Indian propose la selle chauffante qui refroidit
Nouveauté 2020

Indian propose la selle chauffante qui refroidit

La marque américaine lance sur le marché un nouvel accessoire qui va changer radicalement la manière dont on s’adapte aux conditions climatiques: une selle avec le système ClimaCommand. L’utilisation de graphène en nano-couches permet d’avoir la double fonction: chauffante et refroidissante, selon les désirs du pilote et/ou du passager.

Avoir un dispositif qui refroidit la moto, le pilote, ou le passager, c’est parfois bien utile quand on roule par des chaleurs estivales. Et la marque américaine Indian vient d’annoncer la disponibilité d’un nouvel accessoire 2020 pour ses gros customs et cruisers refroidis par air (ceux qui bénéficient du moteur Thunderstroke). Baptisé ClimaCommand, il s’agit d’un système intégré à une selle qui permet à choix de réchauffer votre séant ou, justement, de le refroidir.

La subtilité du ClimaCommand tient à l’utilisation dans la selle de nanomatériaux (vraiment très petits) conducteurs d’électricités. Du graphène (composé d’atomes de carbone « arrangés » dans un certain ordre), pour être précis, soit ce que certains chercheurs et certaines chercheuses dans ce domaine présentent comme le matériau qui va révolutionner l’industrie grâce à ses propriétés chimico-mécaniques, dont la conductivité et la grande souplesse.

qui refroidit
La selle ClimaCommand ressemble à n’importe quelle autre selle confortable.

Un module thermo-électrique (c’est comme ça qu’ils l’appellent) est inclus dans cette selle magique. Il transmet la chaleur soit au fessier (fonction réchauffante), soit de l’autre côté de la selle (fonction refroidissante). Et des conduits de diffusion de la chaleur d’un nouveau genre sont répartis astucieusement pour optimiser la transmission de chaleur, ce qui soutient le travail de diffusion effectué par les couches de graphènes insérées dans la selle.

En pratique, on a un côté du revêtement qui absorbe la chaleur et l’autre qui la diffuse. En inversant la charge électrique, on inverse les fonctions de chaque côté. En mode refroidissant, nous dit Indian, on obtient une surface de selle qui est fraîche au toucher.

qui refroidit
Les boutons permettant de choisir le mode: chaud ou froid, et de régler l’intensité, de manière séparée pour le « Passenger » et pour le « Driver » (pilote).

Cette selle ClimaCommand sera disponible pour les modèles de la famille « Thunderstroke ». Ce qui veut dire les grosses motos dotées du moteur V Twin refroidi par air, comme par exemple la Roadmaster (la suréquipée pour le touring et le confort) ou la Chieftain. La selle ClimaCommand, bien rembourrée et ergonomique, apparemment, permet de réguler le climat indépendamment pour le pilote et pour le passager. Et on a plusieurs réglages à disposition, selon le degré de chauffage/refroidissement que l’on veut obtenir.

Le fait qu’il n’y ait besoin d’aucune perforation sur le revêtement en vynil de cette selle devrait la rendre plus résistante dans la durée contre les UV et l’eau, explique Indian. Qui précise que les premiers exemplaires de cet accessoire ne seront tout d’abord pas intégrables au système RideCommand d’Indian. Celui qui permet de piloter depuis le tableau de bord et les commodos l’affichage, les réglages de la moto, la navigation etc. Mais cela devrait arriver plus tard cette année, pour les modèles Roadmaster et Chieftain. Le prix suisse sera annoncé prochainement. Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site Indian.

Photos: DR
Source comm. Indian Motorcycle

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements