Un nouveau petit scooter urbain Aprilia, le SXR 50
Nouveauté

Un nouveau petit scooter urbain Aprilia, le SXR 50

La marque italienne, propriété du groupe Piaggio, présente un nouveau 50 cm3 à moteur 4-temps et au look sportif, annoncé comme le digne héritier de feu le SR 50. Avec comme arguments des roues de 12 pouces relativement larges, gage d’un bon compromis entre agilité et stabilité, un éclairage tout à LED, 20 litres de contenance dans le coffre sous la selle, un frein à disque devant… et la connectivité avec les smartphones en option, une première pour ce genre d’engin.

En Suisse, on peut conduire le nouvel Aprilia SXR 50 dès l’âge de 15 ans. C’est l’âge minimal exigé depuis le début de l’année 2021 (lire notre article sur les nouvelles règles du permis de conduire suisse) pour se trouver au guidon d’un scooter ou d’une moto ne dépassant pas les 45 km/h, en règle générale, pour les véhicules à essence, des 50 cm3.

Ce nouveau modèle disponible de suite est conçu comme un véhicule urbain, aussi qualifié par Aprilia de sportif. Il serait en particulier l’héritier contemporain de feu le SX 50, un scooter à moteur 2-temps qui incarnait en son temps (jusqu’au début des années 2000) la sportivité dans les plus petites cylindrées.

Ces affirmations sont probablement juste si l’on parle du design visuel du nouveau SXR 50. Qui est plus arrondi que celui de feu SX 50, mais on peut voir une certaine continuité. Pour ce qui est du moteur, c’est une autre histoire. Le monocylindre est passé du deux- au quatre-temps (avec injection d’essence), et tant la puissance maximale atteinte que le couple de pointe sont modestes: 2,4 kW (3,3 ch) à 7000 tr/min, et 3,3 Nm à 6250 tr/min. Normal, vu la cylindrée et l’architecture du moteur.

Aprilia ajoute cependant que l’accélération et la force du moteur à bas et mi-régimes, ainsi que la transmission typique des scooters, sont travaillés pour progresser rapidement dans le trafic urbain. Et techniquement, ce petit monocylindre refroidi par air à trois soupapes profite des développements effectués par Piaggio pour la famille des moteurs i-Get, dans des cylindrées plus grandes, comme par exemple sur les Liberty. Cela veut dire que ça tourne avec peu de vibrations et de bruits parasites. Et que ça consomme très peu d’essence. 40 km pour un litre, selon le constructeur. Avec un réservoir contenant 7 litres, cela ferait environ 280 km d’autonomie par plein.

Le SXR 50 est équipé d’une plate-forme plate entre la selle et le bouclier avant, qui laisse de la place pour les pieds du conducteur ou de la conductrice, et pour un éventuel sac, que l’on peut par ailleurs accrocher à un crochet escamotable. Il y  aussi un vide-poche, et dans ce vide-poche, une prise de recharge de type USB, par exemple pour redonner du jus à votre téléphone. Tout l’éclairage, clignotants compris, est à LED. Les clignotants avant sont intégrés dans le bouclier avant, tout comme un feu de jour. Et un petit pare-brise vient compléter la face avant. On peut faire installer une bulle plus haute, en puisant dans le catalogue des accessoires, ainsi qu’un tablier souple de protection contre les éléments.

La selle, longue de 880 mm, est placée à 775 mm du sol, donc pas trop haute et accessible pour les plus petits gabarits. Aprilia ne donne pas le poids de ce nouveau scooter. Mais on comprend qu’il est maniable et facile à manoeuvrer.

Un cadre en tubes d’acier avec des éléments en tôle pressée garantit la stabilité du scooter. On a une fourche télescopique simple à l’avant, de 76 mm, avec comme frein un étrier à 2 pistons mordant un disque de 220 mm. Et derrière, un tambour plus basique. Pas d’ABS ni de freinage combiné, la loi ne l’exige pas. Derrière, un amortisseur unique réglable en précharge (5 crans) assure la suspension.

SXR 50
Le nouveau SXR 50 est disponible en rouge, en gris (ici), en noir ou en blanc.

Le tableau de bord digital, à cristaux liquide, indique la vitesse, le régime du moteur, l’état de la jauge d’essence, les km parcourus, totaux et partiels, l’heure, la température de l’air, la consommation d’essence instantanée ou moyenne… moyennant commande de l’option payante relative à la connectivité et installation de l’App correspondante (gratuite), le SXR 50 est jumelable avec un smartphone. Une première pour cette catégorie de véhicule!

Un coffre (éclairé) de 20 litres de contenance se trouve sous la selle. Assez pour engloutir un casque Jet (sans mentonnière). Il y a encore la possibilité d’ajouter une topbox en accessoire, qui permet d’emporter un casque intégral modulable.

Ce nouveau SXR 50 est disponible de suite, selon Aprilia Suisse, en gris, blanc, ou en rouge ou noir avec des graphismes sportifs, pour un prix de 2795 frs. Plus d’infos sur le site suisse de la marque.

Photos: DR
Source comm. Aprilia

Article mis à jour le 7 octobre 2021 à 00:03

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements