Antonio Cairoli et Jorge Prado confirment leur domination au GP des Pays-Bas
MXGP-CM MX2 2019

Antonio Cairoli et Jorge Prado confirment leur domination au GP des Pays-Bas

Le leader du championnat MXGP 2019 et déjà nonuple champion a placé deux fois sa KTM officielle sur la plus haute marche du podium à Valkenswaard, devançant le pilote Kawasaki Clément Desalle et son rival Tim Gajser (Honda). Le Suisse Jeremy Seewer a subi un incident en première manche et a loupé son départ en seconde, mais il a pu terminer au septième rang. Son compatriote Arnaud Tonus a plus souffert ce week-end.

Antonio Cairoli et Jorge Prado ont été dominants lors du Grand Prix des Pays-Bas 2019, à Valkenswaard. Le premier en MXGP, où il a réussi à s’imposer dans les deux manches sur le sable hollandais passablement durci durant cette course. Et le second en MX2, pour son retour après avoir dû s’abstenir lors du GP précédent en Angleterre, en raison d’une légère blessure à l’épaule.

Dans la catégorie reine, le nonuple champion, qui avait remporté la course qualificative, a fait le Holeshot et viré en tête au premier virage. Mais c’est le pilote du team KTM Standing Construct, Max Anstie, qui a pris les commandes à l’issue du premier tour, grâce à un dépassement d’antologie. Il est malheureusement parti à la faute quelques tours plus tard, se retrouvant en treizième position et laissant Cairoli reprendre le contrôle de la manche.

Derrière Cairoli et sa KTM officielle, le pilote Honda Tim Gajser était en embuscade. Mais il a manifestement trop forcé et est tombé lui aussi, réussissant à remonter jusqu’à la septième place au finish. Ce faisant, il a offert la deuxième position au Belge Clément Desalle (Kawasaki) et au Français Gautier Paulin (Wilvo Yamaha). Le premier fut plus rapide que le second durant cette manche.

Fortunes diverses pour Seewer et Tonus

Un peu plus loin derrière ce quatuor de tête, le Suisse et pilote officiel Yamaha Jeremy Seewer a fait son chemin sans drame en sixième position durant une bonne partie de la première moto, avant de perdre un peu de terrain et de se retrouver en huitième position. Son compatriote Arnaud Tonus (Wilvo Yamaha) n’a par contre pas pu faire mieux que treizième.

Cairoli et Prado
Clément Desalle a bien réussi sa première moto (deuxième), moins la seconde (cinquième).

Cairoli n’a pas laissé passer le lead lors de la seconde manche, qu’il a menée de bout en bout malgré un assaut de dernière minute de Tim Gajser, à quelques encâblures de la ligne de finish. Le pilote privé et quasi vétéran Jeremy van Horebeek a démontré qu’il avait encore de la vitesse sur sa Honda et a complété le podium de la seconde manche.

Cairoli et Prado
Sans une erreur lourde de conséquences en première manche, Gajser aurait pu décrocher le deuxième rang cumnulatif de ce Grand Prix des Pays-Bas.

Desalle n’a quant à lui pas pu conserver sa quatrième place jusqu’au bout, se faisant rattraper par un excellent Jasikonas (Husqvarna).

Cairoli et Prado
Le Suisse Jeremy Seewer s’est une fois encore placé dans le top ten.

Mais c’est Jeremy Seewer qui a impressionné, en se faisant percuter par un autre pilote au tout début de la seconde manche, puis en opérant une magnifique remontée, jusqu’à la sixième place! Il partira de Valkenswaard avec le septième rang du GP (remporté par Cairoli devant Desalle et Gajser), et le même rang au championnat.

Cairoli et Prado
Arnaud Tonus en plein Scrub!

Le malheureux Tonus n’a pas pu éviter de tomber relativement tôt dans cette seconde manche, en arrivant sur l’Italien Ivo Monticelli (KTM Standing Construct), lui-même parti à la faute après un bon début de course et une excellente première manche (conclue par une chute qui lui a coûté une bonne position finale). Reparti des profondeurs du peloton, le Genevois a pu remonter jusqu’à la 22ème place. De quoi décrocher le 19ème rang final, et se préparer pour le prochain Grand Prix, en Italie!

En en MX2 …

Si Cairoli a cloué le bec à tous ses adversaires en MXGP, Jorge Prado a fait de même en MX2. Il a remporté sans trembler les deux motos, les menant du départ jusqu’à la fin. C’est son rival et pilote Husqvarna Thomas Kjer Olsen qui a conquis les deux fois la deuxième place, devant le pilote Yamaha Jago Geerts.

Cairoli et Prado
Jorge Prado (KTM), vainqueur en MX2.

Olsen conserve du coup son avance sur Prado au championnat, acquise grâce à l’absence de ce dernier lors du dernier Grand Prix, à Matterley Basin. Prado est donc quatrième au général.

A noter que le Suisse Loris Freidig (KTM) a terminé les deux courses, et s’est adjugé avec un 36-32 un 33ème rang final.

Photos: DR, Ray Archer, Shotbybavo, Yamaha Racing
Source mxgp.com, Yamaha Racing, KTM Racing, HRC

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements