Le jeune Suisse Luca Diserens sous contrat Yamaha pour deux ans
Championnat européen de motocross

Le jeune Suisse Luca Diserens sous contrat Yamaha pour deux ans

Le Fribourgeois de 15 ans, après avoir remporté le titre junior en France, s’est vu proposer une place dans l’équipe officielle MJC. Il pourra y rouler durant deux ans, dans le championnat européen EMX 125.

Luca Diserens (15 ans), jeune pilote de St-Aubin FR, s’est fait remarquer en motocross lors du dernier championnat de France junior. Yamaha, qui scrute le paddock à la recherche de nouveaux talents, lui a proposé d’aller courir l’an prochain dans l’écurie officielle MJC, en championnat européen 125 cm3.

Rien dans sa famille ne le prédisposait à faire carrière dans le motocross. Luca Diserens, natif de Domdidier, dans la Broye fribourgeoise, a pourtant fait ses bagages à la mi-septembre et a mis le cap sur la Bretagne, siège du team MJC, qui représente officiellement la marque Yamaha dans les championnats français et européen. Le contrat a été officialisé en août dernier lors du Grand Prix motocross de Suisse à Frauenfeld, et pour deux ans je vous prie. Luca, pleinement soutenu par ses parents, qui n’ont jamais pratiqué ce sport, va défendre les couleurs suisses dès le mois de mars prochain dans le championnat européen EMX 125.

jeune pilote suisse
Luca à St-Aubin, juste avant son départ pour aller rejoindre son nouveau team.

Et pour le moment, il s’entraîne en Bretagne, en Italie, en Suisse et d’autres pays, au gré des opportunités et des besoins.

Champion de France junior

Si Yamaha a remarqué Luca, c’est parce que ce dernier s’est payé le luxe de remporter rien moins que le championnat français (au niveau bien relevé avec pas loin de 80 inscrits) en catégorie Junior 85. «Il a bien sûr aussi roulé en championnat suisse, mais le facteur décisif, c’est la saison passée en France», explique Olivier Diserens, le père du jeune prodige. Il se souvient que Luca a fait ses premiers tours de roue à l’âge de six ans. «On est allé voir du motocross près de chez nous. Et il y avait un gars qui vendait une petite moto. Ça a commencé comme ça. Et clairement, il avait du plaisir à piloter sa moto. Au bout de quelques années, nous lui avons dit que s’il voulait vraiment choisir ce sport, il allait falloir le faire de manière sérieuse.»

jeune pilote suisse
Luca travaille ses virages.

Le jeune Luca ne l’a pas entendu autrement. Il s’est entraîné, sans pour autant négliger ses obligations scolaires. La seule blessure dont il ait eu à pâtir ne fut pas de son fait, mais résulta d’une collision provoquée par un autre jeune pilote. Et il se donne à présent, le cursus scolaire obligatoire accompli, deux ans pour faire ses preuves au niveau européen. Il faut dire qu’il intègre une structure bien dotée, qui va financer son équipement, l’entretien de la moto, son hébergement et la nourriture. Son papa va bien sûr continuer à le suivre, mais de moins près. Pour plus tard, le jeune crossman a bien sûr des modèles, des idoles aussi. On classera parmi les premiers un certain Jeffrey Herlings, qui vient d’être sacré en MXGP, la catégorie reine. «Humainement, je ne l’aime pas, note Luca. Mais il n’y a rien à redire sur ses courses, c’est un génie du motocross.» Et l’Italien Antonio Cairoli figure bien sûr parmi les seconds, lui qui, bien qu’extrêmement doué, est un modèle de fair-play, de courage et disons-le, aussi d’humilité et d’accessibilité.

Le team MJC Yamaha, une équipe tremplin

Fondé en 2013 par Loic Le Foll, le team de motocross français MJC est devenu en très peu de temps la structure qui accueille les jeunes pilotes Yamaha, que ce soit en championnat français ou européen. Le Français Thibaut Benistant, champion EMX 125 en titre (il vient de l’obtenir) a ainsi bénéficié du soutien de MJC durant toute la saison. Luca a eu la chance (grâce à ses bons résultats) de passer directement dans le team MJC. Il existe aussi une autre voie, choisie par un autre jeune Suisse, Kevin Brumann, qui a suivi l’académie de motocross de Yamaha, la BluCru.

Photos: DR, JDU, RENEMXPICS.NL
Article paru sous une autre forme dans le magazine Moto Sport Suisse

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *