Kawasaki Suisse a vu ses ventes s’envoler en 2020
Marché moto

Kawasaki Suisse a vu ses ventes s’envoler en 2020

L’importateur Fibag peut se targuer d’une année record, réalisée en dépit – ou justement à cause – d’une pandémie de coronavirus qui a mis à mal l’ensemble du pays. Grâce à la mise à jour de ses modèles phares, la Z900 et sa petite soeur la Z650, le constructeur japonais a fait un carton plein auprès des motards helvétiques.

La société Fibag AG, autrement dit l’importateur suisse de la marque japonaise Kawasaki, a vu ses ventes s’envoler de 70% l’année dernière, en comparaison avec 2019, avec 4142 motos vendues. Le constructeur japonais se retrouve ainsi en quatrième position du classement des marques préférées des motards suisses, après avoir été numéro cinq en 2019.

Il faut dire que Kawasaki a bénéficié de plusieurs effets positifs cumulés: l’arrivée de nouveaux modèles sur le marché, comme la naked à compresseur Z H2 (qui s’est écoulée à 122 exemplaires en 2019),d’une demande accrue pour le transport individuel dû au coronavirus et la fin programmée de l’accès direct aux motos de grosse cylindrée.

Kawa se retrouve ainsi doublement représenté dans le Top 20 des modèles les plus vendus dans la Confédération, avec la Z650 – numéro deux des ventes avec 1239 immatriculations – et la Z900, qui a totalisé 1092 ventes et se retrouve en troisième position. La Yamaha MT-07 reste quant à elle vissée en tête du classement avec 1306 unités ayant trouvé un nouveau propriétaire.

ventes s'envoler
Avec la Z900, la bicylindre Z650 a fait partie des modèles à succès l’année dernière.

« La nouvelle réglementation en matière de permis de conduire annoncée pour début 2021 et les mesures de distanciation sociale dans les transports en commun ont conduit à une très importante demande pour des motos pratiques et au prix abordable », a rappelé Fibag. Outre le fait que la société a vu ses ventes s’envoler par rapport à 2019, les chiffres de ventes 2020 représentent un « record » pour l’importateur.

Si les deux Z, 650 et 900, ont cartonné, les autres modèles ont tous progressé ou presque. Il s’est ainsi vendu plus de Ninja 125, 400, 650, et aussi 1000 SX (en compraison avec la Z 1000 SX qu’elle a remplacé), et idem pour les Z 125, Z 900 RS et même 1000 – alors qu’il s’agit d’un modèle relativement « âgé ». La Vulcan S et la W 800 se sont aussi relativement bien vendues, tout comme les Versys 650 et, dans une moindre mesure, la petite Versys X-300 (10 unités). Apparemment, les seuls modèles qui n’ont pas vraiment décollé l’an passé chez Kawasaki sont la Versys 1000 (104 immatriculations, contre 145 l’année précédente), les Ninja sportives ZX-10R, RR et ZX-6R 636, ainsi que le scooter J 300 (52 unités, contre 69 un an avant).

L’importateur reste tout aussi optimiste pour la nouvelle année, Kawasaki espérant conquérir la jeune clientèle qui peut accéder dès 16 ans à la Z 125 et la Ninja 125, tandis que les motards majeurs mais novices peuvent compter sur une gamme complétée de motos limitées à 35 kW. Après avoir vu ses ventes s’envoler en 2020, Kawasaki Suisse pourrait bien les consolider en 2021. Pour avoir u aperçu des modèles de la firme japonaise, visitez le site de Fibag AG.

Photos: Sylvain Muller, DR
Source comm. Fibag AG

Article mis à jour le 22 janvier 2021 à 09:18

Auteur

André Lehmann

André Lehmann

Journaliste depuis 20 ans, motard depuis plus longtemps. Exilé Toulousain à Zurich, qui aime traîner ses pneus en Suisse et dans la proche banlieue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements