Le « faucon » mythique Suzuki Hayabusa reprend son vol
Perfs extrêmes

Le « faucon » mythique Suzuki Hayabusa reprend son vol

Pour 2021, Suzuki remet au goût du jour sa légendaire Hayabusa qui, lorsqu’elle était apparue en 1999, dépassait les 300 km/h! Cette troisième génération de routière hypersportive garde son style originel mais évolue vers des équipements actuels.

Le « faucon » mythique de Suzuki prend son vol pour la troisième fois… Après un premier vol pendant lequel elle avait « ému » par ses performances puis un deuxième où elle avait assis sa réputation, puis disparu du catalogue pendant quatre ans, la voici à nouveau sur le devant de la scène en 2021.

Côté look, la toute dernière Hayabusa garde son style originel effilé et arrondi, typique des meilleures recherches en aérodynamique. Difficile de différencier les trois générations (photo ci-dessous).

Suzuki

La dernière version (ici tout à gauche) dispose d’un double échappement qui fait (un peu) penser à ceux qui équipaient la B-King!

Côté moteur, bien entendu Euro 5, la nouvelle Hayabusa perd 7 chevaux par rapport à ses devancières. Le couple aussi est légèrement revu à la baisse. La puissance du faucon est maintenant 190 ch à 9700 tr/min et le couple de 150 Nm à 7000 tr/min. En revanche, les 1340 cm3 de cylindrée sont toujours présents. Cette légère baisse de puissance est selon Suzuki dûe au fait que les ingénieurs ont travaillé sur les courbes de puissance et de couple en les rendant plus linéaires qu’auparavant. Ce qui permet ainsi de mieux exploiter le moteur à bas et moyens régimes.

Toujours selon Suzuki, le faucon passe du 0 à 100 km/h en 3,22 secondes, mieux que les versions précédentes!

Le "faucon mythique

Au niveau de la partie-cycle et de l’équipement, l’Hayabusa 2021 comprend plusieurs évolutions, comme des réglages de suspensions optimisés, des nouveaux étriers de freins haut de gamme Brembo Stylema et des nouveaux disques à l’avant, plus des nouvelles roues à 7 branches.

On note aussi les nouveux flancs, avec des sorties d’air différentes, qui devraient mieux évacuer l’air chaud et les turbulences. Sans dénaturer pour autant la silhouette du « faucon » mythique de Suzuki (parce qu’en japonais, bien sûr, « Hayabusa » veut dire « faucon », et non pas buse comme le croient certains).

Côté électronique, et c’est bien là où Suzuki a mis le « paquet », l’Hayabusa dispose de tout ce qui fait une moto moderne! Le Suzuki Drive Mode Selector (SDMS) est un système de contrôle électronique intelligent avec trois modes définis en usine et trois modes définissables par l’utilisateur pour les caractéristiques du moteur. Le conducteur peut décider comment la moto réagit et roule dans différentes situations.

Des fonctions de confort supplémentaires, telles que le Traction Control (ajustable sur dix niveaux et déconnectable!) et l’anti-wheeling, augmentent la confiance du pilote.

Un quickshifter bidirectionnel permet de changer de vitesse plus rapidement et plus facilement. Il propose deux modes. Le mode 1 est plus réactif, tandis que le mode 2 offre un changement de vitesses plus fluide.

Le "faucon mythique
Le faucon dans sa version bi-place.

Concernant l’instrumentation de la nouvelle Hayabusa, Suzuki lui a gardé un goût délicieusement rétro grâce à ses compteurs analogiques. Le côté moderne vient du nouvel écran TFT LCD placé au centre entre les compteurs. Il affiche soit les paramètres actuels du système SDMS, soit une fenêtre « Active Data » avec l’angle d’inclinaison, la pression des freins avant et arrière, l’accélération avant/arrière et la position actuelle de l’accélérateur. Un capteur de lumière ambiante ajuste la luminosité du groupe d’instruments en fonction des conditions, le conducteur pouvant effectuer des réglages manuels.

Le « faucon » mythique Suzuki Hayabusa reprend son vol et la légende perdure…

La nouvelle Suzuki Hayabusa sera disponible ce printemps (dès le mois d’avril) pour les clients qui souhaitent faire un essai chez les concessionnaires Suzuki dans les couleurs noir/or, argent/rouge et blanc/bleu. Au prix de 22995 fr.

Suzuki Hayabusa 2021
Vue plongeante sur le cockpit de l’Hayabusa 2021.

 

Photos: Suzuki/DR
Source: comm. Suzuki

Article mis à jour le 5 février 2021 à 18:10

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements