Rokker Revolution: un ensemble jeans au top
Habits moto

Rokker Revolution: un ensemble jeans au top

Bien pensé, superbement coupé, étanche et protecteur, le blouson qui porte le nom du jeans moto d ela marque suisse n’a comme défauts que le prix (élevé) et peut-être le ressenti du froid.

Comme disait une célèbre vendeuse d’habits moto dans les années 90 : c’est bien de s’équiper en bas, c’est encore mieux de s’équiper partout. Très convaincu par le jeans haut de gamme de Rokker Company ce printemps (lire notre article), nous avons donc décidé de tester le blouson du même nom et donc l’ensemble Revolution de la marque suisse.

Une veste (comme le pantalon, donc) en jeans, fabriquée selon le même principe : entièrement doublée de fibre dynatec, et donc 100% étanche. Comme le pantalon, elle est censée justifier son prix en cumulant un allure sympa, une coupe impeccable et la practicité d’un vrai équipement moto avec de nombreuses poches, un col suffisamment fermant, un aspect coupe-vent grâce à la fabrication spéciale de Rokker et l’habile dissimulation de toutes les protections nécessaires, en l’occurrence coudes-épaules-dorsale (D-30, fournies d’origine, évidemment.)

Du coup, nous n’avons pas hésité à embarquer l’ensemble Revolution pour une balade de quatre jours et plus de 1200 kilomètres à travers les magnifiques petites routes (quasi désertes alors qu’autoroutes et nationales faisaient le plein) de l’Auvergne et de l’Ardèche.Revolution

Pour notre plus grand plaisir, mais pas pour la complète efficacité du test, la balade s’effectua début août avec un soleil magnifique, des températures très estivales et pas la moindre goutte de pluie. Pas grave, le blouson Revolution a essuyé (comme le pantalon, ensemble ou séparément) bien d’autres averses pour que l’on puisse confirmer l’efficité de la membrane «c-change» comme rempart contre les éléments.

Protections bien placées

Bien-sûr pour une journée entière sous la drache, il s’avère plus sage d’enfiler une tenue de pluie, mais c’est le cas pour toute veste équipé d’une membrane annoncée étanche. De même, et là personne ne nous en voudra, pas de chute à déclarer et donc pas de vérification de l’efficacité de ces différentes protections. Par contre, très bien placées et comme sur le pantalon, elles n’occasionnent aucune gêne. Et n’empêchent pas la sensation de se sentir certes protégé, mais plus libre de ses mouvements qu’avec un blouson moto classique.

Lorsqu’il fait très chaud, pas de doute non plus, un ensemble en jeans s’avère moins insupportable à faible vitesse ou en ville qu’un équivalent cuir ou textile. Moins engonçant, aussi. Et au moment de rejoindre la terrasse du restaurant, ou la réception d’une charmante petite auberge où passer la nuit, c’est clairement plus chic et «habillé».Revolution

Evidemment, ce côté décontracté et peu typé motard s’adresse un peu moins aux propriétaires d’hypersport aimant rouler en armure qu’aux amateurs de customs – d’où le succès de Rokker Company dans le milieu Harley – et autres adeptes – de plus en plus nombreux – de motos classiques ou néo rétro qui se montrent toujours à la recherche de tenues à la fois cool et protectrices.

A l’heure du bilan, après une copieuse virée et des journées de port au quotidien, le concept nous a clairement séduit. A deux réserves près. D’abord le constat qu’à ce niveau tarifaire et malgré son côté à la fois superbement coupé, très bien pensé, et visiblement conçu pour résister au temps autant que le genre le permet, une telle veste en jeans ne sera jamais aussi inusablement de tous les jours qu’un bon blouson en cuir à doublure détachable.

A porter à partir de 14 degrés

D’autant que faute de cet élément, et malgré sa capacité de couper le vent, son usage doit s’envisager tant que les températures sont supérieures à 14-15 degrés. En dessous, c’est moins agréable.

Secondo, à propos de prix justement, le seul blouson comme le pantalon ou l’ensemble fait partie des produits chers et donc pas accessibles à toutes les bourses. Mais pour qui peut se le permettre, possède déjà l’un ou l’autre équipement et craque pour son look comme ses nombreuses qualités, il y a largement de quoi rejoindre la…Révolution.

 

*Blouson Revolution Jacket by Rokker, 799 francs sur le site en ligne du fabriquant suisse www.rokkerstore.com ou dans le réseau Harley-Davidson, et notamment chez Biker’s Point à Morges.

 

Photos: DR

Article mis à jour le 25 février 2021 à 12:01

Auteur

Pierre Lederrey

Pierre Lederrey

Pierre est notre gantleman rider flegmatique. Aussi taquin qu’il est malin, il navigue dans les eaux du journalisme et de la moto comme un poisson dans l’eau. Père de deux enfants, il est probablement celui parmi nous qui change le plus souvent de monture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements