Dominique Aegerter gagne son premier GP électrique!
MotoE Andalousie

Dominique Aegerter gagne son premier GP électrique!

Dominateur tout le week-end de la catégorie MotoE, le Bernois a encore dominé la course dès le premier virage et remporté ainsi sa première victoire de la saison. Mieux encore, il prend aussi la tête du championnat avec neuf points d’avance sur Jordi Torres!

Ainsi, en ce dimanche ensoleillé, Dominique Aegerter gagne! Les pilotes du MotoE™ étaient ce dimanche encore les premiers à s’affronter et cette deuxième course allait réserver bien des surprises, avec à la clé cette victoire de Dominique Aegerter (Dynavolt Intact GP, lire le sujet sur son 1er podium) devant un autre rookie en la personne de Jordi Torres (Pons Racing 40).

Dominique Aegerter gagne
Dominique Aegerter est en tête du championnat MotoE.

À l’extinction des feux, le Suisse parvenait à tirer profit de sa pole pour plonger en tête au premier droit, tandis que Matteo Ferrari (Trentino Gresini MotoE) et Alejandro Medina (Openbank Aspar Team) venaient se positionner en embuscade. Derrière, on assistait à un premier accrochage entre Alessandro Zaccone (Trentino Gresini MotoE) et Tommaso Marcon (Tech3 E-Racing), à hauteur de la courbe 6.

Matteo Ferrari tentait ensuite une première attaque sur Dominique Aegerter, sauf que quelques virages plus loin, le tenant du titre écartait très légèrement. Résultat, Alejandro Medina et le pilote helvète parvenaient à s’infiltrer. Ceci étant, l’Espagnol n’aura le privilège de mener qu’un très court instant, puisque Dominique Aegerter lui substituait presque aussitôt les commandes. Dès lors, le représentant du team Dynavolt Intact GP mettait les voiles, plus personne ne le reverra.

À l’inverse, Alejandro Medina se faisait doubler coup sur coup par Mattia Casadei (Ongetta SIC58 Squadracorse), Matteo Ferrari et Eric Granado (Avintia Esponsorama Racing). Malheureusement le pilote ibérique n’était pas au bout de ses peines, comme en atteste cette chute survenue quelques instants plus tard dans le virage 1. La cinquième position s’envolait ainsi.

Pendant ce temps-là, Eric Granado entreprenait de se débarrasser de Mattia Casadei et de Matteo Ferrari pour tenter de réduire l’écart vis-à-vis du leader. Oui mais voilà, Matteo Ferrari allait complètement louper son freinage et emporter son rival Eric Granado à deux tours du but. Mattia Casadei évitait quant à lui de justesse l’incident, qui profitait tout compte fait à Jordi Torres.

 

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements