Mash dévoile une plus grosse cylindrée à Paris, la 650 Dirt Track
Nouveautés 2019

Mash dévoile une plus grosse cylindrée à Paris, la 650 Dirt Track

La marque française se lance au Mondial de la Moto 2018 et lance un nouveau modèle doté d’un tout nouveau moteur monocylindre de presque 650 centimètres cubes. L’inspiration stylistique est américaine, et comme depuis le début, la base technique est chinoise et répondant aux critères de qualité européens.

Jusqu’ici, la marque française Mash était surtout connue pour ses petites motos néo-rétro, dont les cylindrées allaient de 50 à environ 400 centimètres cubes. Mais au Mondial de la Moto 2018 à Paris, Mash dévoile une plus grosse cylindrée. Ce nouveau modèle s’appelle 650 Dirt Track.

On voit clairement que l’inspiration est américaine, avec comme modèle les machines de Flat Track US. Et le style est assez proche de la Mash 125 Dirt Track, présentée il y a une année au salon moto EICMA de Milan. Les pneus ne sont pas tout à fait dans les bonnes dimensions: 18 pouces au lieu de 19 à l’avant, mais 18 comme il se doit à l’arrière. Ils ont par contre le bon profil.

Il y a bien sûr une plaque porte-numéro pour être correctement équipé quand on fait ses tours sur l’ovale de terre sous les acclamations du public.

Mash dévoile une plus grosse cylindrée
Il y a des clignotants et des phares. Et même des rétros.

Il y a surtout un tout nouveau moteur, un monocylindre refroidi par air et huile de 643,7 centimètres cubes, 4-tempset quadrisoupape. Avec un simple arbre à cames en tête. Mais avec l’injection et l’allumage électroniques, et un démarreur électrique, et six vitesses. La puissance est modeste: 40 chevaux en pointe à 6000 tr/min. Parfait pour passer le permis A limité, car en-dessous de la limite des 35 kW. Le couple maxi est annoncé à 45,11 Nm (à 4500 tr/min). Le taux de compession, 8,8 : 1, est placide.

La moto est homologuée pour la route: phares, clignotants, rétroviseurs…

On a des jantes à rayons, un porte-plaque à fleur de pneu arrière, des poignées passager, une selle biplace (avec ce qui ressemble à un capot de selle amovible) qui fait plus Café racer que Flat Track, et un guidon de naked incurvé vers l’arrière mais assez large.

Côté suspensions, une fourche télescopique devant, deux amortisseurs avec réservoirs séparés derrière. Réglables apparemment en précharge. Et un seul disque de frein à l’avant (320 mm, étrier radial 4-pistons) comme à l’arrière. A sec, la moto pèse 163 kg. Et le réservoir d’essence contient 12 litres.

Mash annonce le printemps 2019 comme disponibilité. Pas plus de précision pour l’instant, ni de prix en francs pour la Suisse.

 

Photos: Ben Blake
Source comm. Mash

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires5 commentaires

5 commentaires

  • Dwitch

    Bonjour amis Suisses, et un grand merci à vous de prêter attention à l’actualité moto Française, avec cette nouvelle Mash 650 Dirt Track que je découvre grâce à vous (pas vilaine et sympathique).
    Malgré le salon de Paris, les médias moto Français sont manifestement occupés à autre chose qu’à s’intéresser à une nouveauté « nationale » … Encore un paradoxe bien de chez nous …

    Merci encore pour votre scoop, j’ai cherché partout sur la toile et je crois bien que vous êtes les seuls à avoir couvert cette sortie, et diffusé les premières photos et données techniques.
    Vous me prévenez quand vous l’essayer cette 650 ? Je crains de ne pas avoir grand chose à attendre de vos confrères Français … Je compatis pour Mash que doit se sentir bien seul dans notre petit pays à l’esprit si étriqué, nous sommes vraiment les champions de la Franco-connerie.

    Appel de phare d’un motard Français … et pas fier de l’être …

    Dwitch

    • Jérôme Ducret

      Merci pour le commentaire, Dwitch, ça fait plaisir de lire un lecteur assidu. Et oui, nous ferons tout ce qu’il faut pour la tester, cette 650. Si possible sur un ovale de terre!

      Jérôme Ducret, co-rédacteur en chef.

    • Dario

      Bonjour,
      Vue aussi dans le Moto Revue d’octobre. Prix estimatif en €: 5’800.00

  • Sclasse

    Pâle copie d’un vieux mono Honda 650…40 Cv ? Il en manque 20… Faudra pas être pressé, surtout si on monte à deux dessus…Mais bon, ça peut être sympa et économique à l’usage. Par contre , à donf sur l’autoroute, le moteur s’usera vite…Comme tous les vieux monos…

    • JANVIER

      quand on veux rouler sur autoroute on achète pas ça. J’ai roulé 30 ans en XT 500 je me suis régaler avec cette machine j’ai actuellement un 650 g s de bmw et je ne retrouve pas le même plaisir… et là je suis preneur pour cette moto. On aime ou pas, je pense que ton avis n’intéressera personne. Un motard de 1 m 60 avec sa jambe droite toujours intacte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements