Des modes de pilotage et du punch en plus pour la Suzuki Katana
Nouveauté 2022

Des modes de pilotage et du punch en plus pour la Suzuki Katana

Le constructeur japonais livre une mise à jour pour sa « lame » à quatre cylindres, en travaillant justement sur le moteur. Des modifications techniques de détail lui donnent deux chevaux de plus que précédemment, et surtout un courbe de régimes plus pleine et plus régulière. Ce propulseur revu rentre à présent dans les clous des normes anti-pollution Euro 5. Comme sur la soeur GSX-S 1000, un accélérateur électronique fait son apparition, avec des modes de pilotage et un contrôle de traction à présent réglable sur cinq niveaux. Le quickshifter bidirectionnel fait partie de la dotation de base pour 2022, et de nouveaux coloris complètent le tableau.

Il y a des changements pour la Suzuki Katana 2022. Ce modèle un peu spécial reprenant les codes esthétiques de la première Suzuki Katana, apparue en 1981, a droit à une révision de son gros moteur à quatre cylindres de presque 1000 cm3, lui-même lointain descendant du quatre-pattes qui équipait la célèbre sportive GSX-R 1000 de Suzuki, modèle K5. Mais voilà, si ce moteur a pu évoluer et devenir conforme aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5 pour l’année 2021 sur la soeur naked GSX-S 1000, sur la Katana, on en était encore à Euro 4.

D’où la mise à jour effectuée par les ingénieurs de Suzuki, et portant notamment sur le le profil des cames, sur les cotes et formes de la boîte à air, et sur l’échappement. Résultat, on a encore grappillé deux chevaux, qui portent la puissance maximale à 152 canassons. Et, nous dit Suzuki, la courbe de puissance et de couple est un peu plus remplie un peu partout. Cela dit, ce n’est pas comme si ce moteur manquait de puissance ou de couple dans la version précédente (lire notre essai de la Katana 2018 au Japon)! Ce qui compte, c’est que la moto n’a rien perdu de sa verve en passant l’écueil Euro 5, en tout cas c’est ce qu’on déduit des informations livrées par son constructeur.

la Suzuki Katana
Pour 2022, la Katana se pare aussi de nouvelles couleurs, dont ces jantes dorées-orangées.

Comme pour la Suzuki GSX-S 1000 2021, la commande des gaz de la Katana 2022 utilise non plus un accélérateur classique, mais électronique. Il permet d’introduire des modes de pilotage, au nombre de trois, que l’on peut librement choisir en roulant. Et qui chacun définit des courbes de puissance et de couple plus ou moins aggressives, avec donc des réponses plus ou moins nerveuses à la commande d’accélération.

la Suzuki Katana

L’accélérateur électronique permet aussi, et on s’en doutait un peu, d’élargir les paramètres de réglage du contrôle de traction, qui était déjà présent sur la Katana en 2018. Pour 2022, au lieu de trois degrés d’intervention possibles sélectionnables par le ou la pilote, il y en a cinq. La commande correspondante, au guidon, ne change pas dans sa forme. Ni d’ailleurs le tableau de bord à cristaux liquides, que l’on trouve aussi sur la naked GSX-S 1000.

On précise pour les curieux que les assistances électroniques au pilotage présentes sur la Suzuki Katana 2022 ne tiennent pas compte de l’inclinaison de la moto. Parce qu’elles ne peuvent pas s’appuyer sur les données collectées par une centrale de mesures inertielles, non présente sur ce modèle. Probablement pour des questions de coût, et officiellement selon Suzuki parce que n’est pas nécessaire. Pas d’ABS de virage donc.

Mais on a, comme sur presque toutes les Suzuki modernes, un assistant au démarrage à froid, qui fait qu’il suffit de presser une fois le bouton du démarreur, la machine faisant le reste. Et de même pour le système qui fait légèrement augmenter le régime moteur quand on lâche l’embrayage, une petite aide empêchant que vous caliez bêtement en prenant la route parce que vous n’avez pas donné assez de gaz.

La partie-cycle est reprise telle qu’elle était depuis le modèle 2018. Fourche et amortisseur sont réglables, et l’ergonomie est celle d’une naked, point. Le tableau de bord, qui a un afficheur à cristaux liquides offrant quelques rares touches de couleur, ne change pas non plus pour 2022.

la Suzuki Katana

Cette nouvelle incarnation de la Suzuki Katana est de plus livrée de série avec un quickshifter bidirectionnel, qui permet de se passer de l’embrayage pour monter et pour descendre les rapports de vitesses.

Dernier point, qui est loin d’être négligeable: la Katana 2022 est proposée en deux coloris, qui sont le bleu profond avec des jantes dorées, et le gris mat, qui fait que les jantes sont d’un rouge sombre et mat du plus bel effet.

la Suzuki Katana
La Katana 2022 dans le coloris bleu profond.

Voici pour finir l’autre teinte que l’on peut choisir.

 

la Suzuki Katana

Pas encore d’indication sur le prix de la Suzuki Katana 2022 en Suisse, et pour cause, Suzuki Suisse indique qu’il n’est pas prévu, à l’heure actuelle, d’importer ce modèle 2022 dans notre pays. Nous vous tiendrons informés si cet état de fait change. Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site de Suzuki Suisse, ou vous adresser notamment à nos partenaires de l’Annuaire suisse des professionnels de la moto, Genève Moto Center, Moto Furia à Lausanne, ou GCO Motors à Aubonne.

Photos: DR
Source comm. Suzuki

Article mis à jour le 30 novembre 2021 à 15:15

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements