Nouveau – une Yamaha YZ450F plus légère et plus punchy
Nouveauté 2023

Nouveau – une Yamaha YZ450F plus légère et plus punchy

Les spécialistes MX de la marque japonaise ont livré un travail de fond sur le modèle 2023 de leur machine de cross de compétition, avec pour résultat une réduction de poids, une ergonomie repensée et plus polyvalente, une meilleure agilité, un plus grand contrôle … présentation. Avant un futur essai.

Chez Yamaha, le modèle YZ450F représente le sommet de la compétitivité côté terrain. C’est la moto qui a permis au pilote suisse Jeremy Seewer de finir trois fois vice-champion du monde (sur les cinq dans sa carrièer). Et la dernière fois, cette saison, en 2022.

C’est aussi une machine qui adopte depuis plusieurs années une configuration originale du moteur, avec l’admission devant et l’échappement derrière, contrairement au reste de la production dans ce domaine (le motocross), et la culasse penchée vers l’arrière.

Et après une mise à jour de la petite YZ125 et de la 250 de cross l’an dernier (lire notre présentation), c’est au tour de l’aînée d’avoir droit à l’attention des techniciens Yamaha, dans le but d’encore améliorer ses performances. Parce que dans cet univers, la compétition s’entend aussi entre les marques.

YZ450F
La Yamaha YZ450F 2023, disponible dans deux variantes de coloris. La version standard à gauche, l’édition spéciale Monster Energy Yamaha à droite.

Ce qui est intéressant dans la nouvelle YZ450F, modèle 2023, c’est que Yamaha précise avoir voulu apporter des améliorations qui conviennent à un large spectre de pilotes, que ce soit au niveau de leurs compétences ou de leurs morphologies.

YZ450F
Le moteur monocylindre refroidi par liquide de l’YZ450F a été l’objet des attentions de Yamaha, qui en a extrait encore un peu plus de puissance, tout en le rendant plus rempli à tous les régimes.

Un exemple de cette manière de penser? les repose-pieds de la nouvelle version sont plus bas que ceux de l’ancienne, pour convenir aussi aux crosseux  de plus grande taille. Il est vrai que, dans le paddock du MXGP (mondial motocross), les Yamaha 450 sont visuellement assez compactes et petites, en comparaison avec des motos d’autres marques.

Mais, nous dit Yamaha, ce changement a été fait de manière à ce que cela ne devienne pas gênant pour les pilotes de petite taille. Et la nouvelle moto se révèle plus fine que l’ancienne, grâce à un travail minutieux de refonte du moteur, de la transmission, du réservoir d’essence, du châssis, du cadre à deux poutres et de la selle. Rien que ça. On note au passage que l’embrayage devient un embrayage à sec et que les soupapes d’admission optent pour un diamètre plus grand.

YZ450F
Les caches et carénages et la selle ont été redessinés, pour rendre les déplacements du ou de la pilote plus aisés.

Dans l’opération, explique Yamaha, le propulseur monocylindre refroidi par liquide voit son régime maxi monter de 500 tr/min, et sa courbe de puissance et de couple plus pleine et plus régulière un peu partout sur la plage des régimes.

YZ450F
La nouvelle moto est aussi plus fine que le modèle 2022.

Une attention particulière a été portée à l’admission d’air, redessinée, plus directe, prenant moins de place, et utilisant un phénomène aérodynamico-géométrique pour éviter l’entrée de corps étrangers (poussières, etc.) dans la chambre à air.

Au total, la nouvelle YZ450F pèse 109 kilos, et c’est 2,3 de moins que l’ancienne. Sa selle est aussi plus plate, plus étroite, et avec des bords plus arrondis. Les « carénages » latéraux ont aussi moins de parties saillantes et tranchantes, dans le but de faciliter les mouvement du ou de la pilote.

YZ450F

Les valves des suspensions sont nouvelles elles aussi, et sont censées améliorer le travail de la fourche et de l’amortisseur. Il y a désormais possibilité de régler manuellement et sans outil la précharge de la fourche télescopique. Un gain de temps et d’efficacité pour l’utilisateur, qui trouvera par ailleurs des conseils de réglage dans la nouvelle version de l’application Yamaha Power Tuner, livrée avec la moto.

Cette app, gratuite et disponible sur iOS ou Android, permet aussi d’intervenir en direct et par Bluetooth sur les réglages du moteur, avec tout plein de réglages possibles déjà utilisables tels quels, et perfectionnés par le constructeur ou même par les utlisateurs. Son interface et sa présentation ont été revues en profondeur, pour la rendre plus facile d’utilisation. grâce à elle, on peut ajuster le Launch Control, qui a été revu lui aussi.

Et la machine est désormais dotée d’un contrôle de traction ajustable sur trois degrés d’intervention, ou désactivable.

YZ450F
Commandes au guidon: le contrôle de traction (nouveau), et un bouton (bleu) pour passer d’un mode de pilotage à un autre (on peut les programmer via l’app Yamaha et un smartphone).

On rappelle que les suspensions KYB offrent des réglages séparés pour l’amortissement à haute ou basse vitesse.

Le fonctionnement du frein arrière a également été revu, pour offrir un meilleur contrôle et plus de finesse d’action.

YZ450F
Grâce à Bluetooth et à l’interface Yamaha, on peut ajuster les paramètres du moteur et ceux des assistances au pilotage. Il y a même un petit guide pour le réglage des suspensions.

Cette nouvelle machine sera disponible en Suisse dès le mois de novembre 2022. Dès 10790 francs pour la version standard, disponible en bleu, et dès 10990 frs pour l’édition spéciale Monster Energy Yamaha, qui arbore des décos inspirées des motos des équipes Yamaha officielles dans les championnats mondiaux et américains.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire le test qu’a effectué pour nous l’ex-pilote de MXGP suisse Arnaud Tonus.

Vous pouvez aussi consulter le site suisse de Yamaha, ou vous adresser notamment à notre partenaire dans l’Annuaire suisse des professionnels de la moto, 3D Motos à Bretigny-sur-Morrens (VD), spécialiste des produits « offroad compétition » de la marque japonaise. Et bien sûr à nos autres partenaires représentant la marque Yamaha, Badan Motos à Genève, Moto Bolle à Morges (VD), MCM Moto à Lausanne, Chevalley Motos à Saint-Légier (VD) et hostettler moto Fribourg Yamaha à Marly.

Photos: DR
Source comm. Yamaha

Article mis à jour le 23 octobre 2022 à 18:12

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements