Le roi Marquez transfome sa pole en nouvelle victoire au Japon
Sport

Le roi Marquez transfome sa pole en nouvelle victoire au Japon

Le pilote officiel Honda, déjà assuré d’un nouveau titre en 2019, a mené pendant presque la totalité de la course sur le Twin Ring de Motegi. Le rookie Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) a fait tout ce qu’il a pu, mais cela n’a pas suffi. Andrea Dovizioso (Ducati) a mis du gaz en fin de course et s’est hissé sur la troisième marche du podium.

Il aurait pu se contenter de son titre déjà mathématiquement acquis, mais le roi Marquez n’a rien lâché sur la piste difficile du Motegi Twin Ring (notamment pour les freinages), lors du Grand Prix du Japon 2019.

Auteur de la pole devant le duo Yamaha Petronas de Franco Morbidelli et Fabio Quartararo (dans l’ordre), Marc Marquez a pris le meilleur départ dimanche, sur une piste séchant après les averses à répétition des qualifs. Derrière lui, le Français Fabio Quartararo a réussi à écarter son coéquipier dans le premier virage pour se placer dans le groupe de tête, dans lequel figurait aussi un Jack Miller (Ducati Pramac) plein de fougue.

Quartararo a tenté de s’enfiler devant Marquez, mais cela n’a duré que quelques secondes. Marquez a repris son bien, et Quartararo a failli à ce moment perdre le contrôle de sa machine. Le Catalan n’allait plus être inquiété et a franchi la ligne d’arrivée avec une bonne seconde d’avance sur le français, qui du coup a aussi été désigné meilleur rookie de l’année. On note tout de même que le roi Marquez, qui décroche la 80ème victoire de sa carrière, la 54ème en catégorie reine, a dû gérer finement sa consommation d’essence vers la fin de la course, pour éviter la panne!

La lutte fut par contre très animée pour la troisième marche du podium, entre Jack Miller, Franco Morbidelli, Andrea Dovizioso (Ducati) et Maverick Vinales (Yamaha). Miller aura des difficultés vers la fin, sans doute en raison de son choix de pneus (soft à l’avant et à l’arrière). Cela a profité aux trois autres, surtout au final à Andrea Dovizioso, qui a fait le maximum pour économiser ses gommes en se servant de la puissance de sa Ducati. Il se retrouvera sur la troisième marche du podium, avec Vinales. Il n’a probablement manqué qu’un tour à l’Italien pour en découdre avec Quartararo, qui avait sûrement beaucoup (trop?) donné pour tenter de rejoindre Marquez.

roi Marquez
Fabio Quartararo, officiellement meilleur rookie 2019.

Au classement général, Quartararo est sixième, mais n’a plus que 13 points de retard sur le duo Alex Rins (Suzuki) – Vinales, respectivement 3ème et 4ème avec le même nombre de points. Et trois sur le 5ème, Danilo Petrucci, coéquipier de Dovizioso dans le team Ducati officiel.

Morbidelli s’est fait souffler la 5ème place du jour par Cal Cructhlow, deuxième Honda (team LCR) à Motegi. Cela a suffi à la marque japonaise pour déjà remporter le titre de constructeur dans ce championnat MotoGP 2019.

Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), a quant à lui perdu l’adhérence et a dû abandonner, alors qu’il occupait la 11ème position.

Le duo Suzuki suivait, et Jack Miller a complété le top 10.

Photos: DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements