Test gants iXS Evo-Air – Fraîcheur garantie
Test équipement

Test gants iXS Evo-Air – Fraîcheur garantie

Avec les grandes chaleurs estivales, la tentation de rouler sans équipement adapté est souvent grande. On se rassure en se disant qu’on fera attention, qu’on connait la route ou qu’on ne roulera pas très vite. Mais à moto, le danger vient souvent de l’extérieur. Inattention des autres usagers, gravillons traitreusement disposés en sortie de courbe, le risque existe pourtant, sans qu’on puisse le maitriser totalement.

Les équipementiers l’ont bien compris et proposent presque tous des gammes spécifiques pour affronter une éventuelle canicule en toute sécurité. A l’image du fabricant helvétique iXS, avec des gants dénommés Evo-Air, justement conçus pour supporter des températures qui dépassent les 30° sans prendre le risque d’un sévère examen du bitume.

Proposés au tarif très attractif de 39 francs, il n’y a plus d’excuse pour rouler protégé en toutes circonstances.

Protection adaptée

Car même s’ils sont d’apparence légers, les gants iXS Evo-Air embarquent avec eux des solutions techniques éprouvées pour vous sauver l’épiderme en cas d’accident. Le cuir de chèvre est omniprésent, mis à part sur les parties spécifiquement aérées. On retrouve donc du cuir sur la paume, sur le dos de la main (avec un rembourrage en mousse « Impacton® Visco-Elastan » – un matériau conçu pour absorber les chocs), ainsi que sur les extrémités des doigts. Des renforts sont également prévus sur la partie intérieure, soit entre le pouce et l’index et sur le plat de la main. Soit les parties les plus susceptibles d’entrer en contact involontaire avec un quelconque enrobé bitumeux. 

Certes, la protection en cas de chute sera peut-être moins efficace qu’avec une paire de gants racing haut de gamme. Mais l’agrément offert par les gants iXS Evo-Air lors d’un roulage en conditions estivales est réellement appréciable, et le compromis entre confort et sécurité est idéal.

Climatisation active

Justifiant totalement son appellation, cette paire de gant offre une excellente circulation de l’air sur les mains du/de la pilote. Une partie du dos de la main, ainsi que le dessus des doigts (hormis l’index) est recouverte d’un insert en résille aérée qui laisse pénétrer l’air, provoquant un rafraîchissement immédiat. Alors que la ventilation se révèle parfois assez théorique sur certains gants du commerce, le flux d’air se ressent ici immédiatement et amène un confort de conduite bienvenu.

Dotés d’une doublure intérieure très légère, les gants iXS Evo-Air s’avèrent agréables à porter. La doublure reste en place lorsqu’on les retire, même avec une très forte sudation, et ses coutures intérieures ne sont pas gênantes, comme cela peut parfois être le cas.

Côté tactile

C’est la norme en 2021: une paire de gants moderne se doit de pouvoir contrôler un écran… du bout des doigts. Que ce soit le tableau de bord tactile de la moto ou simplement son téléphone portable, alors utilisé comme système de navigation additionnel, les gants iXS Evo-Air permettent de naviguer aisément sur un écran sans avoir à les retirer, grâce à un traitement spécial sur le bout de l’index. A l’arrêt de préférence, évidement. 

Si la précision dépend évidemment de la taille de l’écran manipulé, il convient de souligner que cela fonctionne plutôt bien, et ce avec également avec le pouce ou le majeur, pourtant dépourvus de revêtement spécifique. Pratique lorsqu’il s’agit de dé-zoomer un itinéraire sur Google Maps, par exemple. Que ce soit sur un iPhone 12 Pro Max ou un Huawei P20, la dalle tactile du smartphone réagit parfaitement à la moindre sollicitation.

Seule ombre au tableau de ces premiers kilomètres avec les gants iXS Evo-Air: la matière stretch située à l’extrémité des doigts, qui semble particulièrement sensible au velcro. Attention, donc, lorsque que l’on referme un col de veste par exemple. Ce point sera surveillé durant les prochains road-trips et nous ne manquerons de revenir vers vous avec un feed-back plus complet concernant la tenue de ces gants sur la durée.

 

L’extrémité des doigts peut faire les frais d’une rencontre avec une bande velcro, et ainsi s’abîmer rapidement.

Les gants Evo-Air sont disponibles de la taille S à la taille 3XL, au prix de 39 frs. Plus d’infos sur le site de l’équipementier suisse iXS, que nous remercions pour la mise à disposition de ces exemplaires de test.

Photos: Nicolas Waelchli

Article mis à jour le 24 août 2021 à 10:49

Auteur

Mathias Deshusses

Mathias Deshusses

38 ans, genevois et sur deux-roues depuis toujours. Roule sur une Triumph Rocket 3 et une KTM 390 Adventure. Aime par conséquent les machines à grosses sensations, mais aussi s’aventurer hors des sentiers battus. Est autant à l’aise avec un guidon qu’avec un appareil photo entre les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements