Alvaro Bautista n’est pas infaillible et Jonathan Rea en profite
Worldsbk Misano

Alvaro Bautista n’est pas infaillible et Jonathan Rea en profite

Après la chute de l’Espagnol Alvaro Bautista, Jonathan Rea a pu contrôler la course non sans avoir dû lutter avec le Turc Toprak Razgatlioglu qui a devancé Leon Haslam. Au final: un podium entièrement vert Kawasaki!

À l’extinction des feux, le pilote espagnol prenait le commandement des hostilités devant Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) et Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) tandis que Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) remontait à la quatrième place. Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) pointait cinquième devant Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK), Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team) et Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK).
Dans le deuxième tour, Bautista partait à la faute au virage 4, laissant les Kawasaki de Haslam, Rea et Razgatlioglu occuper les trois premières places, suivi de trois pilotes Yamaha, Melandri, Lowes et Cortese.
Derrière le pilote allemand, Rinaldi s’établissait en septième position devant Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) et Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) tandis que Michele Pirro (Barni Racing Team) complétait le Top 10 devant Jordi Torres (Team Pedercini Racing) et Lorenzo Zanetti (Team Goeleven).
Razgatlioglu profitait du rythme assez lent des leaders pour porter une attaque sur le quadruple Champion du Monde le laissant sous la menace de Melandri. Bautista repartait bon dernier, avec 17 tours à parcourir, alors que Cortese tombait à son tour mais repartait en 18e position. Loris Baz (Ten Kate Racing – Yamaha) pointait alors 13e derrière la BMW de Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team).
À l’avant, Razgatlioglu dépassait finalement Haslam, tout comme Rea qui partait à la poursuite du pilote turc. Haslam devait alors composer avec les attaques de Melandri, leur faisant perdre le contact avec les deux pilotes de tête.
infaillible
Alvaro Bautista est reparti et a terminé à la 14e place.
À la mi-course, les trois pilotes Kawasaki gardaient la tête de la course devant Melandri et Lowes alors que Rinaldi, première Ducati, conservait sa sixième place devant Sykes et Davies. Pirro et Torres se maintenaient à la neuvième et dixième places devant Zanetti alors que Bautista continuait sa longue remontée et pointait 17e.
Alors qu’il espérait dépasser Haslam, Melandri chutait au virage 8 mais parvenait à reprendre la piste à la dernière place derrière Leandro Mercado (Orelac Racing VerdNatura). Lowes restait au contact de son compatriote, Haslam, alors que Rinaldi gardait les deux pilotes britanniques dans sa ligne de mire. Derrière eux, Sykes continuait de défendre sa sixième place face à Davies.
Dans les derniers tours, Rea ne laissait aucun répit à Razgatlioglu qui faisait tout son possible pour fermer les portes au nez du Nord-Irlandais. Quelques encablures plus loin, Haslam se retrouvait dans la même situation avec Lowes alors que Bautista était remonté 14e.
Rea plongeait finalement à l’intérieur du leader de la course qui devait redoubler d’effort pour rester au contact de son rival. Derrière la bagarre pour la victoire, Lowes et Haslam se lançaient également dans une intense passe d’armes pour la dernière marche du podium.
À l’issue d’un dernier tour incroyable, Rea passe finalement sous le drapeau à damier en première position, devant Razgatlioglu alors que Haslam complète un podium entièrement composé de Kawasaki. Lowes termine quatrième devant Rinaldi et Sykes.
Davies enregistre les points de la septième place devant Pirro et Zanetti alors que Torres clôture le Top 10 devant Reiterberger et Baz.
Malgré leurs chutes, Bautista et Cortese s’adjugent respectivement la 14e et 15e place.
Le Top 10
1. Jonathan Rea – (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
2. Toprak Razgatlioglu – (Turkish Puccetti Racing) – +0.381
3. Leon Haslam – (Kawasaki Racing Team) – +5.880
4. Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) – +6.203
5. Michael Ruben Rinaldi – (Barni Racing Team) – +7.147
6. Tom Sykes – (BMW Motorrad WorldSBK Team) – + 7.682
7. Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) – +10.916
8. Michele Pirro (Barni Racing Team) – +14.268
9. Lorenzo Zanetti (Team Goeleven) – +20.043
10. Jordi Torres (Team Pedercini Racing) – +22.127
Photos: worldsbk.com
Source: comm. worldsbk.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements