Le Pedrosa « agressif » gagne devant Rossi et Lorenzo
MotoGP Misano

Le Pedrosa « agressif » gagne devant Rossi et Lorenzo

Le pilote Honda, avec des pneus tendres, est allé chercher sa première victoire de l’année sur le circuit de la Riviera de Rimini. Marquez est quatrième.

Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) a signé sa première victoire de l’année en réalisant une course parfaite au Grand Prix TIM de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini, Son excellent choix de pneu avant, et bien sûr son talent et une pincée de comportement agressif sur la piste, lui ont permis de s’imposer en partant de la huitième position.

L’Espagnol numéro 26 avait misé sur un pneu avant tendre alors que Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP), qui était en pole position, et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) avaient misé sur la version medium et que Marc Márquez (Repsol Honda Team) avait choisi la gomme dure.

Pedrosa s’est petit à petit affirmé comme le plus rapide en piste, mais il a dû réaliser plusieurs dépassements impeccables en début de course pour ensuite rattraper son retard sur les leaders.

Une fois passé en troisième position devant Márquez, Pedrosa a pu revenir sur Lorenzo et ensuite se lancer à la poursuite du héros local. On parle bien de Rossi, qui s’était emparé de la première place dès le deuxième tour et menait jusque-là en solitaire.

Une fois revenu sur l’Italien, Pedrosa a porté une attaque décisive dans le virage n°4 du 22e des 28 tours de l’épreuve. Il s’est enfilé dans l’intérieur avec une toute petite longueur d’avance sur son rival du jour, qu’il a du coup empêché de resserrer sa trajectoire. Pas incorrect, mais agressif dans le bon sens du terme. Il a ensuite creusé l’écart pour filer vers sa première victoire de l’année, malgré un dernier coup de collier de Rossi peu avant la fin.

agressif
Valentino a tout donné mais a dû céder la première position à un Dani Pedrosa déchaîné vers la fin de la course.

Vainqueur au moins une fois par saison depuis son arrivée dans la catégorie reine en 2006, le pilote Honda 26 catalan prolongeait son record personnel. Mais il devenait aussi le huitième vainqueur de la saison 2016. Un record pour le MotoGP™, qui n’avait auparavant eu qu’un maximum de sept vainqueurs différents, en 2008.

En quête d’une victoire pour reprendre un maximum de points à Márquez au Championnat, Rossi devait se contenter de la seconde place après avoir mené durant presque toute la course. Il est tout de même revenu à 43 points du leader du classement général, alors qu’il reste six courses avant la fin de la saison.

Après avoir signé pole position et record du circuit la veille, Lorenzo a terminé à une seconde et demie de son coéquipier. Mais il a retrouvé le podium et repris trois petits points à Márquez, qui finissait cinq secondes après le Majorquin.

Belle course de Pirro, remplaçant de Iannone, derrière Dovizioso

Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), vainqueur pour la première fois de sa carrière sept jours plus tôt à Silverstone, s’est pour sa part imposé sur Andrea Dovizioso (Ducati Team). Il a pris la cinquième place avec une confortable avance sur l’Italien.

agressif
Michele Pirro remplaçait un Andrea Iannone blessé dans l’équipe officielle Ducati.

Michele Pirro, qui remplaçait Andrea Iannone (Ducati Team) et était, avec Pedrosa, l’un des deux seuls pilotes à avoir choisi le pneu avant tendre, a terminé septième. Devant Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3), premier pilote d’un team satelitem Cal Crutchlow (LCR Honda) et Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini), qui mettait la RS-GP dans le Top 10.

Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) et Alex Lowes (Monster Yamaha Tech3), remplaçant de Bradley Smith, ont été contraints à l’abandon après avoir chuté. Xavi Forés, qui remplaçait pour sa part Loris Baz chez Avintia Racing, n’a lui non plus pas rallié l’arrivée en raison de fatigue dans les bras.
Le Championnat du Monde MotoGP™ 2016 continue du 23 au 25 septembre au MotorLand Aragón, où Márquez arrivera avec respectivement 43 et 61 points d’avance sur Rossi et Lorenzo.

Photos: MotoGP.com, DR
motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements