Un rallye alpin de 24h, pour la bonne cause, et au départ de Genève
Défi caritatif

Un rallye alpin de 24h, pour la bonne cause, et au départ de Genève

Parcourir 40 cols sur deux jours, pour le fun et pour aider l’organisation Swisstransplant. C’est le pari pas si fou que proposent les membres du club Edelweiss, à Genève, pour début août. Inscriptions jusqu’au 30 juin.

C’est une sorte de rallye alpin, pour la bonne cause. Cet été, le club de motards « Edelweiss – never ride alone » propose un défi stimulant. Il s’agit de rouler durant 24 heures non stop au départ et à l’arrivée de Genève. En parcourant la bagatelle d’au moins 40 cols alpins de Suisse, de France et d’Italie.

Le bénéfice de la manifestation – il devrait y en avoir un – sera entièrement reversé à l’organisation Swiss Transplant. Les patrouilles devront se rendre au départ une heure avant le début du rallye. Elles se verront ensuite attribuer une heure de départ ainsi qu’une liste de cols. Elles pourront employer les moyens qu’elles veulent pour concocter leur itinéraire, qui devra être aussi direct, et donc aussi court que possible. En chemin, il y aura deux ou trois cols par lesquels il sera obligatoire de passer.
A Megève, les bikers seront accueillis de manière officielles par la mairie, l’office du tourisme et le directeur du Megève Blues Festival, qui se déroulera justement ce week-end-là. A Verbier, il y aura également une bienvenue de la part des autorités locales. Et à Bex, en plein milieu de la nuit, ce sera l’équipe des préparateurs du magasin Vida Loca qui sera mise à contribution. Enfin le retour à Genève, dimanche 6 août, sera accompagné d’un moment festif, avec musique et festin. L’Etat de Genève a même promis, outre un soutien moral, de donner deux sangliers!
rallye alpin

Pour cette première, que des Harley

L’inscription, jusqu’au 30 juin, est ouverte à tout le monde. Seule condition: le voyage devra s’effectuer sur une Harley. « Ce n’est pas du tout par attachement sentimental à cette marque ou par intérêt commercial, précise le co-directeur du club Edelweiss. Nous ne faisons pas cela du tout dans un esprit sectaire. C’est juste qu’il s’agit d’une première absolue pour nous, et que nous avons choisi de jouer la sécurité en faisant nos calculs d’itinéraires et en vérifiant leur faisabilité avec des motos que nous connaissons bien, des Harley-Davidson. avec elles, on y arrive en 24 heures. Si nous remettons ça, l’an prochain, par exemple, la question se reposera et la réponse pourrait être différente. »

rallye alpin
Alexandre J. Schwab, l’un des trois directeurs du club Edelweiss – never ride alone.

Il ajoute qu’il sera possible de louer des motos pour le rallye, et qu’il y aura très certainement des prix préférentiels.

A propos de prix, l’inscription coûte 50 francs par personne. Comptez donc 150 francs pour les trois bikers composant la patrouille. Cette finance est censée couvrir les frais: logistique, ravitaillement (pour les humains) aux étapes, etc. Le budget avoisine les 20000 francs et les organisateurs ont déà trouvé un certain nombre de sponsors. « Nous en chercherons jusqu’au début du rallye », précise Alexandre J. Schwaab.

En cas d’empêchement d’un des trois membres d’une patrouille, celle-ci peut continuer à deux… mais pas à un. Le comité d’organisation se réserve aussi le droit de disqualifier un participant qui ne serait manifestement plus en état de conduire.

Pour toute autre question, et pour s’inscrire, prière de se rendre sur leur site https://www.40emesrugissants.edelweiss-ynra.swiss/

Photos: DR/Enzo Capaccio

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 47 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises, mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *