L’armée US veut une moto hybride et furtive
Prototype

L’armée US veut une moto hybride et furtive

Le Département de la défense US a lancé un appel d’offres et deux compagnies viennent de présenter leur vision de la moto pouvant rouler à la fois à l’énergie électrique et thermique.

Dans un futur pas très éloigné, on pourrait voir un type de moto hybride sur les théâtres d’opération de l’armée des Etats-Unis. Lors d’un récent congrès des produits industriels destinés aux forces spéciales, à Tampa (Floride), deux entreprises en lice pour décrocher un mandat des militaires US ont exposé leurs prototypes respectifs.

La compétition, qui est censée produire une « moto furtive », a été lancée déjà en 2014 par la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency). Les deux engins présentés en Floride sont le Silent Hawk (« faucon silencieux ») de la firme Logos, et le Nightmare (« cauchemar ») de son adversaire LSA Autonomy. La DARPA les a sélectionnés et leur a accordé un budget pour développer leurs prototypes.

Multi-carburants et électriques

Les deux machines sont dotées d’un système de propulsion capable de faire tourner le moteur avec différents carburants (essence, propane, etc.), et ce moteur est couplé avec une unité électrique qui puise son énergie dans des batteries aux ions de lithium.

Les exigences posées dans l’appel d’offre étaient que les véhicules puissent atteindre une vitesse de 80 miles par heure, ce qui fait environ 130 km/h. Et aussi qu’ils soient moins bruyants – ou pas plus bruyants qu’une conversation et qu’ils puissent disposer d’assez de jus pour alimenter du matériel de communication mobile.

moto hybride
Le prototype Silent Hawk, de la société Logos, doté d’un propulseur provenant de la firme américaine Alta Motors.

Le Silent Hawk et le Nightmare ne sont pas très silencieux quand ils roulent avec leur moteur thermique. Mais ils le deviennent en mode électrique. Le système de propulsion électrique du Silent Hawk provient d’une société spécialisée américaine, qui produit des motos mues par les électrons: Alta Motors. Leurs batteries aux ions de lithium sont très robustes et assez semblables dans leur conception à celles qui équipent les voitures de marque Tesla, affirme Alex Dzwill, ingénieur chez Logos.

Jean-Marc Henriette, son homologue chez LSA Autonomy, présente cette autre moto comme « un grand-frère » du Silent Hawk, tant en termes de poids qu’en puissance (7,5 kW pour la moto de Logos, 13 pour celle de LSA Autonomy) ou en taille.

Voici un lien sur l’article originel du site Defenseone.

 

 

Photos: DR
Source defenseone.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements