Van der Mark double la mise pendant que Razgatlioglu crée une énorme sensation en coiffant Rea
Superbike Donington course 2

Van der Mark double la mise pendant que Razgatlioglu crée une énorme sensation en coiffant Rea

Tandis que le Néerlandais s’en allait cueillir sa deuxième victoire du week-end, Toprak Razgatlioglu, élève de Kenan Sofuoglu, s’affirmait en terminant devant le maître Jonathan Rea!

Le Néerlandais volant clôt un formidable week-end devant un surprenant Razgatlioglu qui a créé la sensation.

Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) aura dû attendre longtemps avant de signer sa première victoire en Superbike, mais peu pour remporter la deuxième ! Le Néerlandais clôt le week-end à Donington de la plus belle des manières pour l’équipe Pata Yamaha, en signant donc son deuxième succès dans sa carrière dans le Championnat MOTUL FIM World Superbike. Un triomphe survenu contre toute attente au cours d’une autre course fascinante lors du Prosecco DOC UK Round. Le premier doublé pour Van der Mark, mais aussi un premier podium pour Toprak Razgatlioglu (Kawasaki Puccetti Racing), qui est venu à bout ni plus ni moins de Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) dans les derniers moments de la course.

Un mauvais départ d’Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) a contraint l’Anglais à céder deux places dans le premier virage, au profit de Lorenzo Savadori (Milwaukee Aprilia) et Leon Haslam (Kawasaki Puccetti Racing). Le pilote Yamaha a cependant réussi à rattraper ses deux adversaires rapidement, avant qu’Haslam parte à la faute à Melbourne. Pendant ce temps, les deux pilotes KRT se sont livrés une bataille surprenante, alors que l’autre Yamaha traçait discrètement son chemin dans le peloton après être partie depuis la neuvième place sur la grille.

Rapidement, au tiers de la course, la bataille pour la course s’est mue en une lutte à trois, avec Lowes tenant bon en tête et Rea qui multipliait les attaques dans Craner et Melbourne. Pendant ce temps, Van der Mark, comme il l’avait fait samedi, a observé la bataille devant lui, attendant son tour. Plus loin, Razgatlioglu et Savadori se sont écharpés pour la quatrième place, plusieurs secondes en retrait du groupe de tête.

Après deux premiers tiers quasi parfaits de course, la situation s’est détériorée pour Lowes. Dans le 17e tour, Rea est parvenu à trouver l’ouverture à Melbourne, où beaucoup de dépassements ont eu lieu au cours du week-end. Van der Mark en a lui aussi profité pour passer son coéquipier et s’emparer de la deuxième place à Redgate. Et comme hier, c’est un tour plus tard que le Néerlandais a porté l’estocade sur Rea dans le virage 11. Le numéro 60 s’est ensuite échappé, ne laissant aucune option à ses poursuivants pour signer un fantastique doublé.

Mais ce ne fut pas la seule surprise de cette Course 2 à Donington. Car Razgatlioglu avait profité des luttes acharnées devant lui pour faire la jonction. Détenteur d’un rythme incroyable en fin de course, le pilote turc a dépassé Lowes facilement, avant de jeter son dévolu sur Rea, dépassant le triple Champion du monde alors qu’il ne restait plus qu’un tour à disputer pour s’emparer de la deuxième place. Un formidable épilogue qui suit la retraite de Kenan Sofuoglu lors de la dernière manche à Imola : la Turquie a désormais un nouveau héro pour les années à venir !

Avec Rea troisième, soit son pire résultat depuis la Thaïlande, et Alex Lowes qui a réitéré sa performance de samedi avec la quatrième place, il faut descendre au cinquième rang pour trouver trace de la première Ducati. Celle de Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) en l’occurrence, qui s’est remis d’un mauvais départ qui l’a repoussé jusqu’en 12e position. Mais une grosse attaque de la part du Gallois lui a permis de revenir en cinquième position, devant Tom Sykes (Kawasaki Racing Team WorldSBK), qui n’a pas pu reprendre sa formidable série de victoires, et termine en dehors du podium ici pour la première fois depuis 2011.

Savadori a quant à lui rallié l’arrivée en septième position, juste devant Leon Camier (Red Bull Honda World Superbike Team), qui a pris le dessus sur Jordi Torres (MV Agusta Reparto Corse) dans les derniers virages, et quitte ainsi l’UK Round avec une arrivée dans le top 10 pour son retour à la compétition. Loris Baz (GULF Althea BMW Racing Team) ferme quant à lui le top 10, devant Marco Melandri (Aruba.it Racing – Ducati), qui met un terme à un week-end à oublier avec une 11e place.

sensation

Photos: worldsbk.com
Source: comm. worldsbk.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements