Très haut niveau pour le 29ème Trial de Noël de Bassecourt
Trial

Très haut niveau pour le 29ème Trial de Noël de Bassecourt

Le traditionnel Trial Indoor a vu s’affronter six jeunes talents venus de toute l’Europe, dont le champion suisse et ex-pilote en mondial Noé Pretalli. C’est au final le vainqueur de l’édition 2017, l’Espagnol Francesc Moret, qui s’est imposé, devant l’italienn Filippo Locca et Noé Pretalli.

Le Trial de Noël est une institution à Bassecourt, dans le Jura suisse. Le 15 décembre dernier, c’était déjà la 29ème édition de cette compétition organisée par l’ancien maître suisse Dominique Guillaume et qui voit s’affronter quelques-uns des meilleurs trialistes du moment sur la scène européenne.

A vrai dire, il faudrait préciser que cette année, les trialistes en question étaient tous de jeunes talents, déjà forts remarqués dans leurs championnats nationaux et pour certains dans le championnat mondial. C’est le cas de l’Espagnol Francesc Moret (moto Montesa Honda), vice-champion d’Europe et sixième du Mondial en catégorie International (ex-Trial 2) avec le team suisse RG Trial.

L’Italien Filippo Locca, pilote d’usine (Beta Factory) était aussi de la partie, tout comme le Suisse Noé Pretalli, champion helvétique cette année (comme la précédente), membre de l’équipe suisse pour le Trial des Nations et ancien pilote Trial 2 avec le team RG Trial, qui court depuis quelque temps sur une moto de marque GasGas.

Le Français Julien Perret, habitué des shows de trial qui va repartir dans le championnat mondial en 2019, était là pour épicer les choses, tout comme le Belge Emile Mattheews, animateur du championnat européen junior cette année, et l’espoir allemand Paul Reumschüssel.

Le Suisse Noé Pretalli a redressé la barre en finale et finit troisième.

Les qualifications n’ont pas permis aux deux derniers cités de se hisser en finale. Francesc Moret, vainqueur de l’édition 2017, n’a perdu qu’un point-pénalité, tandis que Locca n’en a accumulé que quatre. Noé Pretalli, lui, accusait 14 points lors de ces qualifications, contre six pour Julien Perret. Mais le Suisse a redressé la barre en finale et s’est hissé sur la troisième marche du podium en ne lâchant qu’un point.

Le podium après la finale. De gauche à droite Noé Pretalli, Francesc Moret et Filippo Locca.

C’est Moret qui a remporté sans la moindre discussion cette finale, devant Filippo Locca. L’Espagnol a même obtenu un bonus en étant le plus rapide dans la zone parallèle, où le temps d’exécution compte exceptionnellement aussi.

La grande salle dans laquelle se déroule le Trial de Noël. Ici avec un show de vélo-trial.

Au final, près de mille spectateurs et spectatrices ont assisté à ce spectacle sportif de haut vol, pour une 29ème édition réussie.

Photos: Roger Lohrer

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements