Le bleu de Viñales l’emporte sur le rouge de Zarco!
MotoGP Qatar

Le bleu de Viñales l’emporte sur le rouge de Zarco!

Du grand spectacle pour ce premier Grand Prix MotoGP tant attendu. Une course qui a vu triompher Maverick Viñales (Yamaha) devant Johann Zarco (Ducati), Francesco Bagnaia (Ducati) et le champion du monde Joan Mir, revenu de nulle part! Un spectacle haut en couleur présenté par le bleu Yamaha et le rouge Ducati!

On l’attendait depuis longtemps ce départ du premier Grand Prix de la saison. Et le bleu de Maverick Viñales a fini par triompher sur le rouge de Johann Zarco!

A l’extinction des feux (rouges), le rouge est toujours de mise en bout de ligne droite. Du rouge Ducati d’abord avec celle de Francesco Bagnaia, auteur du record de la piste en qualifications suivi de la Ducati de Jack Miller puis celle de Johann Zarco et encore celle de Jorge Martin. Le beau quadruplé Ducati tout rouge!

Le bleu de Maverick
Francesco Bagnaia porte le rouge Ducati sur la 3e marche du podium.

Une uniformité de couleur bientôt incrustée du bleu des Yamaha officielles de  Viñales et Quatararo. Ce panachage rouge-bleu va durer  pendant quelques tours, avant que Maverick Viñales ne prenne la tête de la course de manière très affirmée pour la garder jusqu’au bout. Une véritable démonstration de la part de l’Espagnol!

Dans les faits, on n’a vu que ces deux couleurs durant toute la course! Et si le bleu nuit a gagné, on a aussi vu le bleu plus clair de la Suzuki du champion du monde Joan Mir revenir de nulle part et prêt à prendre la deuxième place dans le dernier tour. C’était sans compter sur le phénomène d’aspiration et la force des Ducati (rouge) de Johann Zarco et Francesco Bagnaia qui l’ont avalé juste avant la ligne d’arrivée.

Du bleu, on en a vu aussi vers la tête de la course avec la Yamaha de Fabio Quartararo qui, victime d’un passage à vide, rétrogradait pour finalement terminer à la cinquième place.

On a aussi vu la perdition au fil des tours de Jack Miller (Ducati), grand animateur des qualifications qui termine la course au 9e rang.

On salue tout de même la bonne 12 e place du vieux lion Valentino Rossi (Yamaha) et on regrette de ne pas avoir vu les couleurs rouges de Honda, ni celle orange de KTM!

L’heure des revanches est prévue la semaine prochaine sur le même circuit. Spectacle déjà assuré. Que c’est beau un grand prix la nuit!

 

Photos: motogp.com
source: motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements