Honda revient dans le sport Midsize avec une « Baby Fireblade »
Test Honda

Honda revient dans le sport Midsize avec une « Baby Fireblade »

La nouvelle CBR 650 R, nouvelle version pour 2019 de feu la CBR 650 F, se caractérise visuellement par sa parenté avec la Superbike Honda. Mais c’est une moto adaptée à la route et plutôt accessible, qui partage beaucoup de choses avec la naked CB 650 R, à commencer par un moteur typique des quatre-cylindres mais pas dénué de caractère.

« Appelez-moi Baby Fireblade! » Oui, la nouvelle CBR 650 R a repris une grosse part d’ADN de sa grande soeur CBR 1000 RR, en commençant pas son aspect visuel. La ligne générale est musclée, les angles sont saillants… Nous sommes bien en face d’une sportive! Le double optique avant à LED et le sabot moteur allongé renforcent encore sa filiation.

"Baby Fireblade"
A s’y méprendre. CBR1000RR? Non, CBR650R!

Avant de grimper sur la CB650R (lire notre essai), nous avons pu nous connecter, le temps d’une demi-journée, avec la nouvelle CBR650R fort accueillante. Et si, pour Coluche, « la bonne longueur pour les jambes est quand les pieds touchent bien par terre », ici, pas de problème de maintien à l’arrêt. Avec une hauteur de selle de 810 mm, la stabilité est assurée.

Position confort

Le buste penché sur l’avant mais pas trop, les poignet reposent sur le guidon sans pression, donnant un accès aisé à toutes les commandes, comme celle du contrôle de traction que l’on peut déconnecter, et à une vue parfaite sur le nouvel écran à affichage LCD. Sur cette CBR650R, héritière de la CB650F, le positionnement a été avancé de 97 mm. Le pilote dispose maintenant d’une position plus agressive., sans pour autant être extrême. Ce qui nous fait dire que la CBR650R sortira avec plaisir des circuits pour entrer en ville en mode confort.

"Baby Fireblade"
Un beau travail esthétique a été réalisé sur le silencieux d’échappement.

Un guide à la hauteur

Notre guide de la matinée, n’est autre que Steve Plater, spécialiste du TT de la North West et de Macau. Un gars qui sait mettre du gaz! Il faut donc faire avec et tenter de suivre. Et, cela même si (Private Joke) « Silver Fox »  bouchonne parfois! Côté freinage, le système radial à 4 pistons adopté sur la CBR650R a prouvé son efficacité, bien que le mordant (trop direct) nous a demandé une adaptation afin de trouver le bon dosage à utiliser!

En parlant de sécurité toujours, tant la CBR 650 R que sa soeur néo-rétro CB 650 R sont équipées avec une fonction qui actionne les clignotants des deux côtés lorsque l’on freine vraiment très fort. Une sorte d’indicateur de freinage d’urgence.

"Baby Fireblade"
Facile, agile, stable, la CBR650R régale son pilote sur les routes sinueuses.

Sur quelque rectilignes, le nouveau moteur de la CBR650R nous a enchanté par sa capacité à monter dès 7000 t/min. Honda a certifié, lors de sa présentation, avoir « mis le paquet » dès cette limite atteinte. Résultat: le quatre pattes de 95 chevaux reste raisonnablement sage dans les bas régimes jusqu’à ce qu’il s’encanaille allègrement jusqu’à 12 500 t/min. Ainsi, le côté linéaire connu avec la CB650F n’est plus d’actualité. La CBR650R possède maintenant un caractère de feu. Jouissif!

Accessoire bienvenus

Toujours sur de longues rectilignes désertes de la région côtière d’Almeria et à des vitesses non avouables, on apprécie la bonne protection au vent procurée par le design efficace de la bulle d’origine. Et, par le froid ambiant, l’accessoire poignées chauffantes nous permet d’être mieux concentrés avant d’attaquer des routes plus montagneuses et plus sinueuses bien entendu…

"Baby Fireblade"
La fourche de la CBR650R n’a pas de possibilités de réglages.

Avec son châssis en acier retravaillé dont les attaches moteur ont été repositionnées, la CBR650R se révèle maintenant hyper maniable, vive et très stable en utilisation « montagne », et cela même si la fourche avant inversée non réglable Showa SFF (Separate Function Fork) de 41 mm se comporte « bravement » lorsque la route est en bon état. Et l’agrément de conduite procuré par le Quickshifter Up (accessoire) renforce le goût du sport dispensé par la Baby Fireblade.

Le fun sans fatigue procuré par cette sportive polyvalente lors de notre course de côte nous a « déçu en bien », comme on dit en bon Vaudois! Et pour moins de 10 000 francs (9990fr.) le rapport qualité de design, de finitions, d’’équipements/prix, devrait permettre à Honda de renouer avec le sport Midsize en force.

De plus, la nouvelle CBR650R est facilement convertible à 35 kW (lire l’essai de la CB650R) pour le permis A Limité, grâce à un kit disponible chez les agents de la marque.

"Baby Fireblade"
Dans sa version noire, la CBR650R est très élégante.
Photos: Zep Gori - Francesc Montero - Ulla Serra-Prats

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *