La nuit arrive sur le Mans. Les Suisses sont toujours là!
24 Heures du Mans

La nuit arrive sur le Mans. Les Suisses sont toujours là!

Au tiers de la course, la Honda #5 mène la course avec deux tours sur la Kawasaki #1. Au gré de diverses peripéties, tous les pilotes suisses sont encore en course…

La nuit tombe sur Le Mans, Robin Mulhauser et son team Moto Ain (Yamaha #96), après une chute en début de course, ont effectué une belle « remontada » et pointent actuellement au huitième rang, en prenant du même coup la tête du classement Superstock. Pénalisés cependant d’un Stop and Go, ils continuent leur marche en avant!

La nuit
Robin Mulhauser dans ses oeuvres.

Un Suchet peut en cacher un autre!

Si Sébastien Suchet du Tati Team (Kawasaki #4) se bagarrait devant en début de course, une panne d’essence l’a contraint à rétrograder au classement. Puis la chute d’un de ses coéquipier a définitivement mis fin à leurs espoirs de podium! Une nouvelle panne d’essence (allez comprendre!) avant l’arrivée de la nuit met fin définitivement à leurs espoirs. Actuellement, l’équipage pointe en 33ème position.

La nuit
La poisse pour Sébastien Suchet et son équipe Tati Team Beaujolais!

Même mésaventure de la panne d’essence pour son frère Valentin du Team AM Moto Racing Competition (Kawasaki #3)! Mais le Vaudois et son équipe sont remontés au classement et occupent pour l’instant une très belle 16ème place.

Bel exploit aussi de L’Yverdonnois David Chevalier qui, après avoir doublé un relais de plus de deux heures, pointe en 18ème position avec son team Falcon Racing Rennes (Yamaha #121).

Quant à Roman Stamm, leader du Bolliger Team Switzerland (Kawasaki #8), il occupait un très bon septième rang. Mais son coéquipier Jan Bühn a été rappelé au stand car il n’avait pas son brassard. Lors de son arrêt forcé, les mécaniciens ont profité de changer un élément électrique. Ils occupent maintenant la 21ème place.

La nuit sera longue!

Photos: FB/DR
Source: comm. lemans.org

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

  • J-P Borloz

    Super 24 Heures pour l’équipe de Sébastien Suchet bravo à Tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements