La nouvelle Yamaha Ténéré 700 reprend le flambeau de l’aventure
Nouveautés 2019

La nouvelle Yamaha Ténéré 700 reprend le flambeau de l’aventure

La toute nouvelle Ténéré 700 de Yamaha est équipée du vif et vigoureux twin en ligne de la Yamaha MT-07 (689 cm3), de suspensions hautes et d’un châssis léger, compact et résistant. Tout ce qu’il faut pour affronter les dunes et les routes du monde.

Elle ressemble fortement à une moto de rallye. Mais c’est un engin de plus grosse cylindrée. La Ténéré 700 est le modèle que Yamaha propose pour reprendre le flambeau de l’aventure auprès de tous les fans qui déploraient la disparition de la vieillissante Ténéré 660 de la marque aux trois diapasons. Mais pas seulement. Cette toute nouvelle moto va sûrement séduire un panel très large de nouveaux clients.

Yamaha avait déjà dévoilé il y a deux ans à Milan un concept, baptisé T7, qui allait exactement dans le même sens. Il s’agissait de reprendre le vigoureux moteur bicylindre parallèle (698 cm3) de l’Hyper Naked MT-07. Et de le transférer dans un châssis et une partie-cycle de moto de tout-terrain apte au voyage au long cours. Pour résumer, cela devait donner une enduro de voyage à l’aise sur tous les terrains, même les plus difficiles, joueuse et vive, et surtout pas trop lourde.

Les Japonais ne se sont pas contentés de construire un concept. Ils en ont fait un prototype l’an passé, la T 700 World Raid, et l’ont mis à l’épreuve dans les endroits parmi les plus rudes de la planète, en Amérique du Sud, en Australie et en Afrique. Et ils l’ont confié à des experts amis de la marque, comme Adrien Van Beveren, pilote de rallye et officiel Yamaha qui a déjà plusieurs fois couru au Dakar. « J’ai roulé avec cette moto là où je passais sur mon mono 450 durant le Dakar, confie-t-il. Et je peux dire qu’elle est vraiment faite pour le sable. »

Aujourd’hui, la moto de série est là, et elle est incroyablement proche du prototype, visuellement et techniquement. On a une moto légère, compacte et maniable, est annoncée à 205 kilos avec les pleins (mais il faut chercher un peu pour trouver ce chiffre). Son réservoir de 16 litres et son moteur frugal (nous dit Yamaha) autorisent des étapes de 350 km et plus. On note au passage que la transmission est optimisée pour le tout-terrain, par rapport à la moto naked de route.

Ténéré 700
Selon le pilote de rallye Adrien Van Beveren, cette moto est faite pour le sable.

Le châssis est un double berceau en tubes d’acier. Il est à la fois léger et résistant. La garde au sol est de 240 mm, ce qui est conséquent. La selle, plate, se situe à 880 mm du sol. Mais l’assise est fine, et le réservoir est fin. Presque comme sur un monocylindre.

A l’avant, la fourche télescopique inversée (diamètre 43 mm) est réglable, robuste et à grand débattement: 210 mm. A l’arrière, on a un amortisseur progressif de type rallye, ajustable, avec là aussi un bon débattement (200 mm). Yamaha nous dit que la précharge est ajustable « à distance », « même en conduisant ». Ce qui signifie probablement une genre de réglage électronique.

Ténéré 700
On peut déconnecter l’ABS.

Les freins sont de type double disque à l’avant (282 mm), et simple à l’arrière, de forme « pétales ». L’ABS est déconnectable, ce qui est souvent indispensable pour une conduite experte en tout-terrain.

Le pare-brise haut mais compact est de type rallye lui aussi. Il abrite devant deux rangées verticales de LED… comem sur une moto de rallye. Et à l’arrière un tableau de bord LCD multi-fonctions. Il y a de la place pour ajouter des instruments, comme un GPS ou, probablement, un lecteur de roadbook. Et il y a des protège-mains robustes utiles en cas de chute, par exemple.

Enfin la roue avant, fine, est de 21 pouces, et l’arrière de 18 pouces. Avec des pneus à petits crampons. Comme une vraie enduro.

On note que, si toutes ces caractéristiques font de la Ténéré 700 une moto qui devrait fort bien se défendre en tout-terrain, elle devrait aussi être très confortable sur la route. Ou mieux, sur toutes les routes du monde.

La Ténéré 700 sera disponible à partir de juin 2019, à choix dans les coloris « Ceramic Ice », « Competition White » ou « Power Black ». Le prix n’est pas encore dévoilé.

Photos: DR
Source comm. Yamaha

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *