Randy Krummenacher pourrait devenir champion du monde ce week-end!
WorldSSP

Randy Krummenacher pourrait devenir champion du monde ce week-end!

Depuis Thomas Lüthi et son titre mondial 125 cm3 décroché en 2005, plus aucun pilotes suisses n’avait obtenu pareil honneur! Ce week-end, en Argentine, Randy Krummenacher pourrait devenir le premier Suisse champion du monde Supersport. Sous certaines conditions…

On ne veut pas porter la poisse à Randy Krummenacher en publiant les conditions à remplir (établies par motogp.com) pour remplir sa mission mais, les chances de succès existent réellement. Nous, on y croit! Alors, Go Randy!
Le Championnat FIM World Supersport a connu de nombreux moments marquants et des batailles impressionnantes tout au long de cette campagne 2019. Les écarts se sont d’ailleurs resserrés au cours des dernières manches et si pour les deux autres catégories les couronnes mondiales ont été attribuées à Magny-Cours, la classe intermédiaire pourrait sacrer son nouveau Champion dès dimanche, en la personne du Suisse Randy Krummenacher.
Randy Krummenacher (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team) reste pour le moment le favori, avec 10 points d’avance sur son coéquipier, Federico Caricasulo et en Argentine, il aura sa première occasion de la saison de décrocher le titre tant convoité. Mais dans quel cas le Suisse serait-il sacré ?
Il faudra tout d’abord qu’il termine sur le podium, et de préférence, à la première place. Une victoire pour Krummenacher nécessiterait une cinquième place ou mieux de Caricasulo pour que la lutte pour le titre se poursuive au Qatar. Si l’Italien terminait sixième, alors Krummenacher deviendrait Champion du Monde.
Si le leader du Championnat terminait second dimanche, il suffirait que Caricasulo termine au-delà du Top 10 pour empocher le titre. En finissant troisième, Krummenacher aurait besoin que son coéquipier termine 15e ou plus bas pour devenir Champion tandis que conclure la course au pied du podium ne lui permettrait pas de s’adjuger le titre.
Bien que Jules Cluzel (GMT94 YAMAHA) soit toujours mathématiquement dans la course au titre, n’importe quel résultat parmi ceux cités ci-dessus le verrait exclu de la course au titre. Si Krummenacher terminait quatrième en Argentine, il resterait toujours au-dessus du Français au général, peu importe son résultat.
Si les chances de Caricasulo semblent un peu mince, il peut toutefois lui aussi décrocher le titre en enregistrant la victoire en Argentine et au Qatar. Cela le placerait à égalité dans les stadings avec Krummenacher mais il compterait alors cinq victoires contre quatre pour son coéquipier.
Photos: worldsbk.com
Source: comm. worldsbk.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements