Jonathan Rea a un goût prononcé pour le panache!
Superbike Misano 2e course

Jonathan Rea a un goût prononcé pour le panache!

Cette 64e victoire en Superbike, le Nord Irlandais l’a cueillie grâce à son immense capacité de ne jamais rien lâcher. Sur les bords de l’Adriatique il a une nouvelle fois imposé son nom auprès de ses adversaires pour être sûr qu’ils ne l’oublieront pas durant les deux mois de pause estivale.

Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) a remporté son deuxième succès du week-end sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli après une course disputée sous une chaleur torride sur la piste de Rimini. Si la victoire lui a été plutôt aisée hier, le tenant du titre a cette fois-ci dû s’employer et faire étal de tout son talent, multipliant les dépassements de grande classe pour venir à bout de Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) à trois tours du but.

Alors qu’il ne leur restait que 21 boucles avant une pause estivale bien méritée, les pilotes ont voulu mettre un dernier coup de collier. Le début de course a donc été à couper le souffle. Xavi Forés (Barni Racing Team) a pris un superbe envol à l’extinction des feux, s’emparant de la première place, avant qu’un problème technique ne mette malheureusement un terme à sa course deux tours plus tard. Pendant ce temps, Rea remontait le terrain jusqu’en cinquième position, avant de se faire dépasser par Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) peu après.

Pendant que Van der Mark bénéficiait d’une piste dégagée devant lui, Rea a donc dû livrer deux batailles de haute intensité face aux Ducati d’usine. Le pilote Kawasaki a d’abord livré une première joute face à Davies, prenant les devants après une passe d’armes des plus ambitieuses dans le virage 14. Et il a ensuite eu fort à faire face à Marco Melandri (Aruba.it Racing – Ducati), alors que les deux hommes étaient en train de chercher l’ouverture sur Tom Sykes (Kawasaki Racing Team WorldSBK). Une nouvelle lutte s’est alors engagée lors des septième et huitième tours, l’identité du pilote en deuxième position changeant à de multiples reprises.

Mais encore une fois, c’est bien Rea qui a eu le dernier mot. Le Nord-Irlandais a dès lors pu se lancer à la poursuite du leader, qui disposait d’une seconde d’avance avec encore 12 tours à parcourir. La jonction a été faite à cinq tours du but entre le pilote Kawasaki et Van der Mark – Melandri avait également réussi à suivre le rythme de la ZX-10RR dans le même temps. Les trois hommes sont donc entrés dans les trois derniers tours avec moins d’une demi-seconde les séparant et trois boucles encore à réaliser. Avec le pilote Ducati toujours plus pressant derrière lui, Rea a décidé de passer rapidement à l’attaque. Le triple Champion du monde a obtenu gain de cause dans le deuxième virage, parvenant à s’extraire idéalement de la Variante del Parco : le numéro 1 venait probablement de s’assurer de l’une de ses plus dures victoires cette saison.

S’il n’a pas réussi à contenir les assauts de Rea dans les derniers instants, Van der Mark en a eu cependant suffisamment en réserve pour retenir Melandri et prendre la deuxième place finale. Le Néerlandais permet ainsi à Yamaha de voir au moins l’un de ses pilotes figurer sur le podium pour la quatrième course consécutive. Son rival de chez Ducati n’a pour sa part pas réussi à réitérer sa performance de l’an passé, lorsqu’il s’était imposé lors de la Course 2 à Misano. Mais le retour dans le top 3 de l’Italien a sans nul doute ravi les fans après des dernières courses difficiles.

Davies a quant à lui franchi la ligne d’arrivée en quatrième position. Le Gallois n’a pas réussi à suivre le rythme imposé par le groupe de tête. Une fin de week-end délicate pour le numéro 7, qui aborde la trêve estivale avec maintenant 89 points de retard sur Rea. Il pourra tout de même se satisfaire d’avoir fini devant Tom Sykes, cinquième comme lors de la Course 1.

Après une course à oublier hier, Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) a rebondi de la meilleure des manières en terminant sixième, et ce en dépit d’un départ depuis la quatrième ligne. L’Anglais a dû faire face à une charge de dernière minute de Lorenzo Savadori (Milwaukee Aprilia), qui a cette fois-ci réussi à battre son coéquipier Eugene Laverty (Milwaukee Aprilia), ce dernier bouclant la course à la huitième place.

Loris Baz (GULF Althea BMW Racing Team) s’est lui aussi bien remis de sa chute hier en début de course. Le Français décroche ainsi un nouveau top 10 avec la neuvième position à l’arrivée. Leon Camier (Red Bull Honda World Superbike Team) ferme quant à lui le top 10, juste devant le meilleur pilote indépendant, Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing – Junior Team).

Rendez-vous dans deux mois, pour la dixième manche du championnat à Portimão.

Photos: worldsbk.com
Source: comm. worldsbk.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *