Une nouvelle naked 900 sous la barre des 10000 francs chez BMW
Nouveauté 2020

Une nouvelle naked 900 sous la barre des 10000 francs chez BMW

Sur la même base moteur que la voyageuse F 900 XR, la F 900 R vient compléter la famille des F de manière esthétique affirmée et sportive. La machine offre un twin plein de pep délivrant 105 chevaux, un écran couleur et la connectivité, pour 9900 francs. Et plein d’équipements en option (payante).

C’est une nouvelle naked 900 que BMW Motorrad a dévoilé au salon de Milan 2019. Elle vient réoccuper la place d’une machine qui a disparu depuis quelques années, la F 800 R. Et elle complète ainsi la famille F, qui compte trois trails (F 750 GS, F 850 GS et F 850 GS Adventure, plus l’an prochain aussi la F 900 XR) dans la gamme 2020.

La F 800 R (lire notre essai) était une moto compétente, mais visuellement (et dynamiquement) longue et au moteur peu expressif. Elle avait juste gagné un accélérateur électronique et des modes de pilotage en 2017. La nouvelle venue, aussitôt baptisée F 900 R, offre nettement plus de sportivité. D’abord visuellement, avec un réservoir plus ramassé, une partie arrière plus courte et des « épaules » plus musclées. De côté, si l’on fait abstraction du moteur, on aurait presque l’impression de voir la puissante R 1250 R. Presque.

La cylindrée est identique à celle de la F 900 XR: 895 cm3. Et le moteur est un bicylindre en ligne liquide. L’embrayage est à commande manuelle, mais dispose d’une fonction anti-dribble.

Comme la XR, la R offre de série deux modes de pilotage, un contrôle de traction, un écran couleur et la connectivité. Bien sûr, sans pare-brise, car c’est un roadster. Si l’on veut éviter de devoir nettoyer trop souvent la partie avant comprenant le phare et le tableau de bord, on fera sans doute bien d’ajouter un mini saute-vent qui prendra sur lui les insectes et autres souillures.

naked 900
Une machine agile et sportive.

Le catalogue des options, comme pour la XR, est conséquent, et proposer certaines fonctionnalités qui sont uniques pour une machine de cette catégorie de cylindrée: des phares de virage, et des suspensions électroniques semi-actives (seulement à l’arrière), par exemple. Il y a aussi des aides électroniques plus puissantes que celles de série, qui tiennent compte de l’angle d’inclinaison de la moto.

naked 900
Le guidon typique d’un roadster. Et le pavé TFT en couleur.

Les suspensions ne sont pas réglables de série, à part la précharge et la détente à l’arrière.

Mais un des points forts de ce nouveau modèle, c’est sans conteste son prix, qui en fait une BMW abordable (moins qu’une 300, mais plus que tout le reste de la gamme moto). Il est annoncé à 9900 francs.

Il y aura trois couleurs disponibles pour cette naked 900, et on ne sait pas encore exactement quand elle débarquera dans les concessions suisses.

Photos: DR
Source comm. BMW Motorrad

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements