinte(s) noire(s). Cette bécane, rappelons-le, avait dès le départ été présentée comme une bonne base pour une « customisation ».

Les mécanos du continent et des îles britanniques ont donc jusqu’à fin juin pour tenter de ravir la couronne dans l’opération « Battle of the Kings ». Une première phase permettra d’élire un king par marché national, grâce à une vote en ligne sur le site www.h-d-.com/darkcustom. Les ainsi désignés concourront ensuite les uns contre les autres, lors du festival « Wheels ans Waves », du 11 au 13 juin prochain, à Biarritz – France. C’est là que sera remis le titre de « Custom King ».

« La Street se prête à merveille à la customisation, et un grand nombre de conducteurs la personnalisent déjà en fonctionde leurs envies et humeur », commente Mike Johnstone, directeur du marketing chez Harley-Davidson EMEA (Europe, Moyen-Orient et Asie, soit en gros une bonne partie du reste du monde pour les Américains). Il ajoute au passage: « Aucune autre marque ne peut se targuer de jouir d’une telle histoire dans la customisation et de disposer d’un tel réseau d’experts en personnalisation. Sans oublier le vaste choix d’accessoires et de pièces à disposition. »

Harley fournit quelques exemples en image (voir aussi ci-dessus une version qui ressemble étonnamment de loin à une Bonneville) de ce que l’on peut faire avec une Street 750. La diversité est palpable.

Version racer.
Version racer.
Version tromblon.
Version tromblon.
Version vintage.
Version Café.

Par Jérôme Ducret, source comm. Harley-Davidson, images Mike van Cleven

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements