Aron Canet décroche enfin sa victoire, devant Fenati et Mir
CM Moto3 Jerez

Aron Canet décroche enfin sa victoire, devant Fenati et Mir

Le jeune pilote espagnol s’est imposé grâce à un dépassement dans le dernier virage. Martin, auteur de la pole, a été relégué à la neuvième place.

Deuxième sur la grille de départ, Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) a décroché sa première victoire en Grand Prix en prenant l’ascendant sur ses adversaires dans le dernier virage.

En pole position pour la deuxième fois de sa carrière, Jorge Martín (Del Conca Gresini Racing Moto3) réalisait pourtant le meilleur départ pour virer en tête devant Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers).

Mais le pilote italien allait répliquer avant l’entame de la deuxième boucle en se plaçant aux commandes , suivi de près par le duo du team Platinum Bay Real Estate, Marcos Ramírez et Darryn Binder. Sur un dépassement de Fenati au dernier virage, le Sud-Africain partait à la faute, mais ralliait finalement l’arrivée à la 20e place.

Habitué à de belles remontées, Joan Mir (Leopard Racing), vainqueur des deux premiers rendez-vous de la saison, est parvenu à s’immiscer aux avant-postes sans tarder. Canet se portait alors en embuscade tandis que Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Racing Moto3) et Andrea Migno (Sky Racing Team VR46) fermaient la marche du peloton de tête.

Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46) et son compatriote Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0) menaient quant à eux le groupe des poursuivants devant Juanfran Guevera (RBA BOE Racing Team) et Martín, alors repoussé au dixième rang.

Au sommet de la hiérarchie à deux tours de l’arrivée, Fenati imprimait son rythme pour tenter de se mettre hors de portée de ses rivaux, en vain. Auteur d’un freinage magistral dans la dernière courbe, Canet se débarrassait à la fois de Fenati et de Mir pour franchir le drapeau à damier en premier.

Di Giannantonio finissait au pied du podium devant ses compatriotes Migno, Bulega et Bastianini. Martín devait quant à lui se contenter de la neuvième place après avoir gagné son duel face à Guevera.

Côté français, Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers) se classait 12e. Le pilote tricolore précédait Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo).

Week-end difficile en revanche pour John McPhee (British Talent Team), pourtant troisième du classement provisoire à son arrivée à Jerez. Le Britannique se faisait piéger à neuf boucles du drapeau à damier et devait se résoudre à l’abandon. Sur un dépassement un peu trop optimiste de Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse), Niccoló Antonelli (Red Bull KTM Ajo) est tombé au premier tour. Si le Japonais se voyait contraint de mettre un terme à sa course, l’Italien rejoignait l’arrivée à la 22e place.

Canet

Photos: MotoGP.com/DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements