Superbike français – A Magny-Cours, nouveau podium pour le Suisse Killian Aebi

Publié le 6 juillet 2024 par Jérôme Ducret.

Photos: William Joly, DR.

Actu, Sport

Superbike français – A Magny-Cours, nouveau podium pour le Suisse Killian Aebi

Le jeune pilote vaudois du team Le Mans Sud Suzuki a connu des difficultés en qualifications, et dans la course 1, sur le circuit de Magny-Cours. Il a par contre parfaitement joué le coup dans la course 2. Et il revient à la troisième place du classement du championnat en Superbike Challenger. Bonne prestation aussi pour le Suisse Noan Vasta, qui a profité d’une invitation pour s’essayer au championnat Superbike.

le championnat Superbike français 2024 a atteint la moitié de sa saison, avec une série de courses sur le circuit de Magny-Cours, le dernier week-end du mois de juin. Auparavant, les pilotes se sont aussi affrontés, entre fin mai et début juin, sur le tracé de Nogaro.

Cette saison, il ne reste plus qu’un pilote suisse engagé, le Vaudois Killian Aebi (Junior Team Le Mans Sud Suzuki, numéro 72), son compatriote Kevin Trüeb étant en phase de guérison après une chute douloureuse en tout début de saison. Et Killian a lui aussi eu son lot de chute, fin avril à Lédenon, mais sans gravité pour le pilote (lire notre article). Cet incident de parcours lui a par contre fait perdre des points dans la course au championnat. On rappelle qu’il est engagé en catégorie Superbike Challenger, et qu’il avait fini vice-champion la saison passée.

FSBK Killian Aebi Nogaro
Killian a fini deux fois troisième de sa catégorie Superbike Challenger à Nogaro.

A Nogaro, Killian Aebi (toujours soutenu par ActuMoto) a connu quelques difficultés (d’électronique notamment) durant les essais, et, contrairement à ses habitudes, a dû passer par la séance qualificative de repêchage, la Q1. Epreuve qu’il a réussi.

Sans pouvoir changer de pneus ensuite pour la séance Q2 (qui détermine les places des 14 premiers sur la grille de départ), Kilian s’est alors classé 14ème. Il a fait une partie de la course 1 avec une pédale de frein cassée, ce qui l’a empêché de faire mieux que 10ème, isolé, et donc 3ème de sa catégorie Superbike Challenger.

Il a obtenu le même résultat dans la course 2, mais au terme « d’une bonne bagarre ». Et cela fait deux podiums de plus pour Killian.

Pour les résultats complets des courses à Nogaro, c’est par ici.

Qualifs difficiles à Magny-Cours

Arrivés à Magny-Cours, les pilotes du championnat Superbike se sont trouvés face à une météo changeante et surtout bien humide. Killian, qui a des soucis sous la pluie depuis le début de l’année avec la combinaison des pneus Pirelli et de la Suzuki GSX-R 1000, en comparaison avec les pilotes dont les machines chaussent des Michelin ou des Dunlop, n’a pas réussi à avoir un bon feeling lors des premiers essais libres, le vendredi.

« C’était dur de me mettre dans le rythme, commente le pilote vaudois. J’étais relativement loin dans la première séance. Je n’ai pas roulé pendant l’entier de la séance, préférant garder des forces pour la suite. Ce n’était pas mieux, c’était même pire dans la deuxième séance. Et le lendemain, dans la troisième séance, celle qui peut donner accès directement à la Q2, j’ai loupé cet accès pour une place. »

Superbike français Killian
Killian Aebi, pilote suisse du team français Le Mans Sud Suzuki, lors des essais à Magny-Cours.

En championnat Superbike français, la séance qualificative Q2 décide du placement sur la grille de départ des deux courses, pour ce qui est des 14 premières places. On peut y accéder soit directement, si l’on se trouve parmi les 14 premiers lors de la séance d’essais chronométrés numéro 3 (FP3), soit en passant par une séance qualificative dite de repêchage, ou Q1, juste avant la Q2, et en s’y classant dans les deux premiers.

Ce que n’a pas réussi non plus Killian samedi à Magny-Cours, lors d’une Q1 « quasiment sous la pluie », alors que la FP3 était moins humide. Il s’est classé 4ème de la Q1, et donc était 16ème sur la grille de départ des deux courses dimanche.

Killian Aebi Magny-Cours
Petit échauffement avant la course!

Killian et son team ont opté pour des pneus intermédiaires au départ de la course 1, avec une piste qui n’était plus sous la pluie, mais qui commençait juste à sécher. Le pari, car c’en était un, était risqué. L’idée était de gagner des rangs au départ par rapport à ceux qui étaient en slick et qui avaient plus de problèmes d’adhérence que les pilotes partis avec des pneus pluie, sans trop en perdre sur ceux qui avaient monté des pneus pluie, et de ne pas trop perdre de rythme en fin de course, par rapport aux pilotes avec des slick, si la piste continuait à sécher.

« J’ai fait un bon départ, mais dans le premier tour, il y a eu une embardée juste devant moi, et ça m’a fait sortir de la piste, explique le pilote suisse. Je ne suis pas tombé, mais j’ai perdu énormément de temps. J’ai pu remonter, mais ce n’était pas fabuleux, et en tout cas pas le résultat escompté. »

Il a en effet fini 14ème, ce qui correspondait au septième rang dans sa catégorie.

Podium en course 2

Cela s’est nettement mieux passé dans la course 2. « J’ai mis un peu de temps à remonter, j’ai été bloqué derrière deux pilotes Honda, Benjamin Colliaux et Adrien Rollet. Mais par contre j’ai eu le meilleur chrono Challenger en course, et j’ai eu le meilleur résultat parmi les Challenger sur pneus Pirelli. »

Superbike français Killian Aebi
Ca passe au freinage!

Il a fini par dépasser l’un, puis l’autre pilote, et par se mettre à l’abri jusqu’à la fin de la course.

Killian Aebi Superbike

Il a cette fois-ci fini neuvième, deuxième pilote Challenger. Ce qui lui a permis d’encore remonter au classement général de la catégorie Challenger, en Superbike français, de sixième après Lédenon, à quatrième après Nogaro, puis troisième après Magny-Cours.

Un autre Suisse courait à Magny-Cours, Noan Vasta. Actuel leader du championnat français Promosport en catégorie 1000 (lire notre dernier compte-rendu), il était invité juste pour cette manche du Superbike français. Noan a oscillé entre le 23ème et le 18ème chrono sur sa Yamaha durant les essais, puis il est parti dans chacune des deux courses de la 21ème position. Il a obtenu une belle 11ème place dans la course 1, et s’est classé 12ème dans la course 2. Lui aussi en catégorie Challenger.

Killian Aebi Superbike
Le podium de la course 2 en catégorie Superbike Challenger, avec de gauche à droite Killian Aebi, Loic Arbel et Adrien Rollet.

Pour les résultats complets des courses à Nogaro, c’est par ici.

Le prochain circuit où s’affronteront les pilotes du championnat Superbike français sera celui de Paux, au sud-ouest de la France. Ce sera à la fin du mois de juillet.

Source fsbk.fr, pilotes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements