Belle victoire de Cluzel à Misano (Supersport), Biaggi 6e (Superbike)
Sport

Belle victoire de Cluzel à Misano (Supersport), Biaggi 6e (Superbike)

La bataille entre Aprilia, Kawasaki et Ducati continue en Superbike. Les Suisses moyens en Supersport et Superstock 1000.

En pole position au Misano World Circuit Marco Simoncelli, Jules Cluzel (MV Agusta Reparto Corse) a transformé l’essai pour remporter la dixième victoire de sa carrière dans le Championnat du Monde Supersport et sa troisième cette année.

Après un départ compliqué, son rival Kenan Sofuoglu (Kawasaki Puccetti Racing) occupait la cinquième position dans le premier tour et a fini par chuter alors qu’il se battait pour la troisième place. Le leader du classement général a pu repartir et prendre les points de la onzième place mais voyait son avance sur Cluzel passer de 40 à 20 points, à quatre courses de la fin de la saison.

PJ Jacobsen (CORE Motorsport Thailand) et Lorenzo Zanetti (MV Agusta Reparto Corse) étaient aux côtés de Cluzel sur le podium. Gino Rea (CIA Landlords Insurance Honda) a fini quatrième, devant Alex Baldolini (Race Department ATK#25), qui a pris le meilleur sur Fabio Menghi (VFT Racing) dans le dernier tour de la course.

Christian Gamarino (Team Go Eleven Kawasaki), Riccardo Russo (CIA Landlords Insurance Honda), Marco Faccani (San Carlo Puccetti Racing) et Martin Cardenas (CIA Landlords Insurance Honda) complétaient le Top 10 à l’arrivée. Le Suisse Dominic Schmitter (Kawasaki, Team Go Eleven), parti du 17e rang avec un peu plus de confiance dans sa roue avant que lors des essais libres, s’est battu comme un lion et est remonté jusqu’à la 13e place.

Le Championnat du Monde Supersport continue au Circuit International de Sepang, en Malaisie, le 2 août prochain. En réduisant son retard sur Sofuoglu de moitié, Cluzel se relance complètement dans la lutte pour le titre mondial, qu’il serait assuré de remporter s’il parvenait à s’imposer dans les quatre dernières manches de la saison.

 

Et en Superstock 1000…

Lorenzo Savadori (Nuova M2 Racing Aprilia) a remporté la sixième manche de la Coupe FIM Superstock 1000 au Misano World Circuit Marco Simoncelli, où il s’imposait pour la quatrième fois de la saison. L’Italien a profité de la bagarre derrière lui, au cours de laquelle Raffaele De Rosa (Althea Racing Ducati) a réussi à défendre sa seconde place face aux nombreuses attaques de Roberto Tamburini (Team MotoxRacing BMW).

Lorenzo Savadori s'approche du titre.
Lorenzo Savadori s’approche du titre.

Kevin Calia (Nuova M2 Racing Aprilia) était juste derrière le trio de tête mais n’a pas eu l’occasion de passer à l’offensive, à l’instar de Kev Coghlan (MRS Yamaha), qui a perdu du terrain en fin de course alors qu’il avait occupé la seconde position. L’Écossais a fini cinquième, devant son coéquipier Jérémy Guarnoni (MRS Yamaha), Christoffer Bergman (MG Competition Yamaha), Ondrej Jezek (Triple-M by Barni Ducati), Bryan Staring (Team Pedercini Kawasaki) et Fabio Massei (EAB Racing Ducati).

Sébastien Suchet a quant à lui fait une belle course après des qualifications moyennes. Le Suisse partait de la 22e place et a terminé 16e, juste en dehors des points. Son compatriote Eric Vionnet (BMW, Team Vionnet Moto) a dû abandonner après un tour.

Savadori aborde maintenant les deux dernières courses de la saison avec 34 points d’avance sur Tamburini. La prochaine épreuve aura lieu à Jerez le 20 septembre.

 

Rea triomphe malgré la pole de Sykes en Superbike
Le Nord-Irlandais s’est imposé dans la seconde course après la victoire de son coéquipier Tom Sykes dans la première.

Deuxième de la première course de la journée au Misano World Circuit Marco Simoncelli, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) a redressé la barre pour s’imposer dans la seconde épreuve et s’offrir une onzième victoire cette saison.

Le Nord-Irlandais a d’abord dû se défaire de son coéquipier Tom Sykes pour ensuite s’attaquer à Davide Giugliano (Aruba.it Racing-Ducati Superbike Team), en tête en début de course, mais comptait au final une bonne seconde d’avance sur l’Italien, qui finissait en seconde position.

Rea a pu prendre le lead sur Giugliano dans la deuxième course.
Rea a pu prendre le lead sur Giugliano dans la deuxième course.

En perte de vitesse sur la seconde moitié de l’épreuve, Sykes a terminé en cinquième position, derrière Leon Haslam (Aprilia Racing Team-Red Devils) et Chaz Davies (Aruba.it Racing-Ducati Superbike), concédant plus de points à Rea qu’il ne lui en avait repris en s’imposant le matin.

En dehors de Donington Park, où Sykes avait réalisé le doublé, Rea s’est imposé au moins une fois à chaque manche cette année et repart de Rimini avec 133 points d’avance sur Sykes, 149 sur Haslam et 162 sur Davies. Il égale par ailleurs Troy Corser, qui avait avant lui aligné 16 podiums consécutifs en 2005.

L’ancien Champion du Monde Max Biaggi (Aprilia Racing Team) a de nouveau pris la sixième place en s’imposant sur Jordi Torres (Aprilia Racing Team-Red Devils) tandis que Michele Pirro, remplaçant du wildcard blessé Luca Scassa chez Ducati, Sylvain Guintoli (Pata Honda World Superbike Team) et Michael van der Mark (Pata Honda World Superbike Team) figuraient eux aussi dans le Top 10.

Les Français Randy de Puniet (Voltcom Crescent Suzuki), dont le coéquipier Alex Lowes a été contraint à l’abandon, et Christophe Ponsson (Team Pedercini Kawasaki) ont pris les 17e et 18e places.

 

 Enfin chez les juniors (EJC)
Javier Orellana (Europ Foods, leader du classement) et Emanuele Pusceddu (SK & Itaba) ont chuté alors qu’ils se battaient pour la victoire dans le dernier tour de l’épreuve de la PATA European Junior Cup qui a eu lieu dimanche au Misano World Circuit Marco Simoncelli.

Giuseppe de Gruttola (SK & Itaba Moto) en a profité pour fêter son anniversaire avec une première victoire en EJC, remportée devant son compatriote Alfonso Coppola (Chiodo Moto Racing) et le Français Guillaume Raymond (Activbike).

Paolo Grassia (MVR Racing Team), Hannes Soomer (Lub Line Auto24Racing) et Dorian Laville (Team Laville Mi&Do) complétaient le Top 6 à l’arrivée.

La Suissesse Laura Rodriguez a fini 19e, sur 20 pilotes restant (sept abandons).

Malgré sa chute, Orellana conserve 34 points d’avance sur Raymond avant les deux dernières manches de la saison. Une septième place à Jerez lors de la prochaine épreuve assurerait le titre à l’Espagnol.

Par Jérôme Ducret, source worldsbk.com, photos DR et crash.net

 

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements