Maverick Viñales a retenu la leçon de l’Australie et l’emporte en Malaisie
Sport

Maverick Viñales a retenu la leçon de l’Australie et l’emporte en Malaisie

L’Espagnol a mené sa marche triomphale comme il l’avait voulu. Malgré un départ canon de Mac Marquez qui est passé de la 11e place à la 2e, durant le premier tour de la course, le champion du monde n’a rien pu faire contre la domination du pilote Yamaha. Auteur de la pole position, Fabio Quartararo (7e) n’aura pas encore récolté une victoire qui lui tend les bras. Le vieux lion Valentino Rossi termine au pied du podium…

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) avait fait part son intention de s’emparer des commandes le plus tôt possible afin de s’en aller et c’est exactement ce qu’il aura fait ce dimanche! Le Catalan, dont le dernier succès remontait à Assen, décroche ainsi la 24e victoire de sa carrière, sa huitième en MotoGP™: une belle façon de tirer un trait sur cette chute survenue dans le dernier tour du Grand Prix Pramac d’Australie!

À l’extinction des feux, Jack Miller (Pramac Racing) bondissait de la deuxième ligne pour venir se porter en tête au premier virage. De son côté Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) écartait très légèrement, ce qui permettait à Maverick Viñales et à Andrea Dovizioso (Ducati Team) de s’infiltrer. Mais l’Australien ne mènera la course que le temps de quelques virages, puisque Maverick Viñales venait aussitôt le déloger et au grand désespoir de ses adversaires, ce dernier mettra les voiles. Plus personne ne le reverra, pas même Marc Márquez (Repsol Honda) et pourtant le natif de Cervera pointait déjà au second rang à l’issue du premier tour, lui qui partait… 11e après ce highside de la Q2.

Un dépassement qui n’était pas du goût de Jack Miller. Le n°43 s’empressait de le redoubler. Ceci étant Jack Miller allait rapidement se montrer en difficulté avec ses pneus soft. Marc Márquez trouvait l’ouverture sur le pilote Pramac et il ne sera pas le seul ! Andrea Dovizioso, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), Álex Rins (Team Suzuki Ecstar)… tous allaient parvenir à prendre l’ascendant sur le natif de Townsville, non sans étincelle pour certain. Álex Rins en perdait par exemple un aileron au septième passage. Franco Morbidelli et même Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), qui sera passé complètement à côté de son départ, finiront par le passer.

Devant Marc Márquez prenait ses distances vis-à-vis du peloton sans pour autant être en mesure de revenir sur son compatriote et leader Maverick Viñales. Une lutte se dessinait alors sous les yeux d’Álex Rins pour la troisième place entre Valentino Rossi et Andrea Dovizioso. À plusieurs reprises, ‘The Doctor’ tentera sa chance, sans succès ! Le représentant Ducati le redébordait systématiquement en ligne droite.

Pendant ce temps-là derrière, Johann Zarco (LCR Honda Idemitsu), qui faisait pourtant une honorable course, se faisait littéralement faucher par Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). Le Français était à ce moment précis dans le sillage de Jack Miller en neuvième position. Cette manœuvre vaudra d’ailleurs au rookie un long lap penalty. Quelques instants plus tôt, Andrea Iannone (Aprilia Racing Team Gresini) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) s’étaient fait piéger dans des incidents séparés. Au bout du compte, la hiérarchie n’évoluera plus.

Maverick Viñales triomphait avec une avance de trois secondes sur Marc Márquez, qui bat au passage le record de points inscrits en 18 épreuves de MotoGP™ (395). Andrea Dovizioso grimpe de son côté sur la troisième marche du podium. Valentino Rossi devait ainsi se contenter d’une quatrième position, juste devant Álex Rins. Fabio Quartararo tentait de son côté une attaque sur Franco Morbidelli dans les dernières boucles, mais tirait beaucoup trop large. Statu quo donc entre les deux représentants du team Petronas Yamaha SRT.

Le Top 10
1. Maverick Viñales – (Monster Energy Yamaha MotoGP)
2. Marc Márquez – (Repsol Honda Team) – +3.059
3. Andrea Dovizioso – (Ducati Team) +5.611
4. Valentino Rossi – (Monster Energy Yamaha MotoGP) – +5.965
5. Álex Rins – (Team Suzuki Ecstar) – +6.350
6. Franco Morbidelli – (Petronas Yamaha SRT) – +9.993
7. Fabio Quartararo – (Petronas Yamaha SRT) – +12.864
8. Jack Miller – (Pramac Racing) – +17.252
9. Danilo Petrucci – (Ducati Team) – +19.773
10. Joan Mir – (Team Suzuki Ecstar) +22.854

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements