Des Harley pour la police du Gujarat, avec des cours pour éviter les accidents
Actu, Motos

Des Harley pour la police du Gujarat, avec des cours pour éviter les accidents

Le constructeur américain vient de remporter un marché avec les forces de l’ordre de cet Etat indien. Triumph et Hyosung sont aussi encore sur les rangs, mais plus BMW.

Selon notre confrère rushlane.com, e-magazine auto-moto indien, la police de l’Etat indien du Gujarat vient de se doter d’une panoplie de 7 motos Harley-Davidson pour escorter les officiels et chasser les criminels. Il s’agit d’un mix entre les traditionnels Sportster SuperLow (883 cc) refroidis par air et les nouvelles Street 750 refroidies par liquide. Produites d’ailleurs par Harley en Inde pour le modèle de base destiné aux marchés européen et globaux (à l’exception des Etats-Unis).

La Motor Company a ainsi remporté un marché de prestige, alors qu’elle était en concurrence avec d’autres constructeurs de motos « importées » comme BMW, Triumph et Hyosung. Toujours selon notre confrère, la marque allemande a été écartée à cause du prix. Il s’agissait de fournir pas moins de 20 véhicules. Et tant la firme britannique que la coréenne n’ont pas réussi à équiper leurs motos (le cruiser Aquila 250 pour Hyosung, la Bonneville pour Triumph) de tout le matériel de police à temps pou rla première livraison. Au contraire de Harley. Mais Triumph et Hyosung restent en lice pour la suite.

Une Street 750 derrière une SuperLow en habits de police.
Une Street 750 derrière une SuperLow en habits de police.

Des sources policières cette fois précisent que des formateurs des différentes marques vont accompagner les pandores indiens et les familiariser avec ces « bolides ». Les Harley sont en effet un cran au-dessus des motos utilisées depuis 2013 par l’escadre « Hawk » (faucon en français) de la police du Gujarat, des Bajaj Pulsar 220, soit des motos indiennes de petite cylindrée. Ce qui n’a pas empêché quelques accidents dus entre autres à un manque de maîtrise de la part de certains policiers lors de poursuites à « haute » vitesse (sic).

Par Jérôme Ducret, source rushlane.com, photos DR

Article mis à jour le 30 mai 2015 à 14:24

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements