KTM 1290 Super Adventure S – Mise à jour technologique pour 2021
Trail de voyage

KTM 1290 Super Adventure S – Mise à jour technologique pour 2021

La KTM 1290 Super Adventure S revient en 2021 (seule subsistait la version « R » au catalogue du constructeur autrichien en 2020) et si son moteur ne subit que peu de modifications visibles (la puissance est toujours de 160 chevaux), l’ergonomie s’améliore et la technologie embarquée fait un bond en avant.

On l’attendait sur le terrain de la puissance, elle choisit la voie de la sagesse. Alors que la concurrence s’aiguise de plus en plus (avec notamment une Ducati Multistrada V4S de 170 chevaux), KTM n’a que peu touché le moteur de sa nouvelle Super Adventure. S Le LC8 cube toujours 1301 cm3, et développe une puissance moteur identique à la version précédente. Seul le régime varie un peu, passant de 8750 tr/min à 9000 tr/min. Le couple est lui en légère baisse (138 Nm contre 140 auparavant), à un régime moteur plus bas de 250 tr/min (à présent à 6500 tr/min).

Super Adventure S
La Super Adventure devrait se montrer toujours aussi joueuse.

Ce moteur a cependant été remanié et accuse 1,6 kilo de moins sur la balance, grâce notamment à des carters plus fins et à un nouveau circuit d’huile. Pas mal pour un passage à une norme anti-pollution Euro 5 souvent castratrice. Le bicylindre hérite de nouveaux pistons et, pour mieux faire respirer ce gros bloc, les collecteurs sont également revus. Avec aussi des radiateurs revus, qui devraient mieux aider à dévier les flux d’air chaud hors des jambes du ou de la pilote. Pour finir, la boîte de vitesses – l’embrayage est toujours assisté et anti-dribble – devrait s’être adoucie et permettre des passages de rapports plus rapides, surtout avec le shifter up and down (disponible en option).

Plus agile, et ergonomie repensée

Afin de favoriser encore plus l’agilité, les ingénieurs ont reculé la colonne de direction de 15 mm et modifié la position du carter moteur. Le bras oscillant a au contraire été rallongé (on ne sait pas de combien exactement) pour une meilleure stabilité. L’ergonomie a été revue également, avec une selle plus basse et désormais réglable sur deux niveaux (849 ou 869 mm). Enfin les commodos sont entièrement nouveaux et devraient permettre de piloter de façon plus instinctive les différentes fonctions présentées dans une nouvelle interface sur le tableau de bord, un grand écran TFT de 7 pouces de diamètre.

Ecran TFT KTM
L’interface graphique a été revue, afin qu’elle soit encore plus intuitive.

Technologie de pointe

Déjà équipée de suspensions semi-actives, la 1290 Super Adventure S adopte une nouvelle génération de suspensions semi-actives WP APEX à amortissement variable, avec une centrale inertielle 6D qui communique en temps quasi réel les informations nécessaires à l’unité de contrôle du moteur (ECU). L’ABS est toujours actif en courbe et l’antipatinage fait appel à deux contrôleurs: un pour gérer le dérapage de la roue et l’autre pour gérer l’angle de tangage. Ce contrôle de traction devrait d’ailleurs se montrer moins intrusif. Quatre modes sont à dispo pour le pilote: Rain, Street, Road et Off-road. Un dernier mode, baptisé Rally, est disponible en option (voir plus bas).

Enfin, et c’est une nouveauté à la mode en 2021, l’apparition d’un régulateur de vitesse adaptatif, avec un radar (identique à celui présent sur la Multistrada V4S) qui prend place sur la face avant de la moto. Un système qui nous avait bluffé par son efficacité sur l’italienne et que nous nous réjouissons de mettre à l’épreuve sur cette nouvelle Super Adventure S.

On précise que l’ouverture du bouchon de réservoir, tout comme contact ou le verrouillage de la direction, se passe de la clé (système par transpondeur).

Un nouveau design… assez identique

L’esthétique ne semble pas changer dans les grandes lignes. Mais c’est une Super Adventure S pourtant redessinée qui arrive pour 2021. Les flancs de carénages, notamment, affinent la silhouette de la moto et l’essence (ou tout du moins une partie des 23 litres embarqués) semble avoir migré vers le bas de la moto, ce que l’on voit à des renflements laétraux qui n’étaient pas présents sur le modèle 2018-2020. Un peu à la manière de ses petites sœurs 890, mais de manière peut-être plus harmonieuse. Un abaissement du centre de gravité qui améliorerait encore la maniabilité. Et augmenterait logiquement aussi la protection contre les éléments des jambes du pilote.

Le pare-brise est différent du modèle précédent, et KTM affirme avoir fait passer des heures en soufflerie à la moto, pour améliorer l’aérodynamique.

Super Adventure S

La signature visuelle de la face avant, déjà mal-aimée de certains sur le modèle précédent, reste par contre assez proche de celui-ci. Il y a bien sûr toujours des phares de virage adaptatifs.

Super Adventure S
La nouvelle Super Adventure S sera aussi disponible en noir.

En option, KTM annonce un kit de suspensions PRO, qui permet de bénéficier de paramètres d’amortissement personnalisables pour l’amortisseur ou la fourche, de régler automatiquement la précharge, ou encore d’activer/désactiver le système anti-plongée. Le pack Rally permet en outre de disposer de ce mode spécifique, ainsi que des réglages des assistances associés… au cas ou vous voudriez engager votre Super Adventure sur le prochain Dakar. Enfin, il existe un « Tech Pack » qui comprend en plus du pack Rally le shifter, un système de régulation du patinage dû au frein moteur (MSR), l’aide au démarrage en côte et un feu stop adaptatif. Chez ActuMoto.ch, on a hâte de découvrir tout cela!

La KTM 1290 Super Adventure S sera disponible dès le mois de mars, à un tarif de 20290 fr. Plus d’infos à venir sur le site de KTM Suisse. Et il est plus que probable que la marque autrichienne annonce prochainement une version Euro 5 2021 de la version plus offroad de cette moto, la 1290 Super Adventure R!

Photos: Rudi Schedl / KTM
Source comm. KTM

Article mis à jour le 27 janvier 2021 à 22:13

Auteur

Mathias Deshusses

Mathias Deshusses

38 ans, genevois et sur deux-roues depuis toujours. Roule sur une Triumph Rocket 3 et une KTM 390 Adventure. Aime par conséquent les machines à grosses sensations, mais aussi s’aventurer hors des sentiers battus. Est autant à l’aise avec un guidon qu’avec un appareil photo entre les mains.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

  • Schalle David

    Bonjour, une petite rectification au niveau de l’ouverture du bouchon à essence. Celle-ci existe déjà sur le model 2018 sans la clé.

    • Jérôme Ducret

      Bonjour, merci de ce message. Vous avez bien sûr parfaitement raison. Je corrige illico.

      Bonne journée et au plaisir!

      Jérôme Ducret, rédacteur responsable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements