Nouveau – Une BMW R 1250 R avec plus d’équipements de série
Nouveauté 2023

Nouveau – Une BMW R 1250 R avec plus d’équipements de série

La marque allemande montre sa première « vraie » nouveauté, une nouvelle version de la naked à moteur boxer, qui se voit dotée de série d’un antipatinage et d’un ABS de virage, entre autres choses. Ces petits plus se retrouvent par ailleurs aussi sur la R1250RS, la sport-tourer de la famille, pour 2023.

La R 1250 R est une moto qui se remarque moins dans la famille des R chez BMW Motorrad, Elle est un peu éclipsée par le succès de la GS, le maxi-trail polyvalent, et de la RT, la grande GT. Mais la R est une moto capable de faire beaucoup de choses. Et, sans changer fondamentalement, elle a droit à des évolutions pertinentes pour 2023. Des évolutions que l’on retrouve par ailleurs aussi sur la R1250RS, la sport-GT de la famille.

On rappelle que, comme les autres modèles de la famille R, à savoir la R 1250 GS, la R 1250 GS Adventure, la R 1250 RT et la R 1250 RS, la R 1250 R a adopté en 2019 une nouvelle version du moteur bicylindre de type boxer (lire notre présentation). La nouveauté venait de l’emploi d’un second profil de cames à partir de certains régimes de rotation du moteur. Une astuce technique permettant d’avoir une combustion la plus efficace possible dans toutes les plages de régimes.

R1250R
La nouvelle R1250R de BMW, ici dans l’option de style Sport (coloris bleu et blanc). Et avec le capot de selle passager.

Cette astuce était possible grâce à l’emploi de la technologie baptisée « ShiftCam » par BMW. Sans entrer dans trop de détails techniques, elle permet une accélération conséquente à bas et mi-régimes, sans pour autant devoir sacrifier de la puissance à hauts régimes. Nous avons pu tester, tant sur la RT que sur la GS, c’est efficace!

Les changements introduits sur la R pour 2023 sont moins importants. Ils se concentrent surtout dans ce que le constructeur offre comme équipement de série sur ce modèle. Avec aussi une petite retouche stylistique sur l’entourage du phare avant.

BMW 2023
De subtils changements dans le design visuel du phare avant. Ici, avec l’option qui ajoute des phares de virage adaptifs, de chaque côté.

Le contrôle de traction « dynamique » (appelé DTC chez BMW), c’est-à-dire qui tient compte de l’inclinaison de la moto sur l’angle dans ses interventions, est à présent de série, et plus une option.

Il en est de même pour l’ABS de virage, que BMW nomme ABS Pro. Et pour le « Dynamic Brake Control ». Il fait en sorte qu’on ne puisse pas continuer à accélérer lorsque l’on freine fortement, même si on oublie de « fermer » la poignée des gaz. Et il réduit aussi le couple qui arrive sur la roue arrière dans ce genre de situation.

Le modèle de série de base est livré avec non plus deux modes de pilotage calibrés par l’électronique, mais avec trois. En plus de Road (route) et Rain (pluie), on a le mode « Eco ». Il vous permet de tirer le maximum de la technologie ShiftCam pour rouler le plus longtemps possible avec l’essence disponible dans le réservoir. Et il le fait en adaptant notamment la réponse à la poignée des gaz. Notamment.

BMW R écran
Une nouvelle présentation graphique « sportive », disponible de série sur ce modèle. Le mode de pilotage Road est sélectionné. A gauche le degré d’intervention de l’antipatinage. A droite, la force de freinage effective.

Sinon, comme auparavant, la R 1250 R est livrée avec une aide au démarrage en côte (Hill Hold Control). Et avec une clé sans contact (Keyless). Les trois dernières nouveautés côté équipements consistent en la présence de système d’appel d’urgence automatique, l’E-Call, et en celle d’un éclairage avant entièrement à LED, y compris le feu de jour (DRL).

Enfin le tableau de bord entièrement digital et en couleur ajoute à sa panoplie d’apparences un mode Sport. Comme sur les BMW de la série S. On peut y lire les angles d’inclinaison atteints, en direct, et maximaux, ainsi que la force de décélération ou celle d’accélération.

BMW USB
La prise de recharge USB est située à gauche du tableau de bord. Elle est protégée par un capuchon en caoutchouc.

Une prise USB de recharge fait son apparition, aux côtés de la classique prise 12 V.

Il y a comme de coutume encore plein d’option disponibles, dont les suspensions semi-actives pilotées électroniquement, le Dynamic ESA. Ou les modes de pilotage « Pro », qui ajoutent deux modes de pilotage plus sportifs, configurables. Ou encore le MSR, la régulation du couple arrivant sur la roue arrière lors de fortes décélérations. Pour éviter les dérapages intempestifs.

Et comme sur les S1000R et S1000XR, on a la possibilité sur la nouvelle R 1250 R d’avoir en option des phares adaptatifs en virage, qui illuminent l’intérieur du virage, à partir d’un certain angle d’inclinaison de la moto.

BMW roues rayons
Une nouvelle option sur ce modèle: des roues à rayons.

Le catalogue comprend bien sûr aussi les poignées chauffantes, tout comme la selle pilote chauffante, ainsi que celle du passager. BMW a ajouté une option d’usine intéressante du point de vue du style: des roues à rayons, qui peuvent souligner le côté traditionnel de cette machine moderne.

R1250R
Le coloris de base de la version 2023 de la BMW R 1250 R, appelé Icegrey.

La nouvelle R 1250 R est disponible en Suisse à partir de 15950 francs, dans la couleur de base Icegrey (gris avec quelques accents d’une autre couleur). Ou, pour 750 francs de plus, dans le coloris (BMW appelle cela un « Style ») Triple Black (noir), ou, pour 550 francs de plus par rapport au coloris de base, dans le Style Sport (bleu et blanc). On rappelle qu’en Suisse la garantie d’usine est de trois ans.

R1250R
L’option de style Triple Black, proposée pour le modèle 2023.

La R1250RS 2023, qui est la version avec un carénage avant sportif, est elle disponible à partir de 16650 frs. Si l’on veut l’avoir dans le style Sport avec le coloris tricolore, comme sur la R, il faut compter 580 francs de plus.

Si au contraire on veut l’avoir dans le style Triple Black (noir), il faut ajouter 760 francs.

BMW R1250RS
La R1250RS 2023. Dans son coloris de base.

Avec le Pack Dynamic, qui comprend les suspensions pilotées ESA, le quickshifter bidirectionnel, le MSR et les modes de pilotage Pro, cela fait 1630 francs de plus. On peut encore commander le Pack Confort, qui inclut la clé sans contact, les poignées chauffantes, le contrôle électronique de la pression des pneus, et un échappement chromé, pour 920 francs.

Et n’oublions pas le Pack Touring, avec le régulateur de vitesse ajustable, la béquille centrale, et la préparation pour le système de navigation par GPS et pour les valises latérales, qui coûte 900 francs.

R1250RS
On peut choisir cette option de style, Sport, comme sur la R1250R. Elle comprend le capot de selle passager. Si on veut rouler à deux avec ce coloris, il faut commander une nouvelle option, qui coûte 140 francs.

Et tant qu’on y est, si l’on a choisi le style Sport, on peut commander la selle et les repose-pieds passager comme extras, pour 140 francs.

L’addition finale se monte alors à 20820 francs. Eh oui. On précise que les roues à rayons ne sont pas disponibles pour la RS.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site suisse de BMW Motorrad, ou vous adresser notamment à nos partenaires de l’Annuaire suisse des professionnels de la moto, Facchinetti Motos à Meyrin (GE), Crissier (VD) ou Neuchâtel.

Photos: DR
Source comm. BMW Motorrad

Article mis à jour le 14 novembre 2022 à 10:15

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements