Superbike à Laguna Seca – Première Superpole pour Chaz Davies
Sport

Superbike à Laguna Seca – Première Superpole pour Chaz Davies

Le Gallois Chaz Davies (Ducati) s’et offert sa première Superpole devant son coéquipier Davide Giugliano et Jordi Torres sur Aprilia.

Chaz Davies (Aruba.it Racing-Ducati SBK Team) s’est emparé de la Tissot-Superpole samedi à Laguna Seca, où se déroule la neuvième manche du Championnat du Monde eni FIM Superbike 2015. Le Gallois a tourné en 1’22.101 sur pneu Pirelli de qualifications et sera donc en pole position pour la première fois en WorldSBK, après avoir déjà participé à 47 manches (89 courses) depuis son arrivée dans la catégorie en 2012.

Son coéquipier Davide Giugliano, deuxième à 0.196s de la pole, et Jordi Torres (Aprilia Racing Team – Red Devils), qui se faisait une place en première ligne pour la première fois alors qu’il n’avait jamais couru à Laguna Seca.

Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) mènera la deuxième ligne devant son coéquipier Jonathan Rea, leader du classement général avec 133 points d’avance sur Sykes, Leon Haslam (Aprilia Racing Team – Red Devils).

Niccolò Canepa (Althea Racing) poursuivait sur sa lancée pour prendre la huitième position sur la grille, devant Alex Lowes (Voltcom Crescent Suzuki) et Sylvain Guintoli (Pata Honda World Superbike Team).

Ayrton Badovini (BMW Motorrad Italia) et Leon Camier (MV Agusta Reparto Corse) avaient signé les meilleurs chronos de la Superpole 1 et se sont ensuite respectivement qualifiés aux 12e et 10e positions tandis que la 11e est revenue à David Salom (Team Pedercini Kawasaki).

Après un début de week-end prometteur, Randy de Puniet (Voltcom Crescent Suzuki) s’est finalement qualifié en dix-septième position à l’issue de la Superpole 1, après avoir chuté en FP4. Christophe Ponsson (Team Pedercini Kawasaki) partira juste derrière, de la dix-huitième place.

 

Source/Photo: worldsbk.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements