La bénédiction du Simplon est restée à Brigue, où la fête fut belle
Goudron Bike Days 2019

La bénédiction du Simplon est restée à Brigue, où la fête fut belle

Cette année (2019), la bénédiction du Simplon, un rite de début de saison incontournable pour de nombreux motocyclistes en Suisse (lire notre présentation 2018), n’a pas pu avoir lieu au sommet du col du même nom.

Les températures basses – jusqu’à moins huit degrés Celsius – et la neige bien présente en ce dimanche 5 mai rendaient en effet l’exercice trop périlleux. Les organisateurs de l’événement, basés à Brigue en Valais et liés notamment au Motoclub du Simplon, ont jugé plus sage de le rapatrier dans la cour du château Stockalper, en ville. Comme c’était d’ailleurs prévu si une telle décision devait être prise.

« La bénédiction a commencé un peu plus tard que si elle avait eu lieu au col, explique Jürg Krattiger, responsable presse au sein du comité d’organisation. Le curé devait d’abord donner une messe au Simplondorf (ndlr: le petit village de l’autre côté du col), et il lui a logiquement fallu plus de temps pour venir jusqu’à Brigue. » Précisons que la bénédiction du Simplon est à la fois cela, pour ceux qui ne sont pas forcément des croyants catholiques, et une messe, pour ceux qui le sont. Chacun le prend comme il le désire.

Il y a eu tout aussi logiquement moins de monde qui a assisté à la cérémonie, l’air étant certes sec, mais très froid.

La fête à Brigue vendredi et samedi

« Mais par contre nous avons eu beaucoup de monde les vendredi et samedi, pendant les Goudron Bike Days », ajoute Jürg Krattiger. Depuis quelques années, la bénédiction s’accompagne en effet d’une véritable fête autour de la moto qui a lieu dans la vieille ville de Brigue et propose des stands, de la musique (dont un groupe français de musiciens de rue) et des animations, dès le vendredi soir. Ces deux jours, non seulement il ne pleuvait pas, mais le soleil avait répondu à l’invitation du comité d’organisation.

bénédiction du Simplon
La fête a battu son plein dans les rues et sur les places à Brigue, vendredi et samedi.

Selon le même Jürg Krattiger, et bien qu’il soit difficile de donner des chiffres précis au vu de la gratuité de l’événement, entre 3000 et 4000 visiteurs, avec ou sans moto, ont fait le déplacement cette année.

bénédiction du Simplon
Certains étaient venus avec, d’autres sans leur moto.

« Il y avait un certain nombre de visiteurs qui étaient venus ces dernières années avec leur moto, et qui ont choisi cette année de venir sans, pour pouvoir profiter de boire quelque chose et faire encore plus la fête, commente Jürg Krattiger. Les provenances des gens étaient diverses, avec un contingent non négligeable de Suisse romande, et même quelques Français et Italiens. Les Goudron Bike Days 2019 ont été pour nous et pour la ville et la région un succès. » L’édition 2020 semble assurée.

Photos: Gertschen

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements