Honda redonne du feu (217 chevaux) à sa Fireblade
Nouveauté 2020

Honda redonne du feu (217 chevaux) à sa Fireblade

La marque à l’aile dorée a métamorphosé sa sportive 4 cylindres et en a poussé le moteur (Euro 5!) largement au niveau de la concurrence. Un travail conséquent a aussi été fait sur la pénétration dans l’air, avec l’adjonction de dispositifs aérodynamiques intégrés au carénage. Et les aides électroniques font elles aussi un nouveau pas en avant.

Pour 2020, Honda a transformé sa Fireblade en une bête de course. La version actuelle était déjà une excellente moto faite pour la route et le circuit, légère et maniable – l’une des plus agiles de sa catégorie (lire notre test). Mais il lui manquait, selon certains critiques, du punch pour en découdre avec ses rivales. Comprenez, des chevaux et du couple haut dans les tours, pour se battre à la ré-accélération contre les R1, S 1000 RR, Panigale V4, ZX-10R et autres Aprilia RSV 4. La nouvelle version présentée au salon EICMA 2019 à Milan par la marque à l’aile dorée promet de rééquilibrer les choses. Et plutôt deux fois qu’une.

La CBR 1000 RR-R Fireblade 2020 est en effet déclarée à 217 chevaux en pointe (14500 tr/min), pour 113 Nm de couple maximal à 12500 révolutions. Et un poids avec les pleins de 201 kg!

L’architecture de base du moteur ne semble pas avoir été révolutionnée: c’est toujours un 4-cylindres en ligne liquide typique. Mais ce quatre pattes est en réalité entièrement nouveau. Il est supercarré, ce qui veut dire que son alésage mesure en gros le double de sa course, et cela en fait le moteur dont la cote d’alésage est la plus élevée parmi les 4-cylindres du marché (moto).

Un travail de détail considérable a été livré par l’équipe de développement de Honda, en se servant de l’expérience accumulée sur la RC213V de MotoGP, et sa variante hyper exclusive homologuée pour la route, la RC213V-S. Bien que mûes par des V4, ces deux machines ont fourni nue base technique pour ce qui concerne par exemple la réduction au minimum des frottements mécaniques et le refroidissement de précision. La distribution s’effectue sur la nouvelle Fireblade par le biais de linguets actionnant les soupapes d’admission. Cela réduit de 75% l’inertie qui résulte de ces mouvements. Les lobes des cames ont droit à un traitement de surface dit DLC, qui réduit selon Honda de 35% les pertes par friction. Et ainsi de suite.

Le savoir-faire de Honda dans les matériaux a été mis à profit pour cette machine, avec pour objectifs de gagner des grammes partout où c’était possible, et d’offrir une plus grande résistance des pièces du moteur à l’usure et au stress mécaniques.

L’admission et la conduite d’air, et l’échappement, sont aussi des secteurs où un travail de détail a été livré par Honda pour améliorer les performances de sa Fireblade millésime 2020.

Un autre pas en avant consiste en l’adoption d’une centrale de mesures inertielles sur six axes de déplacement de la moto, qui fournit à l’électronique de bord toutes les indications nécessaires pour une bonne gestion du moteur, gestion paramétrable par le pilote pour ce qui est des cartographies d’injection, des contrôles de traction, de frein moteur, de wheelie, de slip, etc. Deux modes d’ABS sont à disposition, le second étant plus adapté au circuit. Il y a même une aide au départ en course. Comme sur la plupart des concurrentes.

sa Fireblade
L’aérodynamique de cette moto a été bien pensée. On voit ici la prtie du carénage latéral qui accueille trois ailettes de déflection de l’air permettant de mieux plaquer la Fireblade sur la piste.

Un nouvel amortisseur de direction électronique ajustable fait lui aussi partie des nouveautés.

Le cadre est lui aussi nouveau, et utilise un bras oscillant plus long de 30,5 mm que celui de la version précédente, mais pesant le même poids. La géométrie du train avant a été revue, tout comme la répartition des masses, pour encore mieux équilibrer la moto et permettre de plus grandes vitesses en virage sans perdre en stabilité. Les flexibilités verticales et torsionnelles ont été diminuées, tandis que la flexibilité horizontale a été augmentée. En résumé, les nouvelles proportions du moteur, plus compact, ont laissé plus de liberté aux ingénieurs pour tout ré-arranger, au profit de meilleures sensations de pilotage et de plus de performances.

Comme auparavant, deux versions seront disponibles: une standard, pourvue de suspensions classiques multi-réglables de marque Showa. Et une version SP plus chère avec des suspensions semi-actives Öhlins dont les modes de fonctionnement ont encore été raffinés.

Et l’aérodynamique n’a pas été oubliée. Les carénages ont été redessinés, le réservoir d’essence abaissé, des ailettes discrètes ajoutées de chaque côté, qui font que selon Honda le coefficient de pénétration dans l’air de sa Fireblade nouvelle serait tout simplement le meilleur du marché!

sa Fireblade
Un nouveau tableau de bord, plus grand, et à la résolution améliorée.

Enfin le tableau de bord TFT est plus grand sur ce nouveau modèle, son interface avec le pilote a été repensée, et la clé de contact est désormais sans contact.

Les prix de la Fireblade 2020 (standard et SP) ne sont pas encore communiqués. La SP devrait arriver d’abord en concessions, en février ou mars de l’an prochain.

Tout de suite mise à l’épreuve

Et la nouvelle SP sera de suite mise à l’épreuve, puisqu’elle sera introduite dans le championnat mondial des dérivées de série, le Superbike. Avec notamment comme pilote un certain Alvaro Bautista, ex de MotoGP, qui vient de terminer la saison 2019, la première pour lui en World Superbike, au second rang.

 

Photos: DR
Source comm. Honda

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements