La Ducati V4 Penta supernaked a attiré la foule à Crissier
Présentation statique

La Ducati V4 Penta supernaked a attiré la foule à Crissier

La création du préparateur italien Officine GP a fait un petit tour chez le concessionnaire vaudois de la marque Ducati. De nombreux visiteurs, visiteuses et clients-clientes avaient fait le déplacement chez Desmobike, avec leur lot de questions sur cette machine qui sera produite à seulement 9 exemplaires, et à un prix « spécial » (100000 euros).

Ce n’est pas tous les jours qu’une création moto d’un atelier turinois vient faire un tour dans un garage (moto) vaudois. Lors de la présentation des nouvelles Ducati Panigale V4 R (superbike) et Diavel 1260 (cruiser et muscle bike sportif), la concession de la marque à Crissier a eu le privilège d’accueillir une rareté, la V4 Penta supernaked des ateliers Officine GP, apportée par le fondateur de cet atelier, Luca Pozzato, surnommé le « Daydreamer » (rêveur, en français, plus ou moins).

Il s’agissait en ce mercredi 30 janvier de la version zéro d’une moto que les Officine GP ne produiront qu’à neuf exemplaires. Version z-ro qui avait été montrée pour la première fois en janvier 2019 lors du grand show custom italien, la Bike Expo de Vérone. C’était donc une première pour la Suisse. Et un public d’une bonne trentaine de personnes avaient fait le déplacement chez Desmobike, alias Ducati Lausanne, à Crissier, pour admirer la bête et assaillir son créateur de questions (et aussi un peu pour voir les deux nouveautés Ducati citées ci-dessus).

V4 Penta supernaked
Juste avant le début de la présentation de la Penta, chez Ducati Lausanne. La création d’Officine GP est encore sous une bâche.

Pour réaliser la Penta, Luca et son équipe sont partis d’une Ducati existante, la superbike Panigale V4 S (pas la R). Et ils en ont fait une naked! « L?idée nous est venue il y a deux ans, au salon de Milan, en passant à côté du stand Ducati, raconte Luca. Une des toutes nouvelles Panigale V4 était exposée sans son carénage, pour que le public puisse voir ses entrailles. Et je me suis dit, pourquoi nous ne le ferions pas? » Le fait, environ un an plus tard, que la marque Ducati annonce à mots plus ou moins couverts qu’elle travaille justement sur une naked V4, et que Luca et son équipe y soient arrivés avant, n’est pas pour déplaire au Daydreamer et à son associé Italo Santilli, bien évidemment.

V4 Penta supernaked
Un cuir très spécial pour la selle.

Rien d’officiel encore, mais la future V4 naked de Ducati pourrait voir le jour dans la seconde moitié de cette année 2019.

V4 Penta supernaked
La Penta vue de ce côté.

« Ca n’a pas été une entreprise simple et facile, de dénuder ainsi une Panigale V4, commente Luca. Et nous avons voulu d’une part conserver ce qui fait l’ADN d’une Ducati, et de l’autre en faire une moto unique. » Unique comme pour la fourche on conventionnelle qui guide la roue antérieure. Elle a été produite spécifiquement pour la Penta, et il en est de même des roues, qui sont quelque part entre des roues avec jantes à bâtons et des roues avec jantes à rayons. Il y a aussi une selle faite dans un cuir très spécial, travaillé pour présenter des croisillons d’un genre particulier. Ou la peinture, qui a nécessité un long travail de recherche. Mais le bloc d’instruments est repris tel quel de la Panigale V4. Et le phare avant, en forme de fer à cheval, est celui… du Ducati XDiavel. On a aussi un bras oscillant bien exposé, qui est le mono-bras de la V4 superbike.

V4 Penta supernaked
Le patron et fondateur d’Officine GP, Luca Pozzo, avec sa créature.

« Chaque client qui achètera un exemplaire de la Penta pourra nous demander de personnaliser cet exemplaire, déclare Luca. Mais ce sera fait en dialogue entre nous et lui, en respectant ce qui fait le canon de cette création. » On précise que le prix de vente annoncé est de 100000 euros.

 

Photos: Etienne Pitzl, jdu

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements