Krummenacher s’offre un beau cadeau d’anniversaire avec son triomphe à Phillip Island
WSSP Australie

Krummenacher s’offre un beau cadeau d’anniversaire avec son triomphe à Phillip Island

Double jour de fête pour Randy Krummenacher! En remportant la victoire, lors de la première manche du championnat du monde Supersport 2019, le pilote suisse s’est offert le plus beau des cadeau le jour de ses 29 ans.

Ce matin, sur le stand de Yamaha de Swiss-Moto, tout le staff arbore un large sourire et se congratule chaudement pour fêter Randy Krummenacher qui s’est adjugé la victoire d’une course mouvementée au Round Yamaha Finance d’Australie. Aussi pour lui souhaiter un joyeux anniversaire à l’occasion de ses 29 ans.

Randy Krummenacher
Randy Krummenacher s’es imposé devant Jules Cluzel et son coéquipier Federico Caricasulo.
Après leurs homologues du WorldSBK, ce fut au tour des pilotes du Championnat FIM World Supersport de s’aligner dimanche au départ de leur première course de la saison sur le circuit de Phillip Island. Pour des raisons de sécurité, ceux-ci ont dû observer un arrêt obligatoire, en s’assurant de ne pas excéder dix tours avec le même train de pneus.
Qualifié en troisième position, Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) a réalisé un envol fulgurant pour prendre l’avantage au premier virage. À l’aspiration dans la ligne droite, le Français devait s’incliner face au duo du team BARDAHL Evan Bros. WorldSSP mené par Randy Krummenacher devant Federico Caricasulo, lequel s’élançait de la pole position.
Les deux leaders ont vite mis les bouchées doubles pour creuser l’écart sur Cluzel. Le Français maintenait toutefois une avance confortable sur Thomas Gradinger (Kallio Racing), Héctor Barberá (Team Toth by Willirace), Hikari Okubo (Kawasaki Puccetti Racing) et Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing).
C’est avant d’entrer dans la septième boucle que Krummenacher et Cluzel décidèrent de passer par leur box pour changer de pneus, laissant Caricasulo seul en tête qui s’arrêtera le tour suivant.
Peu après la mi-course, la hiérarchie retrouvait peu à peu sa forme initiale avec Krummenacher aux commandes. Le Suisse comptait alors plus de trois secondes d’avance sur Cluzel. Caricasulo, dont le pitstop ne s’est pas aussi bien déroulé que celui de ses adversaires, pointait à la troisième place devant Barberá et Mahias.
Alors que Krummenacher s’envolait vers son troisième succès en WorldSSP, Cluzel se voyait infligé une pénalité pour ne pas avoir respecté un temps d’arrêt minimum. Une sanction heureusement sans conséquence pour le pilote du GMT94 qui conservait la deuxième position devant Caricasulo.
Barberá et Gradinger complétaient pour leur part le Top 5 devant la première Kawasaki, celle d’Okubo. Pour sa première fois à Phillip Island, Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) figurait au septième rang devant le tandem du team CIA Landlord Insurance Honda, Peter Sebestyen et Jules Danilo.
Loris Cresson (Kallio Racing) était dixième tandis que Tom Toparis (Landbridge Transport Yamaha), invité pour son épreuve à domicile, finissait 11e. Sanctionné par 19.565s de pénalité, Mahias, qui avait pourtant franchi l’arrivée au cinquième rang, se voyait finalement crédité de la 12e place.
Photos: worldsbk.com
Source: comm. worldsbk.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements