170cv et un entretien des soupapes porté à 60000 km, Ducati dévoile le V4 de la nouvelle Multistrada
Nouveauté 2021

170cv et un entretien des soupapes porté à 60000 km, Ducati dévoile le V4 de la nouvelle Multistrada

Un nouveau moteur V4, plus léger et plus compact que le V2 actuel, prendra place dans la nouvelle Ducati Multistrada, qui sera présentée officiellement le 4 novembre prochain.

Plus de distribution desmodromique, mais un système de rappel de soupapes à ressort. Les puristes vont râler, c’est indiscutable. Pourtant, c’est un choix technique plutôt pertinent qui permet, selon le constructeur italien, de porter les intervalles prescrits pour un entretien des soupapes à quelques 60000 kilomètres (au lieu de 30000 actuellement). Une approche plutôt logique, au vu de l’orientation «tourisme» de la nouvelle Multistrada, et de sa propension à abattre de la borne.

La distribution par rappel de soupapes à ressort du nouveau V4.

Ce nouveau moteur n’est donc pas un simple bloc de Streetfighter V4 dégonflé. Les cotes ont changé et l’alésage a été augmenté, passant de 81 à 83 mm, ce qui porte la cylindrée à 1158 cm3 (contre 1103 sur la Streetfighter). La puissance s’élève à 170 ch à 10500 tr/min, pour un couple de 125 Nm (12,7 kg) à 8750 tr/min. Des régimes d’obtention des valeurs maxi qui sont nettement moins élevés que sur le roadster et qui devraient, là aussi, être plus en accord avec l’usage de la moto. Sans faire de compromis sur le caractère sportif et vif qui façonne l’âme d’une Ducati, ayons confiance dans le travail des ingénieurs de la firme de Bologne. On a donc comme arguments chocs 170 ch et un entretien des soupapes qui peut être espacé dans le temps.

Ce nouveau bloc ne pèse que 66,7 kilos (soit 1200 grammes de moins que le bicylindre Testastretta de la Multistrada 1260), et qui est aussi plus compact. Le V4 Granturismo est ainsi 85 mm plus court, 95 mm moins haut et seulement 20 mm plus large que son frère V2. Une compacité qui devrait permettre de le placer de manière plus efficace dans le cadre de la nouvelle Multistrada V4, pour une meilleure répartition des masses.

Le bloc V4 est plus léger et plus compact que l’actuel V2.

Il faut également noter que ce moteur, outre ses 170 ch et un entretien des soupapes plus économique, permet la désactivation des cylindres arrières au ralenti (comme sur le V4 Desmosedici Stradale qui équipe la Panigale V4 et le Streetfighter V4), afin de limiter les remontées de chaleur et d’abaisser la consomation. Bien entendu, il est compatible avec les nouvelles normes Euro 5.

Après l’annonce du radar intégré (avant et arrière), puis le dévoilement du moteur et de ses caractéristiques ce jour, ne reste plus qu’à découvrir, d’ici 3 semaines, la machine dans sa totalité. RDV sur ActuMoto.ch le 4 novembre prochain pour en savoir plus, puis peu de temps après pour le test complet de la moto, si le virus le veut bien.

Photos: Ducati
Source comm. Ducati

Auteur

Mathias Deshusses

Mathias Deshusses

37 ans, genevois et sur deux-roues depuis toujours. Aime les machines à grosses sensations et s’aventurer hors des sentiers battus. Est autant à l’aise avec un guidon qu’avec un appareil photo entre les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements