MV Agusta sort une Superveloce Alpine, en hommage à la voiture
Série limitée

MV Agusta sort une Superveloce Alpine, en hommage à la voiture

La marque italienne a travaillé avec le constructeur français et livre une série limitée de sa sportive néo-rétro qui reprend les codes esthétiques (surtout la couleur) de la célèbre berlinette sportive dans sa version moderne.

Après une Ducati Diavel Lamborghini, voici la MV Agusta Superveloce Alpine. La marque italienne haut de gamme se lance une nouvelle fois dans un partenariat stylistique avec une marque de voitures sportives – Alpine, qui fut il y a longtemps Renault Alpine. On se souvient en effet que, du temps où Mercedes AMG détenait une part minoritaire du capital de MV, cette dernière avait sorti une F3 AMG.

Pour ce nouveau modèle, produit en série limitée, les deux marques n’ont rien en commun, institutionnellement. Mais elles partagent des valeurs sportives et d’exclusivité. Alpine s’était rendue célèbre, notamment, lorsque la marque avait gagné le rallye de Monte Carlo. C’était en 1973, et neuf Renault Alpine étaient alors engagées dans cette course déjà mythique. Toutes en bleu électrique.

Aujourd’hui, Alpine produit toujours des autos légères, maniables et sportives. Et qui sont pour certaines toujours d’un bleu incomparable.

C’est précisément cet élément-là, bien présent sur le modèle Alpine A110, qui fait la particularité de la Superveloce Alpine de MV Agusta, qui sinon techniquement est une Superveloce 800 presque comme les autres (lire notre présentation). Il est vrai que « les autres » sont déjà spéciales au départ. La Superveloce de base, déjà relativement rare, est une sportive F3 dotée d’un habillage néo-rétro inédit, tout en rondeurs. Le fougueux tricylindre en ligne à arbre contra-rotatif qui la propulse est éminemment sportif, et développe 147 chevaux à 13000 tr/min, pour une cylindrée de 798 cm3. Avec un régulateur de vitesse, un Launch Control, des modes de pilotage, un quickshifter bidirectionnel, un écran TFT en couleur, etc.

Superveloce Alpine

Le bleu Alpine est marié à un argent « Ago » (pour Agostini, bien sûr) sur la Superveloce Alpine. Seuls 110 exemplaires – c’est logique – seront produits. Ils seront numérotés, et le chiffre correspondant sera gravé sur le té de fourche.

Superveloce Alpine
Chacun des 110 exemplaires sera bien sûr numéroté.

Les autres touches esthétiques inspirées de l’A110 sont les logos A sur les flancs, les jantes noires et la selle noire en Alcantara. Et pour souligner encore plus la collaboration entre les deux marques, deux petits drapeaux, un italien et un français, se retrouvent sur le garde-boue avant.

Superveloce Alpine
La selle noire en Alcantara fait référence elle aussi à l’A110.

MV ne donne pas d’indication de prix en francs suisses, mais en euros (prix italien indicatif), la nouvelle Superveloce Alpine est « commandable » pour la bagatelle de 36300 euros. 16300 de plus que ce que coûte la Superveloce 800 « normale ». Et non, il n’en reste déjà plus!

Photos: DR
Source comm. MV Agusta

Article mis à jour le 15 décembre 2020 à 18:33

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements