MotoGP – L’équilibriste Brad Binder gagne sur un coup de poker
MotoGP GP d'Autriche

MotoGP – L’équilibriste Brad Binder gagne sur un coup de poker

La pluie a joué le rôle de grand animateur de ce GP D’Autriche, en assurant le spectacle! Dans les deux derniers tours , Brad Binder a fait le choix de la déraison en choisissant de rester en pneus slick . Pari fou, mais pari gagnant! Le Sud-Africain décroche sa deuxième victoire en catégorie reine et termine devant Francesco Bagnaia (Ducati), qui lui a changé de moto, et Jorge Martin (Ducati), qui a aussi changé de machine. Fabio Quartararo, lui, reste largement en tête du championnat.

L’équilibriste Brad Binder (team d’usine KTM) a montré ses talents lors de ce grand prix de folie! Une pluie fine s’est invitée sur le Red Bull Ring au moment du départ, mais la course est déclarée « Dry » (sèche)! Immédiatement après le départ,  un drapeau blanc est agité, signifiant aux pilotes qu’ils peuvent changer de motos quand il veulent.

Le premier freinage après le départ est un peu « chaud » lorsque Fabio Quartararo perd l’arrière de sa Yamaha et s’écarte, poussant son compatriote Johann Zarco (Pramac Ducati) vers l’extérieur.

Brad Binder
Champagne sous la pluie pour Brad Binder.

Deux fait marquants à 10 tours de la fin: la perte du carénage gauche de la moto d’Enea Bastianini (Avintia, Ducati) et la chute de Johann Zarco. De bon augure pour Fabio Quartararo, toujours en tête du championnat, qui voyait ainsi son dauphin finir le GP d’Autriche sans engranger de point.

Autre fait marquant: la passe d’armes entre Marc Marquez (Honda) et Fabio Quartararo, le pilote Honda « chipant » la deuxième place lors d’un freinage raté par Quartararo.

Peu après, Marquez s’en prend à Bagnaia (Ducati) alors en tête depuis presque le début de la course et mène le Grand Prix d’Autriche. Les conditions se faisaient toutefois de plus en plus précaires; raison pour laquelle le coéquipier de Zarco Jorge Martín (lire l’article sur sa victoire de la semaine dernière) et Joan Mir (Suzuki) furent en mesure de revenir à leur hauteur.

Mais, le meilleur du spectacle reste à venir…

Sentant l’averse arriver, Jack Miller (Ducati) et Alex Rins (Suzuki) seront d’ailleurs les premiers à s’arrêter. À ce moment-là, trois petits tours restaient à couvrir.

Et puis soudain coup de théâtre: à trois tours du but, les précipitations s’intensifient, tandis que Francesco Bagnaia, Marc Márquez et Fabio Quartararo se disputent la victoire.

Les trois hommes de tête préfèrent alors rentrer au box pour changer de moto. Marquez est le premier à ressorti, mais il en fait un tout petit peu trop avec ses pneus pluie et tombe dans le dernier tour.

Brad Binder (KTM), n’en a cure et continue en slicks…

Et, dans le dernier tour on a pu admirer les talents d’équilibriste de Binder qui gagne ce Grand Prix de folie, son deuxième dans la catégorie reine!

Ce Grand Prix d’Autriche restera certainement dans beaucoup de mémoires. Merci la pluie! Et bravo  à l’équilibriste Brad Binder qui gagne sur un beau coup de poker, bien qu’en ayant ayant écopé de trois secondes de pénalité pour avoir dépassé les limites de la piste dans le dernier tour!

On a cru un court instant que Valentino Rossi (Petronas Yamaha), qui est lui aussi resté en slicks, allait finir sur le podium. Mais il sera au final huitième. Bagnaia a décroché la deuxième place, devant Jorge Martin, Joan Mir, Luca Marini (Avintia, Ducati), Iker Lecuona (Tech3 KTM), et Fabio Quartararo.

On note encore la chute et l’abandon de Miguel Oliveira (KTM).

Au classement général provisoire du championnat, Quartararo mène désormais avec 47 points d’avance non plus sur Zarco, mais sur Bagnaia. Et Joan Mir est troisième, devant Zarco, avec le même nombre de points que Bagnaia.

Photos: motogp.com
source: motogp.com

Article mis à jour le 15 août 2021 à 16:56

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements