Moto2 – Remy Gardner, futur pilote MotoGP, victorieux à Barcelone
Mondial Moto2

Moto2 – Remy Gardner, futur pilote MotoGP, victorieux à Barcelone

Le pilote Australien et membre du team Red Bull KTM d’Aki Ajo vient d’avoir confirmation que KTM l’engagera l’an prochain en MotoGP dans le team satellite Tech 3. Et il remporte en attendant le Grand Prix de Catalogne, une catégorie plus bas, au terme d’une course bien réfléchie, en devançant son jeune coéquipier Raul Fernandez au moment stratégique. Xavi Vierge est troisième, tandis que le pilote suisse Tom Lüthi renoue avec les points grâce à une quinzième place.

Comme au Mugello il y a une semaine, à Barcelone, les deux premières places du podium Moto2 sont revenues, dans l’ordre, à Remy Gardner et à Raul Fernandez, les deux équipiers du team Red Bull KTM Ajo (on rappelle que les pilotes de ce championnat roulent tous sur des motos ayant des moteurs Triumph, seuls les châssis pouvant différer).

L’Australien Gardner venait d’apprendre officiellement que KTM l’engageait l’an prochain dans la catégorie du dessus, soit en MotoGP, au sein du team satellite KTM, Tech3. Nul doute que cela aura fait du bien à son moral et à sa détermination. Il a décroché la pole le samedi, devant Fernandez et un surprenant Bo Bendsneyder (team Pertamina Mandalika SAG), le coéquipier du Suisse Tom Lüthi.

Et Remy, fils de Wayne, a pris un départ pour ainsi dire parfait, se plaçant en tête de la course dès l’entame du premier tour, et prenant le large sur ses poursuivants qui étaient occupés à en découdre, virage après ligne droite après virage.

Remy Gardner
Le dépassement de la victoire: numéro 87 sur numéro 25.

Vers le milieu de la course, Fernandez a placé une attaque avec succès et a pris le lead. Mais Remy Gardner ne s’est pas laissé distancer et est resté au contact. Il n’a pos tenté de repasser tout de suite, probablement pour ne pas donner l’occasion aux autres pilotes du groupe de tête de revenir, et a manifestement économisé (un peu) ses pneus pour avoir de la réserve dans les derniers tours. Il a alors pu exécuter un dépassement très propre dans l’avant-avant-dernier tour, et a pris le large.

Raul Fernandez
Raul Fernandez, rookie, coéquipier de Gardner, et actuel deuxième du mondial Moto2.

L’Espagnol Xavi Vierge (Petronas Sprinta Racing), sixième sur la grille, a livré une course courageuse et efficace, se défendant vers la fin contre le retour de l’Italien Marco Bezzecchi (Sky Racing Team VR46, dixième des qualifications), et il monte ainsi sur la troisième marche du podium du jour. Son dernier podium remonte à presque trois années!

Augusto Fernandez est cinquième, devant Bendsneyder, lui-même devançant un Sam Lowes, troisième du mondial, qui était relativement mal classé sur la grille de départ (8ème), dont le départ n’a pas été très heureux, et qui a pu récupérer des positions à partir de la seconde moitié de la course.

Les « chutés » du jour incluent Ai Ogura, qui se trouvait dans les dix premiers, Aron Canet, Lorenzo Dalla Porta, et Fabio Di Giannantonio, impliqué dans un incident avec Hector Garzo.

Tom Lüthi
Le Suisse Tom Lüthi, enfin dans les points.

Le Suisse Tom Lüthi, seulement 23ème au départ, a pu dépasser quelques pilotes et « profiter » des abandons pour joindre l’arrivée à la 15ème place. De quoi empocher un point.

Pour le classement complet de cette course, c’est par ici!

Photos: DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements