Premières infos sur la nouvelle Aprilia Tuareg
Actu, Motos

Premières infos sur la nouvelle Aprilia Tuareg

La marque italienne diffuse quelques informations de base sur le dernier des trois modèles utilisant le nouveau bicylindre parallèle apparu avec l’Aprilia RS 660. Comme Aprilia l’avait annoncé, il s’agit d’un trail, qui reprend un nom chargé d’histoire et faisant référence à un modèle passé de la marque. La nouvelle Tuareg 660 développe plus de couple dans les bas et mi-régimes que sa soeur sportive, et son constructeur affirme que c’est la plus légère de son segment, que ses suspensions et plus généralement sa partie-cycle son taillés pour l’aventure et le voyage, et que sa dotation de série est conséquente.

Elle s’appelle Tuareg. Mais ça, on le savait déjà, depuis plusieurs mois. La marque italienne Aprilia n’a pas fait mystère, lors de la présentation fin 2020 de sa petite sportive Rs 660 (lire notre essai en Italie), de son intention de développer d’autres modèles sur la même base technique de départ, annonçant dès le départ une future naked, la Tuono 660. Et un troisième modèle, la Tuareg, qui reprendrait l’appellation jadis dévolue à un trail Aprilia apparu dans les années 1980′ et dont une version a participé au célèbre rallye Paris-Dakar.

Il était clair dès le départ que la Tuareg reprendrait le bicylindre parallèle refroidi par liquide de la RS 660, dans une cylindrée identique, mais que le reste de la moto serait quelque peu différent, pour obtenir un trail.

Tuareg
Des optiques avant qui rappellent (un peu) celles de la RS 660 et de la Tuono 660. Mais l’angle est différent, et l’entourage aussi!

Or Aprilia vient de dévoiler quelques images et spécifications de cette nouvelle Tuareg 660 (que son constructeur appelle simplement Tuareg). On voit que la machine est dotée de jantes à rayons, comme il sied à une moto taillée pour le tout-terrain en plus de la route. On voit aussi (mais ce n’est pas dit officiellement) que les mensurations des roues indiquent une moto qui prend le tout-terrain sérieusement, avec 21 pouces à l’avant, et 18 à l’arrière. Comme par exemple une Honda Africa Twin 1000 ou 1100, une Yamaha Ténéré 700, une KTM 790 ou 890 Adventure, une BMW F 850 GS ou une Triumph Tiger 900 Rally.

La nouvelle venue ne pèse que 187 kg à sec, ce qui en fait, si l’on en croit Aprilia, l’une des plus légères de son segment (à peu près le même poids que la Ténéré 700).

Tuareg

Les suspensions, avec une fourche inversée et un amortisseur ajustables, sont hautes. Aprilia déclare des débattements de 240 mm, devant comme derrière. Ce qui n’est pas mal du tout pour ce genre de moto. Et apparemment, la garde au sol est sérieuse, et la selle se trouve à « moins de 860 mm » du sol.

On apprend encore que le twin de la Tuareg développe 80 chevaux de puissance maximale, ce qui est moins que les 100 chevaux de la RS 660, et que les 95 de la Tuono 660. Mais le couple maxi est de 70 Nm, ce qui est clairement plus que les 67 Nm de la RS. Aprilia nous dit encore que ce couple est disponible plus bas dans les tours que sur la sportive et la naked. Il est probable, au vu de ces valeurs, qu’une version bridable à 35 kW soit proposée, pour le permis A limité.

Tuareg
On aperçoit notamment deux disques de frein et des étriers Brembo à l’avant. Et une fourche inversée avec un bon débattement.

La nouvelle Tuareg est dotée d’un réservoir d’essence de 18 litres, d’un tableau de bord TFT en couleur, et d’une batterie d’aides électroniques à la conduite, sous l’appellation APRC: cela signifie un contrôle de traction (TC), un ABS déconnectable (pour la conduite dans le terrain, seulement à l’arrière, ou complètement), 4 modes de pilotage électroniques, dont deux sont personnalisable et un est dédié à l’offroad, un réglage possible du frein moteur, de la courbe de puissance et de couple du moteur selon les modes prédéfinis, et des degrés d’intervention du TC et de l’ABS. Il y a manifestement aussi un tempomat ajustable. Et il y aura probablement un quickshifter bidirectionnel, de série ou en option.

Tuareg

L’éclairage (entièrement à LED) et le design rappellent de manière plutôt discrète les autres 660, mais ce nouveau modèle fait aussi des clins d’oeil au passé et à feu la Tuareg 600, et même, on ne sait pas si c’est voulu, à la première Aprilia Caponord. On a une selle d’un seul tenant, typique d’une machine qui veut affirmer son côté baroudeur et laisse de la liberté de mouvement à son pilote.

Et pour le reste, il faudra attendre encore un peu! On peut raisonnablement penser que la nouvelle Tuareg sera lancée en Europe (et donc aussi en Suisse) avant la fin de l’année 2021… à un prix bien entendu encore inconnu, mais qui pourrait, selon certaines sources, avoisiner les 12000 francs.

Photos: DR
Source Aprilia

Article mis à jour le 31 juillet 2021 à 19:06

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

  • FREDERIC LEROY

    Bonjour je possede un modele d aprilia tuareg 600 wing de 1989 je voudrait bien essayer le nouveau modele .voir meme acheter un

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements