Gants iXS Tour-Arctic GTX 2.0 – 1ères impressions
Test équipement

Gants iXS Tour-Arctic GTX 2.0 – 1ères impressions

En test depuis le début du mois de décembre 2020, les nouveaux gants d’hiver du fabriquant Suisse iXS se sont montrés plutôt convaincants avec la chute des températures, permettant de ralentir efficacement la morsure du froid sur les mains de notre pilote essayeur. Premier ressenti après quelques deux mois d’utilisation au cœur de l’hiver helvétique.

Pour l’hiver 2020-2021, iXS a souhaité faire évoluer son modèle phare. Le «Tour Arctic-GTX 2.0» est donc, comme son nom l’indique, le successeur du  Tour Arctic-GTX» et représente le haut-de-gamme du fabriquant, dernier rempart avant de passer aux gants chauffants (lire notre comparatif à ce sujet). Mais pour qui ne souhaite pas investir son 2ème pilier dans un système imposant des recharges régulières, une paire de gants «classique» reste le compromis idéal. Pour autant, bien sûr, de ne pas avoir de road-trip hivernal au Cap Nord de prévu. Car même le meilleur gant hiver du monde de fera que retarder l’effet du froid sur les mains du pilote.

Protection contre le froid

Réceptionnés au début du mois de décembre, les Arctic 2.0 (simplifions nous la lecture et appelons-les comme cela) ont immédiatement été mis à l’épreuve du climat lémanique et se sont montrés à la hauteur de mes exigences. Très confortables (la triple épaisseur de polaire fait merveille), ils offrent douceur et moëlleux à l’enfilage. A l’usage, les 240 grammes d’isolation Primaloft®, couplés à une membrane GORE-TEX®, protègent efficacement mes mains. Ils m’offrent entre 30 et 40 minutes de répit par des températures avoisinant les 0°, avant de commencer à laisser ressentir les premiers effets du froid.

Bien entendu, pour qui veut rouler loin et longtemps en hiver, il faudrait idéalement les coupler avec des poignées chauffantes, voire des manchons. Mais dans ces conditions glacées (jusqu’à -6° durant ce test hivernal, sur ma moto personnelle dépourvue de la moindre protection), les gants Arctic 2.0 ont été des alliés de choix. Par malchance (pour ce premier compte-rendu), je n’ai pas pu valider leur étanchéité, n’ayant rencontré ni pluie, ni neige. Mais je reviendrai ultérieurement avec un test «longue durée» plus complet.

A l’usage

L’enfilage est très facile et les Arctic 2.0 offrent deux niveaux de serrage pour un ajustement parfait. Par scratch au poignet et par un élastique à serrage automatique au niveau du manchon. Très enveloppants du fait de leur construction, il faudra cependant compter avec un feeling légèrement diminué par rapport à des gants mi-saison, avec une manipulation des commandes au guidon parfois aléatoire. Mais c’est le prix à payer pour une isolation thermique efficace.

Aspects pratiques

Les aspects pratiques n’ont pas été oubliés sur les Arctic 2.0. On trouve ainsi une raclette sur l’index gauche, afin de pouvoir essuyer facilement sa visière par temps de pluie. Ainsi qu’un revêtement en matière spéciale «tactile» sur les sommets de l’index (gauche et droit), censé permettre d’utiliser son téléphone portable sans retirer ses gants. L’intention est louable, mais le résultat s’avère peu efficace ici (en tout cas sur l’écran d’un smartphone). En effet, l’épaisseur du gant à cet endroit rend le toucher assez imprécis, et il est difficile d’effectuer l’action voulue d’un simple geste.

Une protection (que l’on imagine) très bonne

Au niveau des protections (non testées, excusez mon manque de professionnalisme), on note la présence d’un cuir de chèvre sur la partie extérieure, avec divers renforts et rembourrages (cuir doublé sur l’annulaire et la paume, mousse Impacton® Visco-Elastan pour absorber les chocs). Ainsi que la présence d’inserts réfléchissants, notamment sur les manchons et sur l’index, afin d’améliorer la visibilité nocturne.

Un prix compétitif

Positionné à 139 francs, le tarif de cette paire de gants reste très raisonnable, tant du point de vue de la concurrence que des prestations offertes. Déjà de très bonne facture à la base, cette version 2.0 frise à présent l’excellence. Seule reste l’épreuve de la pluie, et donc de l’étanchéité, pour les valider définitivement. Ainsi que leur tenue sur la durée. Je ne manquerai donc pas de vous donner à nouveau de leurs nouvelles, d’ici quelque temps.

Les gants iXS Arctic 2.0 sont disponibles de suite, de la taille S à la taille 5XL, au tarif de 139 francs. Plus d’infos sur le site d’iXS, que nous profitons de remercier pour la mise à disposition de ces modèles de test.

Vous pourrez trouver les produits iXS notamment chez nos partenaires de l’Annuaire des professionnels de la moto, soit Motoboutique à Lausanne, et MotoGooDeal à Satigny GE.

Photos: Laurent Scotti

Article mis à jour le 25 février 2021 à 11:58

Auteur

Mathias Deshusses

Mathias Deshusses

38 ans, genevois et sur deux-roues depuis toujours. Roule sur une Triumph Rocket 3 et une KTM 390 Adventure. Aime par conséquent les machines à grosses sensations, mais aussi s’aventurer hors des sentiers battus. Est autant à l’aise avec un guidon qu’avec un appareil photo entre les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements