Le salon Intermot de Cologne passe en mode virtuel
Coronavirus

Le salon Intermot de Cologne passe en mode virtuel

Dans la longue série des victimes de la pandémie de coronavirus figure désormais le salon Intermot 2020, qui devait se tenir du 6 au 11 octobre dans la ville allemande de Cologne. Les organisateurs ont prévu de sauver les meubles en proposant une version numérique.

Comme les salons spécialisés, et à fortiori dans l’univers des deux-roues, attirent de très nombreux amateurs qui se pressent par milliers dans les allées et sur les stands, les organisateurs du salon Intermot ont décidé d’annuler l’édition 2020. Ce genre d’événement va en effet à l’encontre des recommandations sanitaires nécessaires pour endiguer la Covid-19.

Le salon Intermot a lieu depuis plusieurs années une année sur deux dans les halles de la « Messe » de Cologne, en Allemagne, au mois d’octobre. Mais il se tien seulement tous les deux ans, contrairement au salon EICMA à Milan (en novembre), qui est annuel.

salon Intermot
La dernière édition d’Intermot en 2018, sur le stand « Art of Racing – Safe the Chopper ».

Pour néanmoins offrir aux exposants la possibilité d’exposer leurs nouveautés 2021 – que ce soit pour les deux-roues, les accessoires et les vêtements – le salon de la moto et du scooter allemand prévoit de diffuser d’ici la fin de l’année un « newsstream » sur internet. Une sorte de plate-forme digitale regroupant les annonces des exposants virtuels.

Les organisateurs n’ont pas voulu en dire plus sur le contenu digital, renvoyant à plus tard. Koelnmesse (l’exploitant des halles de la Messe à Cologne) et l’association IVM (qui regroupe les importateurs et constructeurs de motos et de scooters en Allemagne) veulent ensuite se concentrer sur l’édition 2022 du salon Intermot, qui sera « plus hybride » avec des éléments sur place et numériques.

La décision de Koelnmesse et d’IVM fait écho aux annonces de deux exposants majeurs, BMW Motorrad et KTM (lire notre article), qui ont déclaré ne vouloir participer à aucun événement de ce type cette année en raison de la pandémie de nouveau coronavirus et des risques qu’elle fait courir aux populations (la maladie appelée Covid-19).

Cette dématérialisation du salon pourrait ne pas être la seule cette année. La question va également se poser à propos de l’EICMA 2020. Pour l’instant sans réponse claire.

Photos: DR

Auteur

André Lehmann

André Lehmann

Journaliste depuis 20 ans, motard depuis plus longtemps. Exilé Toulousain à Zurich, qui aime traîner ses pneus en Suisse et dans la proche banlieue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements