Exclusif – l’Aprilia RSV4 XTrenta, 230 chevaux pour 166 kilos!
Nouveauté 2022

Exclusif – l’Aprilia RSV4 XTrenta, 230 chevaux pour 166 kilos!

La marque italienne célèbre les 30 ans de son premier titre mondial en proposant juste 100 exemplaires d’une version hyper-performante de sa superbike à moteur V4. Avec notamment des appendices aérodynamiques sur la poupe et sous la moto, comme en MotoGP. Une première pour un modèle destiné au public.

L’Aprilia RSV4 XTrenta est une machine très exclusive, produite à seulement 100 exemplaires. Si vous n’en avez pas déjà réservé une, il y a donc de fortes chances pour ce soit trop tard. Mais nous avons malgré tout décidé de vous la présenter, car elle apporte d’intéressantes innovations dans le monde des motos destinées au public.

Cette machine suit la lignée des précédentes motos produites dans le cadre du programme « Factory Works ». Des modèles issus directement du département course d’Aprilia, mais produits en (petites) séries, et qui intègrent les technologies utilisées dans l’univers du sport motorisé par la marque de Noale, que ce soit en mondial Superbike ou en MotoGP.

Aprilia RSV4X
La première née du programme Factory Works chez Aprilia, la RSV4X, en 2019.

En 2019, ce programme avait débuté par la présentation de la RSV4 X, sur base de l’hypersport Aprilia à moteur V4. Puis la Tuono X, la version hyper naked, avait suivi. Et maintenant c’est au tour de la RSV4 XTrenta. Le suffixe « Trenta » (trente, en italien) fait référence au nombre d’années écoulées depuis qu’Aprilia a obtenu son premier titre en championnat du monde.

XTrenta
La toute nouvelle RSV4 XTrenta dans son environnement.

C’était à l’époque (1992) dans la catégorie MotoGP 125, avec le pilote Alessandro Gramigni. Depuis lors, Aprilia a décroché pas moins de 53 autres titres. Et aujourd’hui la marque figure pour la première fois dans le top 5 de la catégorie reine, le MotoGP, grâce au pilote Aleix Espargaro, actuel 3ème du championnat, et au prototype RS-GP engagé par le team Aprilia officiel.

Plusieurs des caractéristiques de la RS-GP se retrouvent d’ailleurs dans la XTrenta, à commencer par les appendices améliorant l’aérodynamisme de la moto. Il y a bien sûr les « ailettes » à l’avant, qui sont aujourd’hui présentes sur toutes les machines de MotoGP, et qui génèrent une force stabilisatrice vers le bas qui plaque la moto au sol.

XTrenta

Et pour la première fois sur une moto de série (même si très petite), des appendices sont placés sur la poupe de la moto, Et même sous la moto, sous la forme d’un spoiler arrondi que les habitués du MotoGP ont surnommé « la cuillère ».

XTrenta
La célèbre « cuillère » aérodynamique qui vient du MotoGP.

Selon Aprilia, le résultat est diablement efficace, avec une pression vers le bas qui augmente de 25% et une résistance à la pénétration dans l’air qui diminue de 4%. Ce qui signifie des fractions de seconde, voire des secondes gagnées au tour! Et aussi un meilleur contrôle dans toutes les phases de pilotage à haute vitesse et lors des grands changements de vitesse (freinage, accélération).

Et sinon cette machine qui n’est pas censée être utilisée ailleurs que sur un circuit – pas de porte-plaque ni ed clignotants, ça va de soi – est criblée de composants de premier ordre, dont certains dérivent directement su Superbike ou du MotoGP.

Il y a notamment toute une série de parties de carénages en carbone, qui sont l’oeuvre de l’entreprise italienne Pan Compositi. Qui est aussi responsable pour les ailettes et la « cuillère » …

Plus une ligne d’échappement signée SC Project, qui est le partenaire d’Aprilia pour toutes les machines de course officielles, et qui propose en plus en option un échappement en titane de type MotoGP pour ceux ou celles qui veulent aller encore plus loin.

XTrenta
La ligne d’échappement SC Project est dédiée à ce modèle.

Avec un filtre à air lui aussi de type MotoGP/Formule 1, des radiateurs d’huile et d’eau performants dérivés du Superbike et un taux de compression plus élevé que celui de la RSV4 de série normale, toutes ces modifications permettent d’extraire le chiffre incroyable de 230 chevaux en puissance de pointe de cette RSV4 XTrenta. Pour un poids total de seulement 166 kilos. Ca se passe de commentaire.

Côté transmission, on a une couronne en titane, exclusive à la RSV4 XTrenta. Et c’est une unité Magnetti Marelli spécifiquement calibrée pour ce modèle qui gère l’électronique, avec un panneau d’affichage Jet Prime.

La partie-cycle comprend des suspensions Öhlins qui ont été réglées et ajustées par la société spécialisée Andreani, en étroite collaboration avec le département Racing d’Aprilia. On passe sur tous les détails, mais les freins, à l’avant, sont le top de gamme racing chez Brembo, avec des étriers GP4-MS monoblocs (radiaux et à 4 pistons) taillés dans la masse, et des disques T-Drive de 320 mm de diamètres.

XTrenta
La XTRenta est dotée de nombreuses pièces de carénage en carbone.

Les jantes, signées Marchesini, sont en magnésium, et montent des pneus slicks Pirelli Diablo SBK (120/70 à l’avant et 200/65 à l’arrière), avec un mélange SC1 devant et SCX derrière. Les roues sont deux kilos moins lourdes que les roues standard de la RSV4.

Pour tenter de réserver une de ces exceptionnelles machines, qui sont affichées à 50000 euros sans la TVA, il n’y a qu’un moyen: consulter le site factoryworks.aprilia.com. Si vous réussissez, vous aurez droit en plus à un tapis de paddock et à une housse Aprilia, et serez surtout accueillis lors d’une visite spéciale du département Racing de l’usine Aprilia à Noale!

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site suisse d’Aprilia, ou vous adresser notamment à nos partenaires dans l’Annuaire suisse des professionnels de la moto, MOTOSROCHAT et 100% 2-Roues-CPC2R à Genève, GCO Motors à Aubonne (VD), Tricana Motorcycles à Corseaux-sur-Vevey (VD), et No Name Motorcycles à Bevaix (NE).

Photos: DR
Source: comm. Aprilia

Article mis à jour le 21 septembre 2022 à 12:27

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements