Le portail suisse Cruizador.com s’ouvre aussi aux pros
Location de moto

Le portail suisse Cruizador.com s’ouvre aussi aux pros

Depuis cette année (2020), le portail suisse cruizador.com ne se contente plus de mettre en relation des particuliers voulant louer leur moto avec d’autres particuliers voulant la louer (dans l’autre sens du mot), avec un couverture d’assurance spécifique. Il ouvre aussi son service aux professionnels de la moto, autrement dit, principalement les garages.

La plate-forme suisse de location de motos entre particuliers Cruizador.com a deux ans. Et elle est en train de s’ouvrir aux professionnels. Ce qui veut dire que des garages ou des ateliers peuvent utiliser ses services pour proposer en location à des particuliers une ou plusieurs motos de leur stock, sans devoir eux-mêmes mettre sur pied un service de location (lire notre article précédent).

Ce service a l’avantage d’être accessible 24 heures du 24 et de proposer une assurance casco par le biais de la compagnie partenaire Helvetia. Il y a aussi une assistance en plusieurs langues, toujours 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Les prix sont fixés par les propriétaires, il y a signature d’un contrat de location avant la prise en main du véhicule, et le paiement s’effectue par carte de crédit une fois la location terminée. Enfin Cruizador met à disposition les documents et les contrats nécessaires et effectue un contrôle du locataire lors de son inscription.

cruizador.com
La page d’accueil du portail, en français.

Selon les statistiques de l’OFS (Office fédéral de la statistique), de l’association suisse des importateurs de motos et de scooters et celles des offices cantonaux des autos et de la circulation, citées par cruizador.com, il y a en Suisse un parc de deux-roues motorisés d’un peu plus de 460000 motos (environ 900000 si l’on considère aussi les scooters). A comparer avec quelque 1,2 à 1,5 million de motocyclistes, chiffre qui grimpe à environ 3,9 millions si l’on prend en compte les scootéristes. Autrement dit, il y a largement plus de personnes ayant le permis moto que de gens possédant un deux-roues motorisés.

« Ces personnes peuvent être intéressées par la location d’une moto, sans devoir en assumer tous les coûts, estime Adrien von der Weid, le fondateur de cruizador.com. Il y a aussi une part non négligeable de touristes qui apprécient de pouvoir découvrir la Suisse à moto en en louant une, mais pour qui l’offre existante chez les concessionnaires n’est pas accessible pour des raisons notamment pratiques et de langue. »

Il ajoute que ses premiers utilisateurs donnent 100% de retour positif quant à leur expérience avec la plate-forme en ligne. Elle aurait selon les dires de son fondateur et « Chief Bike Officer » quelque 1000 visiteurs uniques par mois, pour un peu plus d’une septantaine de motos disponibles (dont bientôt des motos électriques, une première en Suisse), réparties sur le territoire suisse. « Des chiffres en augmentation », précise Adrien von der Weid. Et puis la plate-forme de location entre particuliers va dans le même sens qu’une des tendances de société actuelles, celle de favoriser l’économie dite circulaire (les produits et les ressources sont gérés dans des circuits aussi courts que possible).

Jusqu’ici, l’offre destinée aux professionnels n’a pas (encore?) rencontré un grand intérêt. Mais il y a déjà un garage qui s’est inscrit, Auto-Moto Winkler, à Romont. Et puis cette plate-forme est jeune, et le portail a du se résoudre à désactiver les fonctionnalités permettant de louer une moto durant les mois de semi-confinement imposés en Suisse par le gouvernement fédéral et visant à ralentir et limiter la propagation du nouveau coronavirus. Il était toujours possible de s’inscrire comme propriétaire, mais on ne pouvait pas louer. « Mais les choses sont en train de reprendre leur cours, souligne Adrien von der Weid. Toutes les fonctionnalités sont à nouveau disponibles. Mieux, le trafic entrant sur le site a explosé et l’on enregistre les premières demandes concrètes. On sent que les gens cherchent des alternatives locales, comme les vacances à l’étranger s’annoncent compromises. »

Pour découvrir le système, il suffit de s’inscrire sur le site de Cruizador.

Notons qu’une tarification différente s’applique pour les professionnels, avec la possibilité d’avoir une offre premium selon les besoins du client. L’offre de base pour les pros sur cruizador.com, elle, est censée permettre l’inscription gratuite d’un maximum de cinq motos. Mais pour 2020, cette limite a été supprimée. « On veut faire un petit geste afin de soutenir les acteurs locaux dans cette période difficile. »

Photos: DR

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements