Herlings vole la vedette à Jorge Prado au GP motocross d’Espagne, et Tonus s’améliore
MXGP-MX2

Herlings vole la vedette à Jorge Prado au GP motocross d’Espagne, et Tonus s’améliore

Le leader du championnat et pilote KTM a dépassé d’une tête son jeune coéquipier sur la piste d’Intu-Xanadu, à Arroyomolinos. Le pilote Kawasaki Romain Febvre, deuxième du mondial, a gagné la première manche mais s’est fourvoyé dans la seconde et il loup le podium, dont la troisième marche revient au champion en titre Tim Gajser (Honda). Chez les Helvètes, Jeremy Seewer (Yamaha), après de bonnes qualifications, décroche la 7ème place du Grand Prix, tandis que le Genevois Arnaud Tonus finit 10ème, et le Vulliérain Valentin Guillod, 17ème de la première manche, termine 20ème au classement combiné des deux manches.

La nombreuse foule (quelque 26000 personnes) présente dimanche 17 octobre dernier tout autour de la piste de motocross d’Intu-Xanadu, à Arroyomolinos, près de Madrid, a fait tout ce qu’elle a pu pour donner son soutien à Jorge Prado. Le jeune Espagnol membre du team KTM officiel dans le championnat mondial de motocross en catégorie MXGP, qui a déjà réussi à rafler deux fois la couronne mondiale en catégorie MX2 et qui ne vit que sa deuxième année dans la catégorie supérieure, avait quant à lui vraiment à coeur de briller devant son public, enfin retrouvé après plus d’une année de pandémie qui avait exclu ces foules du sport motorisé.

Prado voulait aussi montrer à ce public qu’il était à son meilleur niveau, après une blessure survenue au GP d’Allemagne quelques semaines auparavant, lors d’une collision juste après le franchissement de la ligne de finish. Collision avec son coéquipier Jeffrey Herlings, qui avait obtenu la deuxième place de la première manche, derrière Prado. Mais le jeune Espagnol avait dû renoncer à la seconde manche pour faire soigner ses blessures, avec même un peu de chirurgie. Et lors du GP suivant, en France, il avait fait ce qu’il pouvait malgré une douleur persistante (lire notre compte-rendu).

Le meilleur temps du GP d’Espagne est revenu à Jeffrey Herlings, alias The Bullet, qui est rappelons-le le leader actuel du championnat, devant le pilote Kawasaki Romain Febvre, avec en troisième place le champion en titre Tim Gajser (Honda). Mais les cinq premiers (Prado est 4ème, et Antonio Cairoli, le troisième pilote KTM officiel, nonuple champion du monde, est 5ème) du classement général sont très, très proches les uns des autres. Gajser a signé le deuxième temps des qualifications en Espagne, Romain Febvre le 3ème, et le Suisse et pilote Yamaha Jeremy Seewer le 5ème.

On note aussi la neuvième place d’un autre Suisse, le Genevois Arnaud Tonus, membre du team suisse Hostettler MXGP (Yamaha), deux de mieux que Cairoli, et trois de mieux que Glenn Coldenhoff, le coéquipier de Jeremy Seewer. Arnaud semble peu à peu revenir à sa meilleure forme après le traumatisme crânien subi en milieu de saison lors d’un entraînement.

Seewer, content de a bonne qualification, bienvenue cette année alors qu’il souffre de fatigue chronique due à un virus et qu’il a eu pendant plusieurs Grand Prix de la peine à obtenir un bon chrono dans ces phases des compétitions, voulait exploiter la bonne position ainsi accordée sur la grille de départ pour se placer aux avant-postes de la course. Le holeshot est revenu, une fois encore, à Jorge Prado, qui devançait Romain Febvre, et le coéquipier du Suisse, Glenn Coldenhoff. Avec encore Tim Gajser et le Français Benoît Paturel (SR Honda Motoblouz) avant Jeremy Seewer, qui devançait à son tour Antonio Cairoli. Ce dernier a tenté une manoeuvre sur le Suisse dans le début du premier tour, mais sans succès.

Jorge Prado
L’Espagnol Jorge Prado (61, en photo ici) n’a été surclassé en première manche que par le Français Romain Febvre.

Et Herlings (numéro 84)  avait rétrogradé jusqu’à la onzième position, ce qui ne l’a pas empêché de très vite remonter les rangs, jusqu’à l a neuvième place, derrière le pilote GasGas Pauls Jonass. A partir de là, il a fallu au Bullet quelques tours pour trouver l’ouverture et continuer sa marche en avant vers la tête de la course.

Gajser, lui, a mis moins longtemps à passer Coldenhoff pour le gain de la troisième place. Quant à Romain Febvre, il a peu à peu réduit à presque rien son retard face à Jorge Prado, et une âpre bataille s’est engagée entre les deux pilotes sur la terre et dans les tranchées (pas trop profondes) d’Arroyomolinos. Après plusieurs tentatives, le Français a trouvé le moyen de sortir d’un virage avec une meilleure traction que son adversaire, il s’est emparé de la tête et il a donné du gaz pour prendre de l’avance.

Romain Febvre
Le pilote Kawasaki Romain Febvre (numéro 3), actuel deuxième du classement mondial, a remporté la première manche en Espagne.

Derrière, Paturel offrait une belle défense pour conserver sa cinquième place, mais Seewer a fini par le dépasser, bientôt suivi dans le désordre par un Jeffrey Herlings déchaîné, par un Jonass toujours solide, et par un Cairoli qui a dû se battre lui aussi durant les Grand Prix précédents contre la douleur persistante d’une blessure guérissante (aux côtes), et qui s’est retrouvé un moment durant cette première manche avec une pierre coincée dans l’une de ses deux bottes! L’Italien a carrément dû s’arrêter pour enlever le caillou… et ensuite reprendre le terrain perdu.

The Bullet a fait l’extérieur à son compatriote Coldenhoff, mais ce faisant il a accroché son repose-pied dans la roue de ce dernier, qui a donc chuté et perdu des places – au-delà de la dixième. Puis le numéro 84 a surpris Seewer en se glissant entre le Suisse et l’intérieur de la sortie d’une épingle et il a alors fixé ses goggles sur la roue arrière de Tim Gajser.

à Prado
Jeremy Seewer a pu conserver une cinquième place dans la manche numéro une.

La fin de la première manche a vu Herlings encore passer le champion en titre grâce à une erreur de ce dernier, et s’emparer ce faisant de la troisième place, puis venir mettre la pression sur Jorge Prado. Mais l’Espagnol n’a pas craqué et il a franchi la ligne en deuxième place, derrière Febvre. Gajser étant 4ème, et Seewer. Tonus, lui, a fini cette manche à la neuvième place, tandis que son coéquipier Valentin Guillod a marqué les points de la 17ème position.

A ce stade, Febvre l’emportait au classement du championnat de un point sur Herlings, Gajser étant toujours troisième, mais très proche en nombre de points des deux hommes.

Le holeshot de la seconde manche est revenu un fois encore à Jorge Prado. Avec Gajser, deuxième, mieux placé qu’en première manche, suivi par Pauls Jonass, Herlings et Cairoli. Jeremy Seewer, tout devant au premier virage, s’est retrouvé sixième au deuxième. Herlings a remporté sans cérémonie la lutte pour la troisième place, puis Jonass est brièvement sorti de la piste. De quoi perdre deux places au profit de Cairoli et du coéquipier de Jonass, Brian Bogers.

Romain Febvre, lui, s’est retrouvé coincé derrière plusieurs autres pilotes et bien loin derrière le quintet de tête de la course. Il est rapidement remonté, jusqu’à la treizième place, avec l’espoir sinon de gagner la manche et le Grand Prix, au moins de ne pas perdre trop de points au championnat.

Tim Gajser
Le champion en titre et pilote Honda Tim Gajser.

Herlings, de troisième, est devenu deuxième en surclassant un Gajser qui commettait un certain nombre d’erreurs, comme en manche une. Mais un Gajser qui a pu éviter de perdre le contact avec le numéro 84, et qui a conservé une marge suffisante par rapport à ses poursuivants, Cairoli et Boger. The Bullet a ensuite mis une fois de plus la pression sur son coéquipier, essayant différents « trucs » pour lui faire l’intérieur ou le vaincre à l’accélération. Il a fini par réussir au dixième tour, en se glissant littéralement devant lui au sortir d’un virage à gauche. Et à partir de là, il a pris le large.

à Prado
Jeffrey Herlings, victorieux au Grand Prix d’Espagne.

Au treizième tour, ce fut Tim Gajser qui a eu raison de Jorge Prado. A moins d’une erreur de la part de Herlings, celui-ci était trop loin et trop rapide pour être rejoint. Cairoli, ayant pu prendre le meilleur sur Bogers, a tenté de se hisser jusqu’à Jorge Prado, mais l’espagnol a défendu sa place jusqu’au bout. Febvre, lui, a pu remonter et effectuer un dernier dépassement sur le Suisse Seewer pour le gain de la septième place. Arnaud Tonus, constant, a fini onzième, et Guillod 24ème.

Pour avoir le classement complet de ce Grand Prix (en anglais), c’est par ici. Herlings mène à  présent de 15 points sur Febvre, qui n’est plus séparé de Gajser que par trois points.

Et en MX2 …

Le champion en titre Tom Vialle (KTM), quatrième du championnat jusqu’à ce Grand Prix, a été le plus rapide au tomber de grille des deux manches. Il a pu mener la première jusqu’au bout, avec une bonne avance sur le leader du mondial Maxime renaux (Yamaha), qui a devancé le coéquipier de Vialle Mattia Guadagnini.

Maxime Renaux
Maxime Renaux gagne la seconde manche en MX2, devant son coéquipier Jago Geerts.

Lors de la seconde manche, c’est Jago Geerts, le coéquipier de Renaux, auteur d’une première manche très en demi-teinte, qui a suivi Vialle, et qui a très vite « piqué » le lead au pilote KTM. Maxime Renaux a suivi bien plus tard, au neuvième tour, et il a encore mis deux tours avant de s’emparer des commandes de la course. Vialle a tenté une charge tardive, mais il a peut-être un peu trop poussé et est tombé, sans perdre de position. Renaux remporte ce Grand Prix d’Espagne, ce qui ne fait que consolider encore un peu plus son avance au championnat, devant Vialle et Jed Beaton (Husqvarna).

Photos: Archer, Bavo, DR
Source mxgp.com

Article mis à jour le 19 octobre 2021 à 08:00

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements