Nouveauté – KTM s’offre une Super Duke GT améliorée
Nouveauté 2022

Nouveauté – KTM s’offre une Super Duke GT améliorée

La sport tourer de la marque autrichienne progresse et fait son entrée dans la liste des modèles Euro 5 – apparemment sans rien perdre de sa cavalerie ni de ses caractéristiques « bestiales ». KTM en a profité pour affiner encore le modèle, toujours doté de suspensions semi-actives et d’une proue plus protectrice que la naked Super Duke, en l’équipant de roues plus légères et en développant les fonctions liées à la connectivité.

Grâce à son coupleux bicylindre en V de 1301 cm3 poussé à 175 ch et développant 141 Nm de couple, à présent passé aux normes anti-pollution Euro 5, la KTM 1290 Super Duke R n’est pas moins bestiale dans sa nouvelle version 2022.

Mais cette version longue distance de l’hyper naked 1290 Super Duke R – surnommée « la bête » – est aussi un véritable outil pour avaler les kilomètres dans un bon confort. On rappelle qu’un réservoir de 23 litres équipe cette version, pour seulement 16 litres sur la R. Et qu’une bulle et un carénage sont là pour protéger son dompteur des éléments.

Le moteur passe l’écueil Euro 5 grâce notamment à l’arrivée d’un double allumage, chaque bougie sur chacun des cylindres étant gérée de manière indépendante par l’électronique de la moto. KTM ne donne pas d’autre détail sur ce qui a changé concrètement et techniquement dans ce propulseur.

L’objectif de KTM est de continuer à proposer un modèle qui marie parfaitement le touring et le sport.

Une tenue de route axée sur la polyvalence

La GT 2022 est toujours équipée de suspension semi-actives WP APEX qui fonctionnent avec une logique spécifique à ce modèle. L’amortissement est automatisé et s’adapte en temps réel aux conditions de roulage.

Le réglage de la précharge de l’amortisseur arrière a été conçu pour le touring longue distance. Ce système permet au pilote de rapidement régler la suspension en fonction de quatre situations de conduite différentes: pilote seul, pilote & passager, pilote & valises, ou pilote, passager & valises. Comme sur la version précédente de cette GT. Mais tout ceci avec une fonction anti-plongée nouvellement installée de série (technologie permettant d’éviter un enfoncement trop important de la fourche, pouvant aller jusqu’à taper dans la butée inférieure, lors d’un gros freinage).

Les roues de la KTM 1290 Super Duke GT 2022 ont été remplacées par des éléments nouveaux. Ces nouvelles jantes profitent d’un gain de poids non négligeable de 1 kg, ce qui améliore non seulement la maniabilité globale, mais donne également un design de roue plus agressif.

Elles sont en outre chaussées de nouveaux Continental ContiSportAttack 4 qui viennent offrir une expérience de conduite plus sportive et plus stable, respectant davantage les capacités polyvalentes de cette Hyper Naked GT.

On note au passage que le pare-brise peut s’ajuster en hauteur, sur plusieurs crans, et d’une seule main. On peut donc le faire même en roulant. D’autres éléments peuvent s’adapter à la morphologie du pilote ou à ses préférences, soit le guidon, les leviers, et les repose-pieds. Enfin les poignées chauffantes font désormais partie de la dotation standard de ce modèle, comme l’anti-plongée électronique.

Et bien sûr toute la panoplie des autres assistances électroniques au pilotage que l’on trouve sur la Super Duke R sont présentes sur la GT: ABS de virage, contrôle de traction paramétrable sensible à l’inclinaison de la moto, contrôle électronique du couple moteur à la décélération, contrôle de stabilité au freinage, modes moteur, feux de virage, monitorage de la pression des pneus, et ainsi de suite. Ajoutez-y pour la GT un mode de freinage dit « Supermoto », où l’ABS n’est plus actif que sur la roue avant, et un tempomat ajustable. Mais pas adaptatif, comme celui de la grande soeur KTM 1290 Super Adventure S (lire notre essai).

La Super Duke GT nouvelle n’est en effet pas pourvue d’une radar frontal. Et ne peut donc bénéficier de ce système où la moto freine toute seule pour adapter la vitesse en fonction de celle du véhicule roulant devant vous. On comprend assez intuitivement que si KTM n’a pas installé de radar sur la GT, c’est probablement parce que cela aurait ajouté un gros carré au milieu du fin museau effilé de sa sport tourer. Mauvais pour l’image, sans doute.

Un mode « Performance » est disponible en option. Pour par exemple désactiver l’anti-wheelie, avoir à disposition un Launch Control pour une course d’accélération, ou pour faire varier en roulant le degré d’intervention du contrôle de traction, par le biais des deux boutons sur le commodo gauche. Les autres options dans ce secteur sont comme d’habitude chez KTM un quickshifter (bidirectionnel) et une aide au démarrage en côte. Les valises se crochent et se décrochent quant à elles facilement, car il y a déjà les encoches prévues pour cela et qui sont bien intégrées dans la poupe de la moto (il y a aussi une barre de maintien pour le passager).

La Super Duke GT garde une ligne brute et agressive.

Multimédia intuitif et efficace

Cette nouvelle version propose désormais une interface graphique revue sur le tableau de bord TFT en couleurs de 7 pouces, légèrement plus large que le précédent. Cela permet un réglage rapide et facile de la conduite à la volée, grâce à une nouvelle disposition qui trouve l’équilibre parfait entre information et style. La configuration est complétée par le nouvel appareillage de commutation robuste sur la partie gauche du guidon, qui non seulement fait premium, mais permet également une interaction intuitive entre le pilote et le tableau de bord lui-même.

Duke GT
Le nouveau tableau de la nouvelle GT est toujours lisible et intuitif.

La KTM 1290 Super Duke GT est la première par mi les KTM à vous faire bénéficier d’un nouveau système de navigation appelé le « Turn-by-Turn + », qui améliorera encore l’expérience de tourisme qui sera manipulable via l’application Sygic sur votre smartphone, ce dernier étant connecté à la moto. Les indications de direction sont alors reproduites sur le tableau de bord de la moto. Mais ce système est capable de transférer une partie des données de navigation du smartphone dans l’électronique de la moto. On peut avoir ainsi jusqu’à dix « waypoints » (points de passage de l’itinéraire) en mémoire, sans qu’il soit besoin de faire appel au réseau téléphonique. Et les commandes de la navigation GPS peuvent s’effectuer sans qu’il faille ressortir son smartphone, en se servant des touches au guidon.

La « croix » de boutons sur le commodo gauche est ici proposée dans une nouvelle version, déjà apparue sur l’hyper naked 1290 Super Duke, dans sa version la plus récente (2021). C’est aussi depuis le guidon que l’on peut se servir des fonctionnalités de navigation par GPS liées au système de connectivité avec les smarpthones.

Le nouveau système permet également de sauter des points de passage sans provoquer de retournement. Un recalcul s’opère alors et le prochain itinéraire disponible est trouvé pour vous remettre sur la bonne voie. De plus, les 10 dernières destinations recherchées sont automatiquement enregistrées et disponibles directement sur le tableau de bord. TBT+ sera lancé sur la KTM 1290 Super Duke GT 2022, avec des déploiements sur d’autres modèles dans un proche avenir.

On trouve rapidement l’option que l’on cherche grâce à des illustrations. La fenêtre en bas d’écran permet de garder un œil sur la vitesse de conduite.

Cette nouvelle moto sera disponible dans nos concessions dès janvier 2022, dans les seuls coloris visibles ici. Nous ne connaissons malheureusement pas encore le prix suisse à laquelle elle sera proposée.

Duke GT

Si vous êtes à la recherche de plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel de KTM Suisse. Vous pouvez également vous renseigner auprès de nos partenaires de l’Annuaire suisse des professionnels de la moto, Adrénaline Motos à Morges (VD) et Proride Motorcycles à Granges (VS).

Photos: DR, KTM
Source : communication KTM

Auteur

Miguel

Miguel

Miguel, alias Bob. Amateur de combinaison cuir sur de belles mécaniques! Motard de toute saison et de tout horizon, j'aime partager et échanger sur ma passion du deux-roues. J'espère que vous prendrez du plaisir à lire les émotions retranscrites par le biais de nos articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements